En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

L’X, 10e établissement le plus attractif au monde pour les employeurs

L’École polytechnique obtient la 10e place du QS « Graduate Employability Rankings » qui classe les universités les plus performantes en termes d’employabilité des étudiants du point de vue des recruteurs du monde entier. L’X arrive en tête des établissements français.

Le classement QS Graduate Employability Rankings 2016, publié pour la première fois, confirme l’attrait des diplômés de l’École polytechnique auprès des recruteurs au niveau mondial. Selon ce classement, initiative pilote visant à évaluer l’employabilité des universités selon une nouvelle approche, l’X prend la 10e place au niveau mondial et se positionne 3e en Europe.

Le QS Graduate Employability Rankings 2016, qui ambitionne de classer les universités les plus performantes en termes d’employabilité des étudiants du point de vue des recruteurs du monde entier, positionne l’université de Stanford à la 1ère place suivi du Massachusetts Institute of Technology (MIT) à la deuxième place puis d’Harvard (3e).
Au niveau de la France, l’École polytechnique se distingue et prend la tête des établissements devant l’École Centrale Paris (28e), l’Université Paris-Dauphine (101-150), l’université Paris 1 et l’UPMC (151-200).

Ce classement fait l’objet d’une initiative pilote menée depuis octobre 2014 et dont la spécificité est de juger les établissements selon leur employabilité et non plus uniquement sur les seuls critères académiques tels que la qualité de l'enseignement ou le nombre de publications de recherche et de brevets internationaux déposés.

Les  universités ont ainsi été évaluées sur la base de cinq indicateurs : la réputation auprès des employeurs (30%), les résultats d'anciens élèves (20%), les partenariats avec les employeurs (25%), la présence des employeurs sur le campus (15%) et le taux d'emploi des diplômés (10%).

Au cours des prochains mois, et dans le but de publier une version plus étendue de son classement, QS prévoit d'ajouter des sous-sections supplémentaires pour apporter davantage d’éclairages sur les points forts des universités en termes d’employabilité de ses étudiants.

> Consulter le classement