En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Vieille Paul X1873

Chimiste
(X 1873, 1854-1934)

En 1875, il choisit le corps militaire des ingénieurs des poudres et explosifs et entre au Service des études du Corps des poudres. Avec Marcellin Berthelot il découvre le processus de l'onde explosive en 1881. Il invente en 1884, la poudre sans fumée, ou poudre blanche (poudre B), à base de nitrocellulose. La poudre B a de nombreux avantages : elle réduit des deux tiers la quantité de poudre nécessaire au chargement des munitions d'infanterie et d'artillerie ; elle ne génère qu'un encrassement négligeable des armes ; ne générant plus de fumée, elle rend impossible de repérer facilement la zone d'où proviennent les tirs. Paul Vieille fait de nombreux travaux sur les ondes de choc et sur la stabilité des poudres à la nitrocellulose (1901-1907, "épreuve de Vieille"). Il sera successivement répétiteur, examinateur et professeur de physique à l'École polytechnique de 1882 à 1902 et de 1904 à 1914. Il est nommé en 1904 ingénieur général des poudres et directeur du Laboratoire central des poudres et salpêtres à Paris. La même année, il est élu membre de l’Académie des Sciences.