En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

L’X représentera la France au Tournoi international des physiciens

L'équipe de l'École polytechnique a remporté la première place du 5e French Physicists' Tournament qui s’est déroulé les 9 et 10 février 2018 à l’École normale supérieure à Paris. Les élèves polytechniciens représenteront la France lors de la finale internationale qui aura lieu à Moscou en avril prochain.

Ils ont défié douze équipes venues de toute la France. Amaury Barral, Anthony Guillen, Clément Brochet, Fang Goh, Julie André, Angel Prieto et Quentin Louis, tous issus de la promotion 2016, se sont imposés devant l’École normale supérieure, l’Université de Lyon et l’Université Paris-Sud lors de la finale du French Physicists' Tournament.
Les élèves ont pu compter sur le soutien de Thibault Guillet, doctorant au LadHyX, Fabien Cadiz, enseignant-chercheur au Laboratoire Physique de la matière condensée, et de Guilhem Gallot, chercheur au Laboratoire d’Optique et Biosciences et enseignant au département de Physique de l'X.

Retour en images sur le déroulé du tournoi  :

Le tournoi oppose les équipes 2 à 2 par des joutes orales, sur 10 problèmes variés de physique, le plus souvent des problèmes ouverts, sans solutions évidentes connues. Ces problèmes ont été préparés par l’équipe de l’X depuis le mois de septembre 2017, dans le cadre d’un Projet Scientifique Collectif et de Module Appliqué en laboratoire, et avec le soutien des enseignants et des chercheurs des laboratoires de physique et de mécanique de l'École.

L'équipe de Polytechnique se prépare pour le 1er round du French Physicists Tournament où elle doit affronter l'ENSTA ParisTech pour débattre sur le problème physique du galet en équilibre sur un pic de glace.

Après 4 "physics fights" et la présentation de 8 problèmes différents de physique, l’équipe de l’X est arrivée première, devant l’École normale supérieure, l’Université de Lyon et l’Université Paris-Sud avec respectivement 175, 170 et 166 points. Les sept polytechniciens se sont ainsi qualifiés pour la finale internationale qui aura lieu à Moscou au mois d’avril.