En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

1840-GAULDREE-BOILLEAU, Jean-Baptiste (Saint-Omer 1782-1852)

X1802
Commandant de 1840 à 1844

 

Contexte historique

1843 : Prise de la Smala d’Abd el Kader
1844 : Expédition au Maroc ; Traité de Tanger avec le Maroc ; Traité de Whampoa avec la Chine

Passé à l’Ecole d’application de l’artillerie de Metz, il est, à partir de 1806, de toutes les campagnes napoléoniennes. D’abord en Italie, il rejoint le Portugal. De 1808 à 1812, il combat en Catalogne puis il est appelé à Magdeburg où s’organise le très important soutien de la campagne de 1812. Il combat en Russie. Macdonald lui marque sa confiance en le choisissant comme premier aide de camp. C’est en cette qualité que Gauldrée-Boilleau fait les campagnes de 1813 et 1814, en Allemagne puis en France jusqu’en 1815. En 1816 on lui confie le commandement d’un régiment d’artillerie pour quatorze ans. En 1830 il dirige l'artillerie à Paris où il s'occupe de réorganiser le système pénitentiaire militaire. En 1835 il est nommé maréchal de camp et en 1837 il commande l'artillerie à Lyon.
En 1840 il commande l'École polytechnique jusqu'en 1844 où il est promu lieutenant-général. Il devient inspecteur général de l'artillerie. Il se retire en 1850.

D’après  : “Dictionnaire de biographie française, Paris : Letouzey et Ané, 1933 ->”

Actualité polytechnicienne durant cette période

Création des « petits chapeaux », élèves intégrant l’Ecole d’artillerie de Fontainebleau après une seule année d’École polytechnique.

 

 


© Photos Collections École polytechnique-Palaiseau (France)