En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

1865-FAVE, Ildefonse (Dreux 1812 - Paris 1894)

X1830
Commandant de 1865 à 1870

 

Contexte historique

1865 : Fondation de la Croix Rouge
1866 : Ultimatum des Etats-Unis à Napoléon III au nom de la doctrine Monroe
1867 : Exposition universelle ; Maximilien d’Autriche est exécuté au Mexique
1870 : Guerre franco-prussienne ; Défaite de Sedan ; Proclamation de la IIIème République par Gambetta ; Siège de Paris par les Prussiens ; Bataille de Champigny

Favé passe par l’Ecole d’application de Metz et devient lieutenant d’artillerie. Il publie en 1841 Nouveau système de défense des places fortes, et est détaché à la manufacture d’armes de Tulle. En 1845, il est adjoint au directeur des ateliers de précision au dépôt central de l’artillerie ; il a fait paraître une Histoire tactique des trois armes. En 1846, il publie le premier tome des Etudes sur le passé et l’avenir de l’artillerie, écrit par Louis-Napoléon pendant sa détention au fort de Ham ; en 1847, il étudie un nouveau modèle de carabine. Louis-Napoléon, devenu Président de la République en 1848, appelle Favé qui publie alors son Nouveau système d’artillerie en 1850. Puis il est envoyé en mission d’étude en Angleterre, en Hollande, en Belgique, pour évaluer leur matériel d’artillerie (fabrication des explosifs et organisation des manufactures d’armes). A son retour, nommé professeur d’art militaire à l’École polytechnique, il devient l’officier d’ordonnance de Louis-Napoléon en 1852 puis son chef d’escadron. En 1853, au cours de la guerre de Crimée, il met au point pour l’attaque du port de Cronstadt des batteries flottantes cuirassées à vapeur, dont trois furent utilisées à Sébastopol en 1855. Chef du cabinet militaire de Napoléon III pendant la campagne d’Italie, il travaille ensuite sur l’artillerie à canons rayés et crée les premières mitrailleuses. Colonel en 1859, général de brigade en 1865, Favé est nommé commandant de l’École polytechnique en 1865 et rejoint l’état-major de l’Empereur en 1870 où il participe à la défense de Paris. Il passe au cadre de réserve en 1874. En 1876, il est élu à l’Académie des sciences. Il professe l'art militaire à Polytechnique de 1874 à 1882. Il a publié, outre les ouvrages cités plus haut entre autres : L’armée française depuis la guerre, 1874-1875 ; Cours d’art militaire, 1877 et 1878-1879. 
D’après : “Dictionnaire de biographie française Paris : Letouzey et Ané, 1933 ->”

Actualité polytechnicienne durant cette période

 En 1870, Favé, commandant de l’Ecole, participe à la défense de Paris.

Revue du Prince Impérial à l’Ecole polytechnique  le 14 mai 1868.

Maximilien est exécuté

 

 


© Photos Collections École polytechnique-Palaiseau (France)