En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

[Colloque] S'investir dans le développement durable

Le 7 juin, à l'occasion du colloque scientifique Réfléxions organisé par l'École polytechnique, Bettina Laville, Gregory Labrousse et Emmanuel Bacry échangeront sur la mise à disposition des données publiques et leur exploitation dans le domaine du développement durable lors d'une table ronde.

Les plateformes de données, avenir de la transition écologique

Si la mise à libre disposition des données publiques, dans la foulée de l’Open government initiative de Barack Obama en 2011, est aujourd’hui une réalité dans 94 pays, leur exploitation peine à se concrétiser dans le domaine du développement durable. Des milliards de données sont certes disponibles, mais ne sont pas directement exploitables. Il faut les organiser, les formater, les croiser puis leur donner une signification, variable en fonction des besoins des utilisateurs. C’est ici qu’interviennent les connaissances métiers, aussi bien celles des chercheurs que des gens de terrain. Ce travail de traitement et d’interprétation est tout l’enjeu des plateformes de données, où l’interdisciplinarité est la clé. Or le développement durable, comme ces plateformes, a une dimension interdisciplinaire, environnementale, sociale, sociétale, économique et culturelle.

Les laboratoires de l’École polytechnique, couvrant l’ensemble des domaines de la recherche, ont le potentiel de contribuer à toute la chaîne de valeur que produisent ces plateformes.

Les premières expériences montrent que les partenariats privé-public, y compris le secteur académique, constituent l’écosystème idéal pour mettre sur pied des plateformes disposant d’une envergure adaptée à la complexité des problématiques et parvenir à la massification indispensable pour réussir la transformation de nos modèles. Avec elles, ce fameux « changement de paradigme », souvent incantatoire, s’ancre dans la réalité et la technique la plus révolutionnaire de notre époque retrouve un sens : réparer la planète et servir l’humanité.

Vendredi 7 juin 2019 - de 16h à 16h30

>Retrouvez toutes les informations sur le colloque, ici

Bettina Laville
Conseiller d'État honoraire et présidente du Comité 21
Conseiller d'État honoraire, Bettina Laville, docteure en lettres, lauréate de Sciences Po et ancienne élève de l’ENA, a été directrice du cabinet de plusieurs ministres, puis conseillère sur les questions d'environnement auprès de deux Premiers ministres Pierre Bérégovoy et Lionel Jospin, et du Président de la République François Mitterrand. Elle crée comme avocate associée en 2008 le département développement durable de Landwell-PwC puis retourne au Conseil d’État en 2014 à la section des finances. Elle est membre du conseil scientifique de l'Institut Mines-Télécom, présidente fondatrice du Comité 21 et cofondatrice du Festival des Nouvelles Explorations depuis 2016. Créatrice de la revue Vraiment Durable, elle est l’auteure d’une dizaine d’ouvrages et de rapports sur l’environnement, le développement durable et l’adaptation au changement climatique

Gregory Labrousse
Président et fondateur de la société nam.R
Entrepreneur et innovateur, Grégory Labrousse a fondé très jeune de nombreuses sociétés. Depuis 2013, il se passionne pour le grand mouvement de l’ouverture des données et de la science des données, qu’il met au service de la transition écologique et de la transformation de nos modèles économiques. En 2017, il décide de créer nam.R avec Emmanuel Bacry, alors professeur et responsable de l’Initiative « Data Science » à l’École polytechnique, et Lila Tretikov, CEO de l’Initiative Terrawatt. nam.R produit des données originales et actionnables sur des plates-formes publiques-privées à la disposition des décideurs et des acteurs de la transition écologique (ministères, territoires, entreprises et citoyens). À son initiative
sont créées une chaire nam.R avec l’École polytechnique sur le projet Trend-X « intelligence artificielle et sobriété énergétique » et une initiative de recherche avec le Collège de France et l’Institut Louis Bachelier « Économie industrielle de la transition écologique appliquée aux territoires ».

Emmanuel Bacry
Emmanuel Bacry est diplômé de l’ENS (Ulm) et docteur en Mathématiques. Il est actuellement directeur de recherche au CNRS à l’Université Paris-Dauphine et directeur scientifique du Health Data Hub. Il est l’un des principaux organisateurs de la plus grande école d’été française sur l’IA (DS3) à l’École polytechnique où il a dirigé l’Initiative Data Science pendant plus de 4 ans. Sa recherche a toujours été guidée par un souci constant des applications, notamment en finance, en santé et plus récemment en développement durable. Il dirige depuis 2015 un partenariat entre l’École polytechnique et la CNAM consistant à développer des méthodologies « Big Data » sur la base SNIIRAM (une des plus importantes bases de données médico-administrative au monde). Expert en IA, Emmanuel Bacry est membre de plusieurs conseils scientifiques et est co-fondateur de la startup nam.R.