En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

1924-THOMAS, François (Barbezieux 1869 - Bordeaux 1942)

X1887
Commandant de 1924 à 1927

 

Contexte historique

1924 : Reconnaissance de l’Union Soviétique
1925 : Chute du gouvernement du président du Conseil Edouard Herriot ; Crise monétaire
1927 : Le service militaire est ramené à 1 an


Thomas fait partie du corps expéditionnaire de Madagascar, embarque à Marseille en 1895 et rentre en 1896. Il est chargé comme chef de bataillon, pendant le conflit contre l'Allemagne, de l’organisation défensive d’un secteur particulièrement dangereux en 1915, il est intoxiqué par les gaz au cours d’un bombardement et passe lieutenant colonel, puis colonel en 1918.
Promu général de brigade en 1922, il est nommé commandant de l'École polytechnique de 1924 à 1927 où il devient général de division. Il est inspecteur technique des travaux du Génie et membre de la commission technique en 1927. Il devient membre de la commission mixte des travaux publics en 1929. En 1930, il sert au Maroc et en 1931 en Algérie. Il est placé dans la section de réserve en 1931.

D’après : Archives EP.


Actualité polytechnicienne durant cette période

Le Monument aux morts 1914-1918, conçu par Gustave Umbdenstock, professeur d'architecture à l’École de 1919 à 1936 a été inauguré en 1926, cour d'honneur de l'école. La victoire ailée de Segoffin est placée devant le monument "A la gloire des Polytechniciens morts pour la France".


© Photos Collections École polytechnique-Palaiseau (France)