En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Séminaire : Démons de Loschmidt, retournement temporel et holographie

Le physicien Mathias Fink donnera une conférence intitulée "Démons de Loschmidt, retournement temporel et holographie" le jeudi 15 octobre 2015 à l'École polytechnique. Ce séminaire est proposé par le Département d'enseignement et de recherche de physique de l'X.

Mathias Fink, professeur de l'ESPCI ParisTech, fondateur et ancien directeur de l'Institut Langevin « Ondes & Images », est l'invité du séminaire de physique du 15 octobre 2015 ayant pour thème "Démons de Loschmidt, retournement temporel et holographie".
Cette conférence, organisée par le Département d'enseignement et de recherche de physique de l'École polytechnique, aura lieu à 17 heures en amphithéâtre Pierre Faurre. Le physicien Mathias Fink est membre de l'Académie des sciences et il est l'inventeur du miroir à retournement temporel, un dispositif capable de faire revivre à une onde toutes les étapes de sa vie passée. Il a reçu la première médaille de l'innovation du CNRS en 2011.

Présentation du séminaire de Mathias Fink :
En partant de la discussion célèbre qui opposa Boltzmann et Loschmidt sur la flèche du temps et sur certains paradoxes liés à la réversibilité des lois de la mécanique, nous introduirons différentes alternatives pour construire une « time machine » en physique classique.
Nous nous intéresserons plus particulièrement aux cas des ondes (à large contenu spectral). Nous comparerons la façon de de fabriquer une « time machine » pour différents types d’ondes : sonores, électromagnétiques, lumière et vagues à la surface de l’eau.
Nous montrerons qu’il existe en fait deux approches duales bien différentes pour obliger une onde à revivre sa vie passée. On peut d’une part manipuler une onde sur une surface bidimensionnelle échantillonnée par un réseau d’antennes réversibles. C’est l’approche des miroirs à retournement temporel dont les applications sont nombreuses.
On peut aussi manipuler une onde très différemment en créant des « discontinuités temporelles » dans tout l’espace. C’est l’approche des « miroirs temporels » où les discontinuités spatiales des miroirs usuels sont remplacées par des discontinuités temporelles.
On verra que ces différentes approches permettent aussi de revisiter la méthode holographique et la limite de diffraction dans les méthodes d’imagerie et de contrôle d’ondes.

Informations pratiques :
Séminaire "Démons de Loschmidt, retournement temporel et holographie" le jeudi 15 octobre 2015 à 17 heures en amphithéâtre Pierre Faurre à l'École polytechnique.

> En savoir plus sur le site web du département de physique

> Accéder au campus