En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

1880-GALLIMARD, Jacques (Meaux 1825-1908)

X1845
Commandant de 1880 à 1883

 

Contexte historique

1880 : Première guerre des Boers en Afrique du Sud
1881 : Traité du Bardo instituant un protectorat en Tunisie; Loi sur la liberté de la presse
1881-1882 : Lois Jules Ferry sur l’école primaire gratuite et obligatoire
1882 : Triple alliance Allemagne – Autriche – Italie (première Triplice)
1883 : Protectorat sur le Tonkin et la Cochinchine

Gallimard passe à l’école d’application de l’artillerie et du Génie en 1847. Lieutenant dans le Génie à Arras, il est en Algérie en 1851, fait la première campagne de Chine en 1857 avec l'Amiral Rigaut de Genouilly, participe à la conquête de la Cochinchine (1859 : prise des forts de Peïho ; 1860 : combats de Chang-Kia-Wan et de Palikao ; 1861 : reddition de Pékin ; prise des forts de Kihoa et de Cong-Kien).
Il est promu lieutenant-colonel chef d'Etat-major du Génie à Alger en 1869, passe chef d'Etat-major à l'armée du Rhin en 1870. Directeur des fortifications à Marseille en 1872, général de brigade en 1879, commandant de l’École polytechnique de 1880 à 1883, il est nommé général de division en 1885 puis inspecteur général en 1887.
Il est admis à la réserve en 1890.

D'après : Archives EP.

 


Actualité polytechnicienne durant cette période

Mortenol, Sosthène Héliodore Camille(X 1880 ;1859-1930) Capitaine de vaisseau. Troisième élève noir (antillais, guadeloupéen) reçu à l'École polytechnique, après Perinon (X 1832) et Wilkinson (X1849), tous les deux martiniquais.

 

 


© Photos Collections École polytechnique-Palaiseau (France)