En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Chevalier Michel X1823

Economiste
(X1823, 1806-1879)

Après la Révolution de juillet 1830, il devient un adepte de la doctrine saint-simonienne et éditeur du journal « Le Globe » interdit en 1832 lorsque les Simoniens sont décrétés contraire à l'ordre public. Chevalier fait six mois de prison. À sa libération, il part aux États-Unis et au Mexique où il observe l'état industriel et économique des Amériques. En 1837, il publie « Des intérêts matériels en France », qui marque le véritable début de sa carrière. Il est professeur d’économie politique au Collège de France en 1842. Il est libéral et libre-échangiste. Il participe à la rédaction du « Journal des débats » en 1848. Il est membre de l’Académie des sciences morales et politiques en 1851 et il se rallie à Napoléon III, après le coup d'État. Il est élu sénateur en 1860. Chevalier tente d'imposer ses conceptions libre-échangistes à la politique commerciale de la France.