En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

1982-GUILLON, Daniel (Cormeray, 1930)

X1951
Directeur  Général de 1982 à 1985

 

Contexte historique

1983 : Extradition de Klaus Barbie
Léopold Senghor est élu à l’Académie française
1984 : Lancement de Mac Intosh par Apple
1985 : Inauguration de la Géode à Paris

 
 

A sa sortie de l’Ecole il sert en Algérie puis en Allemagne comme lieutenant dans l’arme des Transmissions. En 1960, il obtient le diplôme d’ingénieur de l’Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications et est affecté comme instructeur à l’Ecole Supérieure Technique des Transmissions. Après avoir effectué son temps de commandement de capitaine au 45e B.T. en Algérie (1963-1964), il rejoint la Direction Centrale des Transmissions (Section Etudes). Breveté de l’Ecole de guerre en 1971, il commande le 58e régiment de transmissions à Compiègne (1971-1973),  puis est affecté au Centre de Prospective et d’Evaluation du Ministère de la Défense. Colonel en 1974, il commande en 1976 et 1977 les Transmissions de la 4e Division des Forces de manœuvre (Nancy). Après avoir été auditeur au C.H.E.M. et à l’I.H.E.D.N., il sert au S.G.D.N. et à la Direction Centrale des Transmissions comme sous-directeur. Général de brigade en 1980, il est nommé Commandant et Directeur des Transmissions des Forces françaises en Allemagne (1980-1982).
Il commande l’École polytechnique de 1982 à 1985, il occupe les fonctions de Major régional en 4e Région Militaire (Bordeaux) puis est nommé Inspecteur de l’arme des Transmissions (1986-1990). Il est élevé aux rang et appellation de général de corps d’Armée le 1er avril 1987.

D. Guillon


Actualité polytechnicienne durant cette période
 
Bal de l’École polytechnique à l'Opéra Garnier en décembre 1985


 


© Photos Collections École polytechnique-Palaiseau (France)