En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Considérant Victor X1826

Philosophe
(X1826,1808-1893)

Après des études dans l'institution où enseigne son père, il est initié au fourierisme au lycée de Besançon. Il rencontre Fourier, et il propage ses idées à l'École de Metz de 1828 à 1832. Il quitte l'armée en 1833 et collabore au "Nouveau Monde" et à la "Réforme industrielle". En 1834 il publie « Destinée sociale » et en 1836 il fonde un nouveau journal « La Phalange », puis la librairie phalanstérienne. En 1837 il succède à Fourier à la direction de l'Ecole Sociétaire dont le manifeste est publié en 1841. Élu conseiller général de la Seine, il lance un troisième journal d'esprit monarchique en 1843 : « La Démocratie Pacifique ». Il se rallie à la République et est élu à l'Assemblée constituante en 1848, puis à la législative. Il siège à l'extrême gauche et il précise la notion de droit au travail qui devient une des idées fortes des socialites français de 1848. Il est connu en droit constitutionnel pour être l'inventeur, en 1846, de la représentation proportionnelle. En juin 1848 il est le seul député à proposer le droit de vote pour les femmes. Poursuivi suite à l'émeute de juin 1849 contre Louis-Napoléon Bonaparte, il doit s'exiler en Amérique, fonde au Texas une commune sociétaire, entreprise ruinée par l'insurection du sud. De retour en 1869, il adhère à la Première Internationale et soutient la Commune en 1871.