En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Lebrun Albert X1890

Grand serviteur de l'Etat
(X1890, 1871-1950)

Lebrun devient ingénieur des mines à Vesoul, puis à Nancy. Il entre d'abord au conseil général en 1898 comme représentant du canton d'Audun le Roman, puis siège à la Chambre des députés en 1900, pour la Meurthe-et-Moselle, avec la gauche démocratique de 1900 à 1920. Il est élu vice-président de la Chambre en 1913 ; il siège dans de nombreuses commissions dont les travaux publics et les chemins de fer, armées, la marine, les colonies, le budget (qu'il préside en 1917). Ministre des Colonies (gouvernements Caillaux et Poincaré), puis de la Guerre de 1911 à 1914 puis des régions libérés de 1917 à 1919, il entre au Sénat en 1920, dont il est élu président en 1931. Après l'assassinat de Paul Doumer, il est élu Président de la République en 1932 (seul candidat), puis réélu en 1939. Après un vote de l'Assemblée Nationale, il se retire le 13 juillet 1940 en laissant le pouvoir à Pétain, mais sans démissionner ; il ne retrouvera néanmoins pas ses fonctions à la Libération. Arrêté le 23 août 1943, il est emprisonné à Lyon puis déporté en Autriche. Les Nazis l'autorisent à rentrer à Vizille (Isère) sous surveillance en octobre 1943.