En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Michel Koenig lauréat du prix PPCF Dendy Europe-Asie Pacifique

Directeur de recherche CNRS au Laboratoire pour l'utilisation des lasers intenses de l’École polytechnique, Michel Koenig vient de se voir décerner un prix récompensant la qualité de ses recherches menées en coopération avec des chercheurs de l’Université d’Osaka et de l’Université centrale nationale, Taïwan.

Ses co-lauréats sont Norimasa Ozaki, de l’Université d’Osaka, et Yasuhiro Kuramitsu, de l’Université nationale centrale (Taïwan) et de l’Université d’Osaka.

Le prix récompense les avancées qu’ont obtenu les lauréats dans le domaine de la physique de la matière à haute densité d’énergie et les plasmas générés par les lasers de puissance. Leurs travaux ont notamment porté sur :

- les propriétés du fer et de ses alliages, ainsi que des silicates, dans les conditions régnant au cœur des planètes de type terrestre (terre ou super-terres), cruciales pour comprendre leur structure et leur formation.

- l’étude en laboratoire de phénomènes astrophysiques tels que les instabilités hydrodynamiques dans les restes de supernovae ou la génération des rayons cosmiques.

Ces résultats ont été obtenus grâce aux installations laser LULI2000 (CNRS, École polytechnique, CEA, SU) et GEKKO XII (Institute for Laser Engineering, Université d’Osaka), ouvertes aux scientifiques et étudiants du monde entier. Elles permettent aux doctorants et post-doctorants d’apprendre à utiliser les lasers et leur environnement technique, d’imaginer de nouvelles expériences et de répondre à certains grands défis de la physique des plasmas.

Cette coopération a permis l’échange de nombreux étudiants, en particulier entre le LULI et l’Université d’Osaka. Norimasa Ozaki a ainsi effectué son post-doctorat au LULI entre 2003 et 2006 dans le groupe de Michel Koenig. Durant les 15 dernières années, plus de huit workshops et écoles ont été organisés entre le laboratoire de l’X et l’institution japonaise, et plus de 80 articles de recherche ont été copubliés.

Cette collaboration a bénéficié du soutien constant des agences nationales de recherche impliquées, le JSPS pour le Japon, le MOST pour Taïwan et le CNRS pour la France. L’ambassade de France au Japon a également contribué à cette collaboration au travers de son programme Sakura.

En janvier 2017, un accord de coopération a été conclu entre l’École polytechnique et l’Université d’Osaka visant à promouvoir et faciliter les échanges de chercheurs et d’étudiants entre les deux établissements.