En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

1848-PONCELET, Jean-Victor (Metz 1788-Paris 1867)

X1807
Commandant de 1848 à 1850

 

Contexte historique

1848 : Soulèvement contre Louis-Philippe ; Proclamation de la IIème République par Lamartine

Elève de l’Ecole d’application de Metz, Poncelet rejoint comme lieutenant la Grande Armée à Vitebsk en 1812. Capturé à Krasnoïe, il est emmené prisonnier à Saratov, sur la Volga. Dépourvu de tout, il consacre son temps à la géométrie, jusqu’à son retour en France où il est nommé à Metz en 1814. A partir de 1817, il publie des articles consacrés à la géométrie et plusieurs mémoires sur des problèmes pratiques : ponts-levis, bâtiments, moulins à eau …. Il remet en 1820 à l’Académie des Sciences un mémoire sur les propriétés projectives des sections coniques.  En 1825, pressé par Arago alors examinateur à l’Ecole d’application de Metz, Poncelet devient dans cette école, professeur de science des machines. A partir de 1827, il enseigne sous l’égide de la Société académique de Metz, la mécanique aux ouvriers et «artistes » de cette ville. En 1834, il est reçu dans la section de mécanique de l’Académie des sciences de Paris. En 1837 il est professeur de mécanique physique et expérimentale à la Faculté des sciences de Paris jusqu’en 1848. Après la chute de la monarchie de juillet il est élu député de l’assemblée constituante.
Arago ministre dans le gouvernement provisoire, le fait nommer général de brigade, puis commandant de l’École polytechnique, responsabilité que Poncelet exercera jusqu’à son départ à la retraite en octobre 1850.
En 1852, membre du jury international de l’exposition universelle de Londres, il est élu Président du jury chargé des machines. Il rédige ensuite un volumineux rapport sur les machines et outils employés dans les manufactures. A la fin de sa vie, alors que sa santé se dégrade, il rassemble et commence à publier ses travaux et ses cours.

D’après : “Bulletin SABIX  n°19 : Poncelet 1788-1867”

Actualité polytechnicienne durant cette période

Le 15 mai 1848, alors que les émeutiers ont envahi la Chambre, Poncelet rassemble un demi-bataillon d’élèves et vient participer avec eux au «rétablissement de l’ordre »…

 

 


© Photos Collections École polytechnique-Palaiseau (France)