En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Lagarrigue André X1944

Physicien
(X 1944, 1924-1975)

Ingénieur de l'armement, il étudie  par la suite la physique aux Etats-Unis,  à Berkeley, jusqu'en 1955. Physicien nucléaire, il participe à l'installation des plus grandes chambres de Wilson du monde qui permettent d'étudier les mésons lourds, les hypérons, et les interactions nucléaires de très grande énergie. Il fait partie, avec Bernard Grégory et Albert Messiah, qui comme lui ont séjourné aux États-Unis, de ceux qui ont profondément rénové l'enseignement supérieur de la Physique après-guerre. Maître de conférences à l'École polytechnique, il est nommé professeur à l'Université d'Orsay en 1964. Il dirige le Laboratoire de l’accélérateur linéaire d'Orsay de 1969 à 1975 ; il est un des spécialistes mondiaux de l'étude de la force d'interaction faible, et a notamment découvert, en 1973, les courants neutres de l’interaction électrofaible avec l'expérience Gargamelle au CERN.  Il meurt prématurément en 1975, d'une crise cardiaque, à la sortie d'un de ses cours à la Faculté des sciences d’Orsay.