En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Château de Jeurre


Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

Localiser et contacter   Visiter

 

Château de Jeurre
91150 Morigny-Champigny

Tél : 01.64.94.57.43
 

Distance depuis Paris : 51km
Afficher dans Google Maps

 

  Le château n’est pas ouvert au public en 2016 pour cause de restauration par le Conseil général de l'Essonne.
Le parc, lui, reste ouvert à la visite. Tous les jours du 1er mai au 30 septembre sauf les jeudis et vendredis. Le parc est ouvert les jours fériés et pour les groupes sur demandes tout au long de l’année.
  Inscrit et classé au titre des monuments historiques

 

Les propriétaires     En savoir +

 

Propriétaire initial :

Construit par la famille Regnault de Barre au 18eme siècle. Acheté en 1790 par le financier Louis-César-Alexandre Dufresne Saint-Léon accusé et exilé, le château passa aux mains du compte Mollien puis en XIX il revient dans la famille des Saint-Léon.

Propriétaire et gestionnaire actuel :
Comte Louis Dufresne de Saint Léon

  Période de construction : fin du XVIIème siècle
Au XVème siècle, il n’y avait pas encore de château de construit, mais juste une tour.
Ce fut la famille Regnault de Barre qui édifia, semble-t-il, le château sous sa forme actuelle...lire la suite

 

  Le parc de Jeurre a été construit au-dessus d’une nappe phréatique ainsi qu’une partie du château qui est donc dressé sur des pilotis. En raison de la présence de cette nappe phréatique, le terrain était fréquemment sujet aux inondations. C’est pourquoi Louis-César Dusfresne de Saint Léon a décidé de la construction d’un aqueduc-siphon aujourd’hui répertorié comme monument historique.

 

En savoir plus


Il fut ensuite acquis par Louis-César Dufresne de Saint-Léon, directeur général de la liquidation de la dette publique, en 1792. Il en fit don à sa filleule Adèle Dutilleul, épouse du comte Mollien, ministre du trésor de Napoléon. Le comte fit agrandir le château.
Par la suite, Alexandre Henri de Saint-Léon racheta le château qui avait appartenu à son oncle. Alexandre-Henri de Saint-Léon, Grand Prix de Rome de sculpture (certaines de ses œuvres sont exposées au musée d’Orsay), poursuivit les travaux d’embellissement. Il eut en effet le souci d'orner le parc au moyen d'achat de monuments classiques offerts à la vente. Ainsi, en 1896, il acheta et fit démonter et transporter les quatre principales fabriques du parc de Méréville placées désormais aux quatre points cardinaux du parc.

Ces fabriques du parc de Méréville furent conçues par Hubert Robert (1733 - 1808), peintre officiel du roi et dessinateur de jardins.

En 1903, ce fut Arthur de Saint-Léon qui hérita du château et qui commanda au paysagiste Achille Duchêne (1866 - 1947) d'organiser le parc.
Son petit-fils Louis de Saint-Léon (décédé en février 2015), lui, restaura le domaine ravagé par la guerre de 39-45. Celui-ci fut aussi éleveur et s’intéressa à un pan de l’agriculture, il planta notamment de nombreuses essences rares dans le parc.

 

Liens utiles


http://www.parcdejeurre.fr/

http://www.parcdejeurre.fr/l-histoire-du-chateau-de-jeurre-view-28-24.html

 

<- Retour à la mosaïque