En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Ingénieur électronicien en conception et développement (F/H)

Largement internationalisée, l’École polytechnique associe recherche, enseignement et innovation au meilleur niveau scientifique et technologique. Sa formation promeut une culture d’excellence à forte dominante en sciences, ouverte sur une grande tradition humaniste.
À travers son offre de formation – bachelor, cycle ingénieur polytechnicien, master, programmes de graduate degrees, programme doctoral, doctorat, formation continue – l’École polytechnique forme des décideurs à forte culture scientifique pluridisciplinaire en les exposant à la fois au monde de la recherche et à celui de l’entreprise. Avec ses 22 laboratoires, dont 21 sont unités mixtes de recherche avec le CNRS, le centre de recherche de l’X travaille aux frontières de la connaissance sur les grands enjeux interdisciplinaires scientifiques, technologiques et sociétaux.

Présentation du service :
Le Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD) est une unité mixte de recherche CNRS, hébergée à Ecole polytechnique (EP), ENS (Ecole Normale Supérieure) et UPMC (Université Pierre et Marie Curie) et est partenaire de l'ENPC (Ecole Nationale des Ponts et Chaussées). Le LMD, crée en 1968, étudie le climat et l'environnement pour la Terre et les atmosphères planétaires. C'est un laboratoire de dimension internationale qui compte environ 180 personnes dont la moitié de personnels permanents, chercheurs, ingénieurs et administratifs. Il compte également une quarantaine de doctorants. Il est composé de 6 équipes scientifiques, de services support (équipe administrative, pôle informatique, pôle technique) et de 2 structures hébergées de la fédération de recherche Institut Pierre Simon Laplace (IPSL) (observatoire SIRTA et centre de données) à laquelle le LMD appartient.

Le LMD est un laboratoire de premier plan international sur les thèmes suivants: (1) Processus dynamiques atmosphériques pour la Terre et les atmosphères planétaires; (2) Interactions surface/atmosphère (incluant surfaces océaniques et continentales); (3) Cycle de l'eau et nuages; (4) Composition atmosphérique, pollution et transport à grande échelle; (5) Variabilité et évolution du climat aux échelles globale et régionales; (6) Impacts sociétaux (santé et énergie).

La recherche sur ces thèmes s'appuie sur des approches multiples : la modélisation numérique et l'observation de l'atmosphère, de l'océan et des surfaces continentales à diverses échelles, du local au global. Les activités de modélisation incluent analyse numérique et développement de paramétrisations physiques. Les activités d'observation incluent développement instrumental, techniques de traitement de signal et déploiement de systèmes de mesure au sol (contribution au site expérimentale SIRTA de l'IPSL), embarqués sur ballon ou sur satellite.

Mission principale du poste :
Le titulaire du poste est affecté au service technique du laboratoire sous la responsabilité hiérarchique du directeur du LMD et mis à disposition dans l’équipe scientifique des projets concernés pendant leur durée.
Les besoins en électronique sont transverses aux nombreux projets de développement instrumental. A court et moyen termes (4 ans), ils concernent en particulier le projet franco-américain Stratéole 2, destiné à étudier la dynamique atmosphérique à l'interface troposphère-stratosphère à l'aide de ballons dérivants. A moyen et long termes (au-delà de 4 ans), les besoins en électronique concernent également le développement d'instruments de télédétection active dans le domaine optique (lidar) pour les besoins du site instrumental situé sur le site de l'Ecole polytechnique (SIRTA) et pour les futures missions spatiales. Les travaux au LMD se poursuivront au-delà de ces projets spécifiques.

Contact: 
Maud CADIER
Email: 
drh.recrutement@polytechnique. fr