En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Quand la technologie imite la nature : le biomimétisme

Une conférence sur le biomimétisme, qui consiste à s’inspirer du vivant et de solutions modelées par la nature pour résoudre des problèmes technologiques, est organisée par le groupe X-Recherche mardi 14 octobre à l’École polytechnique.

Pour son premier événement de la rentrée, le groupe X-Recherche - jeune association professionnelle créée par anciens de Polytechnique - propose une conférence sur "le biomimétisme le mardi 14 octobre 2014 à 18h30 à l’École polytechnique.
Le biomimétisme consiste à observer et à reproduire artificiellement des propriétés essentielles (formes, matériaux, processus) d’un système vivant.
Cette démarche, venue des Etats-Unis, est de plus en plus présente en France. En témoigne l'ouverture récente du premier Centre Européen d'Excellence en Biomimétisme de Senlis (CEEBIOS) dans l'Oise, ou encore la mise en lumière de ce concept au service de la loi sur la biodiversité présentée en mars 2014.

La conférence "Le biomimétisme : la nature en copier-collier ?" propose de développer cette nouvelle tendance à travers trois interventions de spécialistes du domaine :

> 1. Matériaux biomimétiques...naturellement ! par Thibaud Coradin (Laboratoire de Chimie de la Matière Condensée de Paris - LCMCP)
Les approches biomimétiques s'inscrivent dans le contexte de la recherche de nouveaux objets ou procédés à la fois plus performants et plus respectueux de l'environnement. Face à la complexité des systèmes naturels, il est nécessaire de circonscrire la propriété que l'on souhaite mimer, puis de mettre en commun des expertises multidisciplinaires permettant l'élucidation des mécanismes biologiques et leur traduction en termes de physique, chimie et/ou ingénierie. Nous illustrerons ici les possibilités et limites de ces approches biomimétiques en science des matériaux, en nous appuyant en particulier sur nos travaux dans le domaine de la santé.

Thibaud Coradin, 44 ans, est directeur de recherche au CNRS. Chimiste de formation, il anime l'équipe "Matériaux et Biologie" au sein du Laboratoire de Chimie de la Matière Condensée de Paris (UMR 7574-CNRS-UPMC-Collège de France). Cette équipe regroupe chimistes et biologistes autour d'approches biomimétiques et bio-inspirées pour la mise au point de matériaux pour la santé et l'environnement.

> 2. Biomimétisme et Véhicule Décarboné : la conception bio-inspirée pour stimuler l’innovation par Camila Freitas Salgueiredo (Renault)
Plusieurs mesures ont été mises en place par l’industrie automobile pour réduire la dépendance aux carburants fossiles et diminuer l’empreinte environnementale des véhicules. Des innovations de rupture peuvent permettre de poursuivre cette tendance de réduction des émissions. Cette présentation montrera l’application de la bio-inspiration pour générer des concepts innovants pour le véhicule décarboné dans un projet en cours. Nous utilisons les connaissances sur les processus énergétiques de l’humain et des animaux pour en déduire des concepts applicables aux véhicules multi-sources d’énergie. Cette expérience met en évidence l’enrichissement mutuel des partenaires du projet obtenu grâce à la collaboration entre l’ingénierie et le vivant : les ingénieurs apprennent des connaissances apportées par les chercheurs du vivant et leur apportent des nouvelles perspectives sur leurs problématiques de recherche.

Camila Freitas Salgueiredo, 29 ans, est actuellement doctorante CIFRE chez Renault, au Laboratoire sur les interactions véhicules, infrastructures, conducteurs de l’Institut français des sciences et technologies des transports de l’aménagement et des réseaux (LIVIC-IFSTTAR) et à l’Institut des systèmes intelligents et de robotique  (UMR 7222 – CNRS-UPMC). Elle est ingénieur chimiste et procédés (Chimie ParisTech / Université de São Paulo-Brésil) de formation et possède un master en Transport et Développement Durable (Ponts ParisTech / Fondation Renault).

> 3. Biomimétisme : solutions inspirées du vivant pour répondre aux enjeux sociétaux par Kalina Raskin (Centre Européen d'Excellence en Biomimétisme - CEEBIOS)
Dans cet exposé nous verrons comment les stratégies adoptées par le vivant peuvent constituer un réservoir d'innovations pour répondre aux grands enjeux sociétaux : gestion de l'énergie et de l'eau, chimie durable, écologie industrielle ou encore agriculture écologiquement intensive. Nous présenterons quelques exemples de projets innovants ainsi qu'un aperçu du paysage national et européen du biomimétisme.

Ingénieur physico-chimiste ESPCI ParisTech et Docteur en biologie, Kalina Raskin promeut le biomimétisme pour l’innovation responsable à la fois au sein de l'agence Paris Région Entreprises et au CEEBIOS (centre européen d'excellence en biomimétisme de Senlis), dont elle est en charge du développement scientifique. Elle y tisse le réseau de compétences nationales et internationales, monte des projets de recherche transnationaux et met en place des outils d’accompagnement. Elle est également conseillère éditoriale « biomimétisme » pour la revue Techniques de l’Ingénieur.
Kalina suit les travaux de normalisation ISO sur le biomimétisme. Elle est administratrice de l'association Biomimicry Europa. Kalina vient de rejoindre le groupe d'experts "Nature Based Solutions" à la commission européenne.

Informations pratiques : Conférence ouverte à tous, mardi 14 octobre 2014 à 18h30 - Amphithéâtre Monge à l’École polytechnique (Palaiseau).

> En savoir plus pour accéder au campus