En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

1854-BOUTAULT, Paul-Emile (Montélimar 1793-Paris 1854)

X1811
Commandant en 1854

 

Contexte historique

1854 : Début de la guerre de Crimée (France – Angleterre – Turquie contre Russie) Victoire franco-britannique à Inkerman ; Début du siège de Sébastopol

Boutault entre à Polytechnique en 1811, passe par l’Ecole d’application de Metz en 1813, prend part à la défense de cette ville bloquée par les alliés en 1814 et sort lieutenant de sapeurs en 1815. Envoyé à l’armée du Nord, il se distingue à Waterloo. En demi-solde à la seconde Restauration, il rentre à la compagnie du Génie de Valence en 1816, est envoyé en Corse en 1818. Capitaine de sapeurs en 1819, chef du Génie à Nîmes en 1824, puis à Montpellier, il fait partie de l’expédition de Morée comme chef du Génie de la brigade Sébastiani, est blessé à l’escalade du Coron et commande le Génie à Navarin, à Patras et au château de Morée. Envoyé en Algérie en 1836, il est cité après la bataille de la Sikkak. Chef du Génie à Bougie, de nouveau cité, il fait partie de la seconde expédition contre Constantine et y est blessé. Chef de bataillon en 1837, commandant l’Ecole régimentaire de Montpellier, promu lieutenant-colonel en 1843 et chef du Génie à Nantes, directeur des fortifications en Corse en 1847, il devient colonel, et général de brigade en 1853. Membre du comité des fortifications, il est nommé en 1854 commandant de l’École polytechnique, mais meurt du choléra la même année.

D’après  : “Dictionnaire de biographie française, Paris : Letouzey et Ané, 1933 ->”

Actualité polytechnicienne durant cette période

Le Maréchal Vaillant (X1807) Maréchal de France en 1851, sénateur, grand maréchal du palais de l’Empereur, comte et enfin Ministre de la Guerre en 1854.

 

 


© Photos Collections École polytechnique-Palaiseau (France)