En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

2000-NOMAZY, Gabriel de  (Montluçon, 1947)   

Directeur  Général de 2000 à 2005

 

Contexte historique

2001 : Attentat du 11 septembre à New York
2002 : Entrée en vigueur de l’Euro, fin du franc
Second mandat de Jacques Chirac

 
 

Admis à l’Ecole de l’air de Salon de Provence en septembre 1968, il poursuit son instruction au Groupement école de Tours en mai 1971. Affecté comme pilote ETO à la 8ème Escadre de chasse de Cazaux en décembre 1972, il prend les fonctions de pilote en escadrille successivement à l’escadron de chasse 03.011 (juin 1972), à l’E.C. 02.011 (décembre 1972) et à l’E.C. 01.003 à Nancy (mars 1973). En août 1975, il est muté à Bagotville (Canada) comme pilote et officier d’échange à la 433ème ETAC des Forces aériennes canadiennes. En mai 1977, il rejoint à nouveau Nancy où il occupe le poste de pilote en escadrille à l’E.C. 01.003 avant de devenir commandant de la 1ère escadrille (septembre 1978). Commandant en second puis commandant de l’E.C. 02.030 à Reims de septembre 1980 à septembre 1983, il est ensuite nommé chef de la section «Escadre » de l’état-major du Commandement air des forces de défense aérienne (section «opérations ») à Taverny. Affecté à la 12ème escadre de chasse de Cambrai, il occupe successivement les postes de chef des opérations (septembre 1984), de commandant en second (septembre 1985) et de commandant (septembre 1986). Stagiaire à l’école supérieure de guerre aérienne de septembre 1987 à janvier 1989, il est affecté, à l’issue au cabinet du chef d’état-major de l’armée de l’air comme adjoint au chef de cabinet. De juillet 1991 à juillet 1993, il commande la base aérienne 102 de Dijon. A l’issue de ce commandement, il rejoint l’Etat-major des armées comme adjoint au chef de la division «Emploi ». Promu général de brigade aérienne le 1er juillet 1996, il est nommé à cette date, chef de la division «forces nucléaires » de l’état-major des armées. Le 1er octobre 1998, il est nommé Inspecteur des Armements Nucléaires. Promu général de division aérienne le 1ers mars 2000. Il est nommé directeur général de l’École polytechnique le 1er août 2000.  Il a été élevé aux rang et appellation de général de corps aérien le 1er février 2003.

 

Direction générale EP : cabinet du général
Marie-Christine Thooris, Centre de Ressources Historiques


Actualité polytechnicienne durant cette période

 X Forum 2001

 
 


© Photos Collections École polytechnique-Palaiseau (France)