En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Victor Malka reçoit le prix Julius Springer

Directeur de recherche CNRS au Laboratoire d’optique appliquée de l’École polytechnique, Victor Malka a été récompensé par le prix Julius Springer pour ses contributions en physique portant sur les accélérateurs laser-plasma.

Il recevra sa distinction le 20 avril prochain à Berlin. Victor Malka, directeur de recherche CNRS au Laboratoire d’Optique Appliquée, Unité Mixte de Recherche (ENSTA ParisTech, CNRS, École polytechnique) est le lauréat du prix Julius Springer décerné par le comité éditorial des revues « Journal Applied Physics A & B », Springer publications. Ce prix d’un montant de 5000 dollars récompense des chercheurs du monde entier depuis 1998.

Victor Malka poursuit ses recherches sur les accélérateurs laser-plasma pour lesquelles il a reçu quatre bourses d’excellence européenne du Conseil Européen de la Recherche (ERC) dont deux « Advanced » et deux «Proof of Concept». Imaginé il y a maintenant 30 ans, ce nouveau concept d’accélérateur permet aujourd’hui d’obtenir des faisceaux de particules aux propriétés inédites. Très énergétiques, extrêmement brillants et accordables en énergie, les accélérateurs laser-plasma ouvrent la voie à de multiples applications sociétales dans des domaines aussi variés que la médecine, la chimie, la biologie, la science des matériaux, et la sécurité.

Dans le domaine médical, les récents progrès réalisés au Laboratoire d’Optique Appliquée ouvrent la voie à des applications pour le traitement de certaines tumeurs cancéreuses. En particulier, ces travaux offrent de nouvelles perspectives en matière de détection précoce des cancers du sein ou pour des études inédites en radiobiologie des rayonnements ionisants. Cette nouvelle technologie laser plasma peut également être utilisée dans le domaine industriel ou pour répondre à des exigences de sécurité pour visualiser en trois dimensions et à haute résolution spatiale les défauts de la matière dense et épaisse que sont par exemple les carlingues d’avions.

> En savoir plus sur les recherches de Victor Malka