En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Les projets soutenus pour la Graduate School

Grâce à la générosité de plus de 3 000 donateurs, de nombreux projets ont été réalisés pour la Graduate School, pour un montant global de 2.8 M€.

Le développement des Masters - 400 000 €

Grâce aux donateurs, l’offre de Masters proposée par l’École polytechnique s’est élargie avec le développement du master « Innovation technologique », du master « Entrepreneuriat », du master « Quantitative Economics and Finance » entre l’X et HEC, et du master « Physique des hautes énergies ». Ils ont également permis la création d’un laboratoire d'ingénierie cellulaire cardiovasculaire au cœur du Ladhyx (Laboratoire d’Hydrodynamique de l’X).

Les bourses Masters - 820 000 €

Afin d’attirer les meilleurs étudiants à l’X, la Fondation soutient les élèves mastériens à travers deux bourses compétitives : un programme « Bourses d’excellence » destiné aux étudiants provenant d’universités étrangères et présentant un dossier de qualité exceptionnelle ; un programme « Bourses fonds social » ou « Bourses mérite » destiné aux étudiants brillants, français ou étrangers, dont les conditions financières ne permettraient pas d’assurer le financement de leurs frais de vie sans nuire à la poursuite optimale de leurs études. 178 bourses ont été distribuées entre 2008 et 2013 à des élèves Master.

Les allocations doctorales - 1.3 M€

La Fondation attribue annuellement 3 allocations doctorales de 3 ans afin de soutenir les doctorants dans le financement de leur thèse. Pendant la durée de la première campagne, 13 allocations ont été versées. La FX soutient également les doctorants dans leur insertion professionnelle par la mise en place de sessions de coaching et de monitorat (6 contrats de monitorat par an).

L’encouragement à la mobilité internationale - 260 000 €

La Campagne pour l’École polytechnique encourage le dispositif de mobilité au bénéfice des doctorants, afin de développer leurs collaborations scientifiques à l’étranger, sans avoir à supporter la totalité des coûts du voyage (déplacement, hébergement). L’attribution de ces aides est décidée après consultation des responsables de la filière scientifique de l’École doctorale, et diffère selon la durée et la destination du séjour. Elle requiert un objectif scientifique clair et ne se substitue pas aux participations financières alloués par les laboratoires des doctorants concernés.