En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Traditions et enseignement au XIXe siècle à l'École polytechnique, les professeurs de chimie vus par les élèves

<--- Louis Jacques Thenard (1777-1857) contemporain de Gay Lussac, répétiteur de chimie (1798-1804) pui professeur de chimie (1810-1836)    

Le « Petit Crapal »
Dans l’édition de 1936 de « L’Argot de l’X », Roger Smet décrit ainsi le « PETIT CRAPAL » :
« Grand recueil in-folio où sont rassemblées chaque année les œuvres de la promotion qui sort. On y trouve de tout, dessins, caricatures, vers, proses et fantaisies les plus diverses…Quand il naquit, en 1896, il était périodique – de période d’ailleurs indéterminée. Rien n’explique le titre qu’il prit alors…En tête [du premier] numéro, on lit la profession de foi suivante :
« Nous voulons fonder une revue libre où tout puisse trouver place (depuis les plus sublimes rêves hyperphysiques des cocons [camarades de promotion] platoniciens jusqu’aux plus larges…déconnages), où tous les singes et croquants trouveront un asile. »
Le crapal, tiré à un unique exemplaire, d’ailleurs manuscrit, circule de salle en salle…De 1912
à 1922, les éditions n’ont pas paru. Mais depuis cette dernière date, la présentation est de plus en plus soignée…Il est amusant de suivre, dans la collection de ce singulier journal, le reflet des mentalités successives et l’évolution des styles… »


cliquez sur l'image pour l'agrandir

Les « Ombres »
La tradition des Ombres remonte à 1818, année où le général Bouchu, commandant de l’École décida de tolérer le bahutage. Elle s’est perdue comme beaucoup d’autres en 1939.
La séance des ombres avait lieu en février… Au cours de cette séance, les élèves présentaient, sur un écran, en ombres chinoises, les caricatures des officiers, des professeurs et des administrateurs de l’École…
La représentation était coupée d’intermèdes musicaux…
La satyre, rarement méchante, quelquefois sévère était le plus souvent bon enfant.


cliquez sur l'image pour l'agrandir
In : La Tradition et les traditions
de l’X des origines à nos jours.
La Jaune et la Rouge ; n°331

 

<--- Louis Jacques Thenard (1777-1857) contemporain de Gay Lussac, répétiteur de chimie (1798-1804) pui professeur de chimie (1810-1836)