En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Parole d'experts : Eglantine Jastrabsky responsable de la mobilité internationale entrante à l'X

Constituée de onze collaborateurs, la Direction des Relations Internationales est une direction essentielle de l’École polytechnique. Eglantine Jastrabsky fait partie de cette équipe, et est responsable de la mobilité internationale entrante.

Qu’est-ce que le pôle « Mobilité Entrante de la Direction des Relations Internationales » ?

Eglantine Jastrabsky (EJ) Les missions du pôle consistent principalement à :  

- Promouvoir la formation et entretenir le réseau des universités internationales partenaires du recrutement ;

- Accompagner le recrutement d’élèves internationaux issus des plus grandes universités internationales ;

- Leur offrir les conditions nécessaires à leur réussite académique dans le cycle ingénieur polytechnicien, à travers un suivi académique et un programme de bourses d’excellence ;

- Leur garantir un accueil de qualité pendant toute la durée de leurs études sur le campus de l’École polytechnique.

Par ces actions, nous participons à la mission globale de la Direction des Relations Internationales qui est de renforcer la visibilité et l’attractivité de l’École polytechnique sur la scène internationale.

Comment fonctionne le recrutement des élèves internationaux ?

(EJ) : C’est un concours d’admission international basé sur un processus très sélectif, en deux phases, et validé par un jury d’admission.

Il est ouvert à des élèves internationaux, hors nationalité française, ayant accompli au moins deux années d’études supérieures en sciences ou ingénierie, et se situant dans le Top 1% à Top 10% de leur promotion.

L’admission des élèves internationaux se fait sur concours en 2 phases :

- Une admissibilité sur dossier académique, qui évalue les capacités des candidats en fonction de leurs relevés de notes, des lettres de recommandation de leurs professeurs, de leur projet professionnel, ainsi que de leurs résultats à un test écrit en science d’une durée de 3h30 ;

- Une admission sur épreuves orales de 45 minutes chacune en mathématiques, physique et culture générale scientifique, cette dernière étant complétée par un entretien de motivation.

En 2013-2014, sur les deux sessions du concours, à l’automne 2013 et au printemps 2014, 11 équipes de 28 examinateurs se sont réparties dans  14 centres d’examens, en Asie, Russie, Inde, Amérique latine et Europe. L’École polytechnique a reçu un total de 256 candidatures, dont 110 ont été déclarés admissibles et se sont présentés aux épreuves orales pour environ 60 places ouvertes à l’admission dans les promotions X2013 et X2014. Ce processus, sélectif, permet de maintenir un niveau d’exigence académique semblable à celui qui préside au recrutement des élèves français, et d’intégrer chaque année les meilleurs étudiants des plus grandes universités internationales dans le cycle polytechnicien.

Quelle politique l’École polytechnique mène –t-elle à l’international ?

(EJ) L'internationalisation de l’École polytechnique passe par le recrutement des meilleurs étudiants internationaux. C’est une politique ancienne, puisque l’X a accueilli ses premiers étudiants internationaux en 1798, soit 4 ans après sa naissance. Ainsi, le premier Américain a été admis en 1807, le premier Brésilien en 1826, le premier Chinois en 1913… C’est en 1995 que l’École a ouvert la « deuxième voie » de son concours d’entrée, pour faciliter l’accès aux étudiants internationaux, qui jusqu’alors devaient passer par les classes préparatoires, en leur permettant de présenter le concours après une formation supérieure à l’étranger.

L’internationalisation de l’École passe également par le développement de partenariats forts qui soutiennent le recrutement de ces élèves brillants. Ces dix dernières années, l’École polytechnique a renforcé son programme de recrutement d’élèves ingénieurs étrangers, et a veillé à établir des partenariats et des doubles diplômes avec plusieurs universités étrangères stratégiques, dans des pays et des régions d’intérêt majeur eu égards aux intérêts scientifiques et économiques français (Europe, Russie, Chine, Brésil, Singapour…). Aujourd’hui, les élèves internationaux du cycle ingénieur représentent 20% des effectifs d’une promotion.

Grâce à la générosité des Anciens et des élèves, des programmes de financements permettent de déployer ces talents.

(EJ) C’est exact. A l’École, nous tenons à garantir que les études des élèves internationaux se déroulent dans les meilleures conditions possibles, quelles que soient leur origine et leur situation financière de départ. Nous sommes en cela fidèles à l’esprit du recrutement de l’École polytechnique depuis sa fondation : aller chercher l’excellence partout où elle se trouve, et donner aux élèves brillants les moyens de leur réussite.
Pour soutenir cette internationalisation et grâce à la générosité du réseau des Anciens et des élèves français, à travers la Kès (Bureau des élèves de l’X), un programme de financement actif a été mis en place. Géré par la Fondation de l’École polytechnique et suivi par le Pôle Mobilité Entrante, ce programme permet d’offrir aux élèves internationaux des bourses de vie pour leur période d’études sur le campus, ainsi qu’un programme d’apprentissage intensif de la langue française en amont du cursus scientifique, garantissant leur intégration en France.  
Un soutien généreux de certains Grands donateurs permet également d’offrir aux plus brillants d’entre eux des bourses d’études et des exonérations de frais de scolarité conséquentes, ainsi qu’un accompagnement professionnel (Bourses Ecole Polytechnique Charitable Trust Garaïalde/Oppetit/Rabate), bourses de la Fondation Zaleski, bourses Chuc Hoang pour le Vietnam, bourses Axa Private Equity).
 
… et de renforcer le réseau des anciens à travers le monde.

(EJ) L’intégration des élèves étrangers sur le campus est très importante. Outre des cours de langue française, le BASIX (Bureau d’Accueil et de Services aux Internationaux de l’X) nouvellement créé au sein du Pôle Mobilité Entrante, accompagne les élèves internationaux pour les formalités obligatoires de séjours pendant toute la durée de leurs études, et se charge du bon déroulement de leur intégration sur le campus L'incorporation des étrangers au sein de la communauté polytechnicienne constitue un axe fort de l'internationalisation de l'École, qui permet à l'X de disposer d'un réseau international d'Anciens qui partage ses valeurs, participe à sa renommée et renforce son attractivité.