En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Château de La Boissière


Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

Localiser et contacter   Visiter

 

Château de La Boissière
Parc du château de la Boissière
1 rue du Commandant Hériot
78125 La Boissière-Ecole

Distance depuis Paris : 70km
Afficher dans Google Maps

 

  Ne se visite pas (sauf son parc lors des Journées Européennes du Patrimoine), car appartient à l’école L'Ecole Nationale du Premier Degré Hériot (E.R.P.D.).
  Inscrit et classé au titre des monuments historiques

 

Les propriétaires     En savoir +

 

Propriétaire initial :
La famille Gravelle en 1218

Propriétaire et gestionnaire actuel :
En 1966, le domaine devient la propriété de l'Education Nationale. En 1986, il est transféré à la région Ile de France.

  Périodes de construction : Moyen-Âge, XVIIème siècle, XIXème siècle
Le domaine de La Boissière a appartenu à différentes familles dont celles des Gravelle en 1218, les Vaultier, les Maillard, les Malebranche,… Plus tard, le Sieur Jean-Baptiste Thirion, le capitaine Legras et ses deux fils, puis le financier Blanchard. Mais la famille qui marqua son temps à jamais et changea pour le meilleur la destinée du château et de son parc fut la famille Hériot, et ce dès 1879 jusqu’en 1966...lire la suite

 

  En 1886, le gouvernement décide d’ouvrir des écoles militaires pour les enfants des soldats morts au combat. Ses orphelins suivaient une formation intellectuelle, morale et physique. Seuls les enfants âgés de 13 à 18 ans pouvaient être accueillis dans ces écoles.
Un an après, le commandant hériot décide de construire sur ses terres un établissement pouvant accueillir les plus jeunes enfants.
Le 10 février 1887 les portes de l’école s’ouvrent enfin sous le commandement du capitaine Magnien.
Deux ailes sont construites et raccrochées au bâtiment principal, l’orphelinat accueille alors 300 enfants en 1918.
L’école Hériot aura été militaire pour une durée de 80 ans de 1886 à 1966.

 

En savoir plus


En 1879, Monsieur Olympe Hériot, le plus souvent appelé le « Commandant Hériot » suite à une carrière de près de trente années dans l’armée, acheta le château (grâce à l’immense fortune héritée de son frère aîné Auguste, l'un des fondateurs des « Grands Magasins du Louvre », et qui décéda sans descendance).

En 1886, le gouvernement d’alors impulsa la construction de six écoles militaires pour accueillir les enfants des soldats morts au combat. Ainsi, le commandant Hériot prit lui-même l’initiative de faire construire à ses frais un établissement sur sa propriété de La Boissière. L’inauguration du pensionnat se fit en présence du général Boulanger (1837 - 1891). Le 10 février 1887, ce fut la rentrée des premiers "poussins".

Notons qu’avant même que le gouvernement ordonna la fondation de ces six écoles militaires, il logeait déjà au château des orphelins de guerre.

Il aimait que les enfants soient heureux. Marié et lui-même père de quatre enfants. (Un de ses enfants hélas mourut en bas âge. Il fit alors élever une imposante sculpture en marbre blanc en sa mémoire).

C’est en 1899 que le commandant s’éteint au château. Quelques temps plus tard, son épouse fit ériger un monument de marbre dans la cour d'honneur de l'orphelinat pour lui rendre hommage. Elle y fit graver la devise de l'école : « Ils seront élevés dans le culte de l’honneur et de la patrie ». Elle fit agrandir l'orphelinat qui accueillait 300 enfants en 1918. Sa générosité était grande : elle fit don du Castel de Barbe Brûlée à Port Mer afin que « ses poussins » puissent passer des vacances dans un autre lieu.
En 1948, Olympe II (un des fils Hériot) exécuta les dernières volontés de sa mère en offrant le château à l’école. Mais, le général De Gaulle, en 1966, avait souhaité fermer l’école militaire. Heureusement, l'école fut mise sous la tutelle du ministère de l'éducation nationale pour rester ouverte. Tout le personnel militaire fut déplacé. Malgré tout, les deux tiers des enfants admis (de 5 à 12 ans) étaient toujours issus de familles de militaires en difficulté. L'Ecole Nationale du Premier Degré Hériot (E.N.P.D.) de La Boissière Ecole garda alors sa vocation.

 

Liens utiles


http://www.aet-fifi.com/aetfifi/Ecole_lb_today/chateau.htm

http://www.aet-fifi.com/aetfifi/Histor_LB/histoire.htm

http://www.lagrangeevasion.org/#!la-boissire-ecole/c13kn

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_La_Boissi%C3%A8re

 

 

<- Retour à la mosaïque