En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Un chercheur de l’X nommé conférencier d’honneur en recherche opérationnelle

Leo Liberti, directeur de recherche CNRS au sein du Laboratoire d’informatique de l’X, a été nommé conférencier d’honneur par la Fédération internationale des sociétés de recherche opérationnelle à l’occasion de son intervention à la conférence triennale de l’association asiatique des sociétés de ce domaine qui s’est déroulé cet été à Katmandou.

A l’occasion de la conférence triennale de l’association asiatique des sociétés de recherche opérationnelles (APORS 2018) qui s’est déroulé cet été à Katmandou, Leo Liberti, directeur de recherche CNRS au sein du Laboratoire d’informatique de l’X (LIX) a été primé « IFORS Distinguished Lecturer » (Conférencier d’honneur de la Fédération internationale des sociétés de recherche opérationnelle, l’IFORS).

La Recherche opérationnelle est une branche de la science des décisions qui mêle mathématiques et informatique afin de résoudre des problèmes industriels. Inventée pendant la deuxième guerre mondiale pour planifier les « opérations » militaires sur un champ de bataille, cette discipline s’intéresse aujourd’hui à des défis de plus en plus complexes, de l’ordonnancement de taches à la planification de tournées de véhicules, en passant par l’optimisation d’un réseau intelligent (smart grid).

Au sein de la Recherche opérationnelle, Leo Liberti se concentre sur la « programmation mathématique ». Travaillant à la frontière des mathématiques et de la science des données, il établit des méthodes probabilistes pour résoudre des problèmes d’optimisation de grande taille. Il a notamment contribué au projet Sogrid financé par l’Ademe en déterminant avec son équipe de recherche la position optimale de capteurs sur un réseau électrique.

Cette nomination par l’IFORS récompense sa carrière et les contributions qu’il a pu apporter à la Recherche opérationnelle. « Parmi les lauréats, il y a tous les grands pionniers de la Recherche opérationnelle, les personnalités reconnues qui ont fixé les bases de cette discipline » explique Leo Liberti surpris et honoré par la distinction.