En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Remise du Prix JL Gerondeau / Zodiac Aerospace 2016

Forssea, Donecle et MediLinx, trois projets portés par des élèves de l’X, sont lauréats du Prix Jean-Louis Gerondeau / Zodiac Aerospace. La cérémonie a eu lieu mercredi 20 octobre 2016 à l’École polytechnique.
De g. à d.: Alexis Mathieu (X 2010), lauréat 2013 du Prix, Quentin Soulet de Brugière (M 2015), lauréat 2014 du Prix, Matthieu Somekh, Directeur du Pôle Entrepreneuriat et Innovation de l'École, Matthieu Claybrough (X 2009), Gautier Dreyfus (X 2010), Olivier Zarrouati (X 1977), Alice Duranteau, Jean-Bernard Lartigue (X 1965), Anne-Charlotte Philbert (M 2016) et Jean Netter (X 1965).
Les trois lauréats de cette 6ème édition se sont distingués pour leur innovation dans les domaines de la robotique, de la santé et de l'aéronautique. Ils ont reçu, chacun, un chèque de 20 000 € des mains d’Olivier Zarrouati (X 1977), Président du Directoire de Zodiac Aerospace. Il s’est réjoui de cette nouvelle promotion de lauréats et a, à nouveau, exprimé son enthousiasme à l’égard de ce Prix : « Jean-Louis Gerondeau, mon prédécesseur, était un entrepreneur qui a fait innover Zodiac Aerospace comme jamais. Par ce Prix, nous avons voulu lui rendre hommage et pousser tous les entrepreneurs de l’X à se lancer ».
La Fondation de l’École polytechnique cherche à favoriser, grâce à ce Prix, l’émergence ou la maturation d’un projet innovant porté par des équipes d'élèves et étudiants issus de l’écosystème polytechnicien. Pour Jean-Bernard Lartigue, Délégué général de la Fondation de l’École polytechnique « L’avenir, ce sont les entrepreneurs. »
Gautier Dreyfus (X 2010), à gauche, Olivier Zarrouati (X 1977), au centre, et Matthieu Somekh, à droite.
Accélérée au sein de l’incubateur de l’X, Forssea Robotics, start-up portée par Gautier Dreyfus (X 2010), met au point un câble sous-marin capable de se connecter à une cible immergée, ce qui permet de réduire l’utilisation prolongée de navires de grand tonnage. Pour le lauréat, « Le Prix Jean-Louis Gerondeau - Zodiac Aerospace nous apporte une forte crédibilité alors que nous nous attaquons à un marché de niche industrielle. Cette première récompense permet d’attirer l’attention et rassure nos investisseurs ».  Grâce à l’aide que ce Prix confère à Forssea Robotics, il devient possible d’opérer un robot depuis un navire de tonnage plus modeste, permettant ainsi la réduction drastique des coûts d’exploitation.
Anne-Charlotte Philbert (M 2016), à gauche, et son associée Alice Duranteau.
Alice Duranteau et Anne-Charlotte Philbert (M 2016) sont deux étudiantes du Master « Innovation Technologique : ingénierie et entrepreneuriat » (ITIE) de l’X. Elles témoignent : « Le Prix Jean-Louis Gerondeau - Zodiac Aerospace est un véritable tremplin pour de jeunes startups comme la nôtre. Ce Prix témoigne de l'investissement du groupe Zodiac Aerospace et de l'École polytechnique auprès de jeunes entrepreneurs et encourage de nombreux étudiants à tenter leur chance ». Elles ont créé MediLinx, un projet qui s’adresse aux nombreux patients étrangers qui ne peuvent accéder à des soins médicaux de qualité pour diverses raisons (manque d’expertise dans leur pays, temps d’attente trop élevés, coûts trop onéreux…). 
Matthieu Claybrough (X 2009), au centre. 
La start-up Donecle, fondée par Matthieu Claybrough (X 2009), propose une solution d’inspection innovante des carlingues des avions grâce aux drones. Donecle utilise un essaim de drones entièrement autonomes, qui scannent la surface de l’avion et répertorient en temps réel les impacts présents sur la carlingue, tout en évaluant leur dangerosité. « C'est une grande fierté de recevoir le Prix Jean-Louis Gerondeau - Zodiac Aerospace qui marque une reconnaissance industrielle supplémentaire pour notre société. Outre la visibilité, la dotation va nous permettre de poursuivre l'effort de développement de notre solution », s’enthousiasme Matthieu Claybrough. Il a également reçu en 2016 le Prix Innovateurs de moins de 35 ans décerné par la MIT Technology Review