En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

1921-BUNOUST, Georges (Paris, 1866-1945)

X1886
Commandant de 1921 à 1924

 

Contexte historique

1921 : Procès d’Henri Désiré Landru, tueur en série
1922 : Premier bulletin météo retransmis de la Tour Eiffel sur les ondes TSF
1923 : la loi fixe la durée du service militaire à 18 mois
1924 : Alliance franco-tchécoslovaque

Bunoust passe par Polytechnique et l’Ecole d’application de Fontainebleau et sort lieutenant dans l’artillerie en 1890. Il fait partie de l’expédition de Madagascar en 1895. Capitaine en 1896, membre de la mission topographique du Congo en 1899, il commande l’artillerie de la colonne expéditionnaire du Chari. Chef d’escadron en 1908 et commandant de l’artillerie de cavalerie, directeur de l’instruction militaire à Polytechnique en 1912, commandant en second de l’Ecole en 1913 et lieutenant-colonel en 1914, il commande l’artillerie de la 56e D.R. lors de la guerre de 1914. Il prend part à la bataille de la Marne dans l’armée Maunoury, puis au passage de l’Aisne, aux attaques de Moulins-sous-Touvent et de Beuvraignes, à celles de Champagne en 1915, de la butte de Souain et à la bataille de Verdun en 1916 et 1917. Colonel depuis 1915 et général en 1918, il commande l’artillerie de l’armée d’Orient et prend part à la bataille du Dobropol. Rentré en France, il est chargé de mission à la Conférence de la paix, à Paris en 1919, puis commande l’artillerie du 4e corps en 1920.
Commandant de l’École polytechnique en 1921, il est promu général de division dans ce poste en 1923, puis commande l’artillerie du 7e corps. Fixé à Neuilly après sa mise à la retraite, il y devient conseiller municipal et adjoint au maire.

D’après  : “Dictionnaire de biographie française

 


Actualité polytechnicienne durant cette période

Jeunes filles à l'X vues par l’œil prophétique de la promo 21, avec une avance de 50 ans.

Légende du dessin : "Vu la pénurie des cadres le recrutement des élèves de l’École polytechnique sera mixte à partir de 1924 (les journaux), signé Mic [Blancherie X 1921].
In : Le petit crapal 1922


© Photos Collections École polytechnique-Palaiseau (France)