En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Rythm lance une plateforme d’intelligence artificielle avec l'X

L’École polytechnique s’associe à la start-up de neurotechnologies Rythm et à l’Université Paris Descartes pour créer la première plateforme d’intelligence artificielle open source sur le sommeil. L’idée : permettre un diagnostic automatique des pathologies liées au sommeil.

Lundi 10 avril 2017, la start-up Rythm a annoncé le lancement de Morpheo, une plateforme open-source destinée à améliorer les diagnostics médicaux automatiques et prédictifs. Elle propose aux cliniciens et aux médecins du sommeil un outil d’apprentissage qui détecte automatiquement les pathologies liées au sommeil.

Lancée en collaboration avec l’École polytechnique et l’Université Paris Descartes, la plateforme s’appuie sur la blockchain  et le machine learning pour rassembler des données anonymisées provenant d’instituts du sommeil du monde entier, les trier et les analyser automatiquement. Grâce à l’intelligence artificielle, Morpheo intègre une grande variété de sources d’informations, de la polysomnographie médicale classique aux données recueillies par les wearables de pointe, comme le bandeau Dreem commercialisé par la start-up.

Ce projet collaboratif réunit patients, médecins, spécialistes du sommeil, chercheurs universitaires, data scientists, développeurs web et cryptologues en vue de collecter et de trier des données sur le sommeil à une échelle sans précédent. « Nous avons comme objectif à long terme d’aider les gens à vivre des vies plus saines et Morpheo va nous ouvrir la voie vers une médecine préventive, permettant aux cliniciens de détecter des pathologies plus tôt, plus rapidement et à moindre coût », indique Hugo Mercier, PDG et co-fondateur de Rythm par voie de presse.