En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Combat pour l'instruction primaire

<--- Jomard et l'École égyptienne de Paris   Jomard à Lozère, hameau de Palaiseau --->

A partir de 1815, Jomard consacre beaucoup d’efforts à la propagation de l’enseignement mutuel.

Dans cette méthode, les enfants sont instruits sous la direction d’un seul maître, par l’intermédiaire des camarades moniteurs, contrairement au mode suivi dans les Petites écoles classiques, où les enfants travaillent individuellement et viennent, l’un après l’autre, se présenter au maître. Forcément limité à des notions simples à apprendre par cœur, l’enseignement mutuel, qui a connu d’abord un vif succès, est progressivement abandonné après 1830.


cliquez sur l'image pour l'agrandir
École mutuelle
In : Les Écoles et les écoliers à travers les âges / par L.Tarsot,...
Paris : H. Laurens, (1904.)
X2A 78
Collections EP

Jomard participe en juin 1815 à la fondation de la Société pour l’instruction élémentaire ; de 1815 à 1823, il est chef du bureau d’instruction publique à la Préfecture de la Seine ; jusqu’à la fin de sa vie, il milite en faveur de l’enseignement élémentaire obligatoire et gratuit, mais la loi Guizot du 28 juin 1833 sur l’enseignement primaire ne reprend que partiellement ses idées.

 

<--- Jomard et l'École égyptienne de Paris   Jomard à Lozère, hameau de Palaiseau --->