En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Fresnel Augustin X1804

Physicien
(X 1804, 1788-1827)

Après des études à l'École centrale de Caen, à Polytechnique, aux Ponts, il devient membre de l’ENPC au service des phares en 1809. En 1815, il s’oppose au retour de Napoléon de l’île d’Elbe, il quitte son poste et s'engage dans l'armée du duc d'Angoulême. Il est assigné à résidence par la police impériale ; passant par Paris, il rencontre Arago avec qui il travaille sur la lumière polarisée. Il réalise de nombreuses expériences sur les interférences lumineuses, sur la diffraction de la lumière, pose les bases de sa théorie « vibratoire » de la lumière. Il calcule les intégrales dites de Fresnel. Employé au canal de l'Ourcq, au cadastre de Paris en 1818. Il est examinateur puis répétiteur de physique et de géométrie à Polytechnique à partir de 1821. Secrétaire à la commission des phares, il est académicien en 1823. Il est le premier à produire une lumière polarisée circulaire. Ses formules, dites de Fresnel, sur la réfraction sont toujours utilisées. On lui doit la théorie ondulatoire de la lumière, les miroirs de Fresnel, la lentille à échelons servant à augmenter le pouvoir éclairant des phares (phares lenticulaires). Il reçoit d'Arago la médaille Rumford de la Société royale de Londres en 1824. Il est le cousin de l'écrivain Prosper Mérimée.