En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

1904-CORBIN, Jules (Saint-Mihiel 1844 - Paris 1906)

X1864
Commandant de 1904 à 1905

 

Contexte historique

1904 : Entente cordiale avec l’Angleterre ; convention franco-anglaise concernant le Maroc et l’Egypte
1905 : Le service militaire passe à 2 ans.
1905 : Loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat

 

Corbin passe par l’Ecole d’application de Metz et en sort dans le Génie. Lieutenant à l’armée du Rhin en 1870, il est fait prisonnier à Sedan. Chef de bataillon en 1885, il commande l’école régimentaire de Grenoble et vient ensuite professer à l’Ecole d’application de Fontainebleau de 1888 à 1891. Chef de la section du Génie au ministère en 1896, colonel en 1897, il devient gouverneur  de Besançon en 1901 et est maintenu dans ce poste à sa nomination comme général de brigade en 1901.
Secrétaire du comité technique du Génie et commandant de l’École polytechnique en 1904, il est nommé commandant supérieur du groupe fortifié d’Epinal en 1905 et promu général de division.

D’après : “Dictionnaire de biographie française
Paris : Letouzey et Ané, 1933 ->”

 


Actualité polytechnicienne durant cette période

Henri BECQUEREL (1852-1908) découvre la radioactivité le 1er mars 1896. Deux ans après, il y fait brièvement allusion dans le texte imprimé du cours de physique qu’il enseigne à l’École polytechnique depuis 1876. Ses manuscrits préparatoires à ce cours comportent notamment une liasse datée de 1893, dans laquelle ce feuillet intitulé :" E.P. 10ème leçon. Analyse de la lumière émise par phosphorescence " fait mention de l’ " Uranium " et des " composés uraniques ".
L’histoire de la découverte et l’état de l’avancée des recherches paraîtront enfin dans le cours imprimé de 1904-1905.


© Photos Collections École polytechnique-Palaiseau (France)