En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Carnot Sadi X1857

Grand serviteur de l'état
(X 1857, 1837-1894)

Ingénieur des Ponts en 1863, il est affecté à Annecy en 1864, ingénieur en chef de la Haute-Savoie, où il conçoit et fait construire vers 1874, le fameux système de régulation de la sortie des eaux du lac d'Annecy, appelé « les vannes du Thiou ». Préfet de la Seine-Inférieure, il est aussi commissaire extraordinaire de la défense nationale au Havre en 1871. Partisan de la lutte à outrance, il démissionne. Député de la Côte d'Or en 1871, il devient secrétaire de la Gauche républicaine. Il devient ministre des travaux publics dans le cabinet Ferry en 1880. Président du groupe de la Gauche démocratique et vice-président de la Chambre, il est ministre des travaux publics, puis ministre des finances en 1885 et 1886. Après la démission de Jules Grévy, avec l'affaire des décorations, Sadi Carnot est élu président de la République, lors de la crise politique de 1887. Il fait face au scandale de Panama en 1892 et à l'agitation boulangiste. Il est l'un des artisans de l'alliance franco-russe. En 1894, à l'Exposition de Lyon, il est assassiné par un anarchiste italien, Santo Caserio. Il repose au Panthéon de Paris avec son grand-père Lazare Carnot. Il est le seul président français qui y soit inhumé.