En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Rueff Jacques X1919S

Economiste
(X1919S, 1896-1978)

Economiste, il est chargé de mission de 1926 à 1928 auprès de Raymond Poincaré, Président du Conseil et ministre des Finances. Il est sous-gouverneur de la Banque de France en 1939. Membre du groupe X-Crise, il est aussi membre de l'Institut (Académie des sciences morales et politiques en 1944. Dans la décennie 1950, il occupe un poste de juge dans les instances européennes (Cour de justice de la CECA).  En 1958, il préside le Comité d'experts chargé d'étudier comment assainir les finances publiques " : « Plan Rueff », mis en œuvre par Pinay, ministre des Finances. Le franc va redevenir convertible, le contrôle des changes s'assouplir. L'ouverture à la concurrence que Rueff recommande avec Louis Armand préfigure le Marché commun : « Plan Rueff-Armand ». Jacques Rueff est élu à l'Académie française en 1964. 

Rueff s'est toujours opposé aux idées de Keynes : d'abord, dans The Economic Journal, sur le problème des transferts fin 1930, ensuite, en 1947, dans la Théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie. Et enfin en 1948 dans The Quarterly Journal of Economics. 30 ans plus tard, il publie dans le quotidien Le Monde : « La fin de l’ère keynésienne ».