En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

1905-LHERITIER, Louis (Vervins 1846 - Paris 1918)

X1864
Commandant de 1905 à 1908

 

Contexte historique

1905 : Adoption par la France du premier décret interdisant officiellement la traite des indigènes dans les colonies
1906 : Catastrophe de Courrières suivie de grèves des mineurs.
Mort de Pierre Curie
1907 : Triple entente France - Royaume Uni - Russie
1908 : Grève du bâtiment. Incidents sanglants

Lhéritier fait une première campagne en Algérie en 1870, rentre en France et est fait prisonnier pendant la guerre de 1870. Il repart en Algérie de 1871 à 1874.
Promu général de brigade en 1905, il est nommé commandant de l'École polytechnique de 1905 à 1908. Il est membre de la commission des écoles militaires en 1905 et 1906 et placé dans la section de réserve en 1908.

D’après Archives EP.
 


Actualité polytechnicienne durant cette période

 Dreyfus, Alfred (X 1878 ; 1859-1935). Legende : Accusé en 1894 d'être l'auteur d'une lettre (le bordereau) annonçant à un agent étranger l'envoi de documents militaires, Dreyfus fut jugé à huis clos par un conseil de guerre qui à l'unanimité le condamna à la déportation et à la dégradation militaire. Tandis qu'il purgeait sa peine à l'Ile du Diable, une campagne de révision fut menée par le sénateur Scheurer-Kestner, le lieutenant-colonel Picquart et le frère de Dreyfus, accusant le commandant Esterhazy. Après deux demande de révision la condamnation de Dreyfus fut annulée en 1906.


© Photos Collections École polytechnique-Palaiseau (France)