En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Grégory Bernard X1938

Physicien
(X 1938, 1919-1977)

Prisonnier de guerre dans un « Oflag », il termine ses études à Polytechnique, puis étudie aux États-Unis les particules fondamentales par les interactions de haute énergie des rayonnements cosmiques. A son retour il devient sous-directeur du laboratoire de physique organisé par Leprince-Ringuet à Polytechnique depuis 1936. Avec Charles Peyrou il mène l'expérience des deux grandes chambres de Wilson superposées, au  Pic du Midi de bigorre, détecteur impressionnant de rayons cosmiques (Grand Prix Cognacq-Jay de l'Académie des sciences). En 1955, le laboratoire se réoriente pour la mise en service du grand accélérateur de particules, le synchrotron à protons (PS) du CERN. Bernard Gregory prend la direction de la grande chambre à bulles de 81 centimètres à hydrogène liquide. Elle arrive au CERN lors de la mise en service de l'accélérateur (plus de dix millions de photographies d'interactions nucléaires). En 1958, Bernard Gregory est nommé Professeur de Physique à Polytechnique, provoquant une transformation dans l'enseignement (cours élaboré par toute une équipe). Bernard Gregory est directeur général du CERN de 1965 à 1970. Le nouveau grand accélérateur est lancé. Il est encore en fonction, et il servira d'injecteur au LHC. En 1971, il est directeur du laboratoire de Polytechnique et est sollicité pour le poste de directeur général du CNRS. En 1975, il est directeur de la Délégation générale à la recherche scientifique et technique (DGRST).