En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Prix Turgot : l’X rafle la mise

Mardi 7 mars 2017, le prix Turgot, qui récompense les meilleurs livres d’économie de l’année, a distingué trois professeurs de l’École polytechnique. Francis Kramarz et Philippe Tibi ont reçu la médaille d’or, et Pierre Cahuc a obtenu la médaille d’argent – Prix du jury pour son livre co-écrit avec André Zylberberg, ancien professeur de l’École.

Chaque année, le prix Turgot récompense les meilleurs ouvrages d’économie financière de l’année. Pour sa 30e édition, l’événement était placé sous le double parrainage du ministre de l’Économie et des Finances, Michel Sapin, et de Jean Tirole, prix Nobel d’économie et polytechnicien, qui s’est vu décerné le Grand Prix d’honneur pour l’ensemble de son œuvre et pour son ouvrage « L’Économie du droit commun ».

Par ailleurs, quatre professeurs de l’École polytechnique ont également reçu un prix.

Médaille d’or pour Francis Kramarz et Philippe Tibi pour « Plus de marché pour plus d’État ! »

Dans cet ouvrage, Francis Kramarz et Philippe Tibi ouvrent le débat sur le couple État/marché et démontrent qu’ils n’ont pas des intérêts opposés par nature. Les deux auteurs estiment pourtant que l'État a systématiquement ignoré le fonctionnement du marché dans des domaines critiques pour l’avenir des Français, et montrent comment l’État a pu être capturé par des intérêts particuliers. Face à ce constat, ils proposent des solutions fondées sur la recherche économique internationale.

À propos des auteurs:

Francis Kramarz est directeur du Centre de recherche en économie et statistique (CREST). Professeur à l’ENSAE et professeur associé à l’École polytechnique, il a publié une centaine d’articles scientifiques dans des revues internationales sur l’emploi, les salaires, la concurrence, le commerce international. Il a été élu « fellow » de l’Econometric Society.

Philippe Tibi est fondateur de Pergamon Campus et professeur d’économie à l’École polytechnique et à l’UIBE Pékin. Jusqu’en 2012, il présidait les marchés actions, la banque d’investissement et le groupe UBS en France. Il a été président de l’Amafi de 2007 à 2014. Philippe Tibi répond, avec Pierre de Lauzun, à Pascale-Marie Deschamps dans le livre d’entretien « Les marchés font-ils la loi ? ».

>À lire aussi: Deux professeurs d'économie à l'X publient "Plus de marché pour plus d'État!"

Médaille d’argent – Prix du jury pour Pierre Cahuc et André Zylberberg pour « Le Négationnisme économique »

Dans leur ouvrage, illustré par de nombreux exemples, Pierre Cahuc et André Zylberberg débusquent le négationnisme scientifique en économie. Baisse des impôts, augmentation des dépenses publiques, arrêt de l’immigration, semaine de 32 heures, réindustrialisation des territoires, ou encore taxation des transactions financières sont autant de propositions présentées comme des remèdes miracles dont les auteurs montrent qu'ils sont à l’origine de choix stratégiques qui appauvrissent le pays et se traduisent pas un chômage de masse.

À propos des auteurs:

Pierre Cahuc est professeur d’économie au sein du Centre de recherche en économie et statistique (CREST) à l’École polytechnique et à l'ENSAE. Il est membre du Conseil d'analyse économique (CAE) et directeur de programme à l’Institute for the Study of Labor (IZA) à Bonn. Ses travaux portent sur le marché du travail, la macroéconomie et sur les relations entre la culture et les performances économiques.

André Zylberberg est un économiste français, spécialiste du marché du travail. Il a été professeur à l’École polytechnique, directeur de recherche au CNRS et membre du Comité national de la recherche scientifique.