En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Forum sur l'entrepreneuriat en Afrique organisé à l'X

Une journée de sensibilisation sur la dynamique entrepreneuriale et l'attractivité du continent africain a eu lieu le vendredi 26 février 2016 sur le campus de l’École polytechnique. Ce forum proposé par l’association étudiante X-Afrique abordait les thématiques du numérique et de l’énergie.

 

Dans un contexte économique international marqué par une timide reprise après-crise, l’Afrique demeure un continent à fort potentiel économique affichant un taux de croissance moyen de plus de 4.5%. Cette croissance continue, à laquelle s’ajoutent des ressources et un potentiel humain important, font de cette terre d'opportunités le nouvel eldorado de nombreux investisseurs et entrepreneurs.

Afin de montrer le potentiel du continent africain pour les entrepreneurs du monde entier, l'association étudiante polytechnicienne X-Afrique organisait, vendredi 26 février de 13h30 à 18h30 sur le campus de l’École polytechnique, un forum sur l'entrepreneuriat en Afrique. Ce forum s'articulait autour de deux thématiques : le numérique et l'énergie. Divers intervenants (entrepreneurs, capital investisseurs, chercheurs, multinationales opérant en Afrique...) ont livré leur regard avisé sur la question lors de deux tables rondes. Le forum a reçu le soutien du groupe TOTAL à travers la chaire d’enseignement et de recherche « Concepts Avancés Photovoltaïque ».

La première table ronde sur « l'énergie durable et l'esprit d'entreprise, vecteurs clés pour l'avenir de l'Afrique » a réuni des participants comme Arnaud Chaperon, directeur général de Total Énergie Développement, Moussa Mara, ex-Premier ministre du Mali, Pere Roca, Directeur du Laboratoire de Physique des Interfaces et des Couches Minces de l’École polytechnique (LPICM), Mamadou Mbaye, Directeur général de Fonds souverain d'investissements stratégiques (FONSIS) et Xavier Barbaro, directeur général du producteur d’énergie NEOEN. Le débat portait sur l'importance de l'intégration des systèmes énergétiques durables dans la vie quotidienne sur le continent africain. Dans ce cadre, plusieurs intervenants ont choisi de concentrer leurs arguments sur la valeur des industries photovoltaïques.

La deuxième table ronde sur le thème de « L'Afrique, le nouvel Eldorado du numérique » était animée par Sébastien Crozier, premier vice-président d'Orange, Claude Grunitzky, Président de True Africa, Thomas Clausen, représentant de la chaire d’enseignement et de recherche « Internet of everything » de l’École polytechnique, William Nkontchou, Président d’ Emerging capital Partners et Alain Ducass, expert international pour la transformation numérique de l'Afrique et fondateur de EnergeTIC.
Parmi les sujets abordés : l'application de l'intelligence artificielle dans les solutions de recrutement, la digitalisation des médias, l'importance de la création d’applications de téléphonie mobile pour les entreprises africaines, ainsi que les solutions numériques de crowdfunding. La numérisation des différents secteurs d'activité en Afrique - tels que la santé, l'éducation, l'énergie durable, l'agriculture et la culture - et le développement des relations entre l'Afrique et l'Europe dans le domaine numérique via des programmes de coopération, ont également fait l’objet de discussion.

En préambule de chaque table ronde, des pitchs de start-up étaient organisés. Neuf jeunes entrepreneurs ont ainsi présenté leurs projets d'entreprise dirigés vers l'Afrique. Amina Nasri, diplômé de l'École polytechnique et des Mines de Paris, fondatrice d’Afrikwity, a ainsi présenté sa plate-forme d’equity crowdfunding pour l'Afrique qui permet à des investisseurs, notamment à ceux de la diaspora africaine, d'investir dans le capital des startups et des PME africaines.

Cyril Colin et El Alami, deux diplômés de l'École polytechnique et de l'Université de Berkeley, ont également exposé leur projet. Leur start-up eLum, lauréate des Rethink Africa Awards, est une solution logicielle qui optimise l'utilisation de l'énergie solaire à l'aide d’algorithmes pour réduire les factures d'électricité des clients, favorisant ainsi une transition accélérée vers les énergies renouvelables. Leur activité est actuellement proposée au Maroc et s’élargira bientôt au Sénégal.

Le forum proposait également de découvrir l'exposition bilingue "Les Grands Moyens", œuvre du photographe et vidéaste Joan Bardeletti, qui offrait une vision inédite du continent africain à travers cinq PME.

À propos d’X-Afrique

X-Afrique est une jeune association créée en décembre 2014 au sein de l'École polytechnique réunissant les africains et amis de l'Afrique à l'École polytechnique. Elle a pour but de faire connaître la culture, la gastronomie africaine et de susciter un intérêt pour les enjeux économiques africains d'aujourd'hui et les opportunités entrepreneuriales offerts par ce continent.

>Informations pratiques :

Voir le programme sur le site de l'évènement
L'entrée est gratuite mais l'inscription préalable est toutefois obligatoire

>Lire le communiqué de presse