En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Origines de la bibliothèque de Polytechnique et les ouvrages de botanique

<--- La botanique à l’Ecole polytechnique    

 

Le fonds de livres anciens de la Bibliothèque est constitué aujourd’hui de 17 000 ouvrages datés de 1456 à 1850 inclus et couvre tous les domaines dont la botanique
 

La bibliothèque de l’École est créée la même année que l’École elle-même, en 1794. Elle est principal support d’enseignement et son conservateur a pour mission de fournir « aux instituteurs et aux élèves les livres qu’ils voudraient consulter » (A. Fourcy).
Les premiers fonds proviennent des dépôts littéraires, constitués des bibliothèques d’institutions religieuses ou royales interdites et de particuliers condamnés ou émigrés. Les reliures aux armes ou les ex-libris manuscrits témoignent des origines de ces ouvrages.

Par exemple le traité du naturaliste Charles Plumier (1646-1704), nommé botaniste du roi est relié aux armes de Louis XIV.
Après un premier voyage d'exploration aux Amériques en 1689, c’est à son  retour d’une seconde mission en 1693 aux Antilles, que le roi fait publier son premier livre : Description des plantes d'Amérique.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Description des plantes de l'Amérique, avec leurs figures / par le R. P. Charles Plumier,...1693
E2C 14

Une vignette imprimée témoigne de son premier possesseur : "Ex libris Marii Joanni Baptistae Nicolai d'Aine". Marie-Jean-Baptiste-Nicolas d’Aine (1750- 1804) fut successivement maître des requêtes, et intendant des villes de Pau, de Limoges et de Tours.

L’exemplaire de Polytechnique provient du dépôt littéraire des Cordeliers.
L'ancien couvent des Cordeliers (Franciscains nommés ainsi car ils se servent d'une corde à trois nœuds comme ceinture) fut démoli en 1802. Sur le site fut édifiée l'école de médecine. Il subsiste aujourd'hui l'ancien réfectoire du couvent, superbe édifice gothique de la fin du XVe siècle.

L’ouvrage sur l'anatomie cellulaire des végétaux de Malpighi, biologiste italien paru en 1671 Anatome plantarum, provient de la bibliothèque des Capucins de St Honoré.
Un ex-libris manuscrit précise : « Bibliotheca Capucinorum Sti Honorati, ex-dono Dni Abbatis francisci de Catelan. Ovate pro eo ». La signature "L'abbé de Catelan" se trouve en fin d’ouvrage.
Malpighi utilise le microscope lors de ses travaux expérimentaux pour vérifier ses découvertes.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Anatome plantarum /Marcelli Malpighii,... 1675-1679
E2C 11

Les Frères mineurs capucins constituent la troisième famille de l'ordre franciscain, fondée en 1525. Les Capucins du Couvent Saint-Honoré eurent une grande activité spirituelle et pastorale dans la vie parisienne. Les Capucins furent définitivement dispersés en août 1790. Leur église fut démolie en 1802, et les bâtiments du couvent en 1804.

 

<--- La botanique à l’Ecole polytechnique