En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Becquerel Henri X1872

Physicien
(X 1872, 1852-1908)

Petit-fils, fils et père de polytechniciens, tous professeurs de physique au Muséum d'histoire naturelle, et tous membres de l'Académie des sciences, il est le plus célèbre de cette lignée de physiciens. Ses premiers travaux concernent l’optique, puis il s'oriente à nouveau à partir de 1875 vers la polarisation. En 1883, il étudie le spectre infrarouge des vapeurs métalliques, avant de se consacrer en 1886, à l'absorption de la lumière par les cristaux. Il est professeur au Muséum en 1892 et à l’École Polytechnique, de 1895 à 1908. Grand spécialiste de la phosphorescence, il découvre les rayons de l'uranium en 1896, première mise en évidence de la radioactivité, en étudiant les phénomènes de fluorescence dure des sels d'uranium. Il obtient la médaille Rumford en 1900 et partage, avec Pierre et Marie Curie, le prix Nobel de physique en 1903. Les États-Unis lui attribuent la médaille Barnard en 1905. Elu à l'Académie de sciences en 1889, il devient vice-président en 1906, puis secrétaire perpétuel le 29 juin 1908, deux mois avant sa mort.