En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Renouvellement de la chaire « Ingénierie des Systèmes Complexes »

Le 8 décembre 2015, la chaire « Ingénierie des Systèmes Complexes » portée par l’École polytechnique, l’ENSTA ParisTech et Télécom ParisTech et soutenue par Dassault Aviation, DCNS Research, la Direction Générale de l’Armement, la Fondation de l’École polytechnique, le Fonds de dotation opérationnel ENSTA ParisTech Alumni, la Fondation ParisTech et Thales a été renouvelée pour 5 ans. Ce renouvellement a pour objectif de développer de nouveaux axes de recherche, de renforcer les enseignements proposés dans le cadre de la chaire et de nouer des partenariats à l’international.

Naturels ou artificiels, les systèmes complexes sont partout. Dans ce domaine, mathématiques, informatique, biologie, physique, mécanique et économie s’interpénètrent. Parmi ceux-ci, les systèmes complexes artificiels que sont les systèmes dits « cyber-physiques », composés de programmes et de systèmes informatiques, pilotent, contrôlent, et automatisent aujourd’hui de nombreuses tâches qui ont un impact sur nos vies quotidiennes et qui ne tolèrent aucun dysfonctionnement : avions de ligne, appareils médicaux, dispositifs de défense… Des exemples connus de bugs ont montré l’insuffisance des tests usuels, comme celui du premier vol d’Ariane 5. Il est indispensable de prouver la validité et la fiabilité de ces programmes en perpétuelle évolution grâce à de nouvelles techniques afin de s’assurer de leur bon fonctionnement.

Explorer de nouveaux champs de recherche
Créée en 2003, la chaire « Ingénierie des Systèmes Complexes » a pour objectif d’être un pôle académique d’excellence en architecture et ingénierie des systèmes. Les travaux de recherche menés dans le cadre de la chaire ont permis des avancées théoriques et pratiques pour modéliser, optimiser et surtout valider les systèmes complexes dans de nombreux domaines, tels que des systèmes de contrôle critiques dans les domaines de l’aéronautique et du spatial.  Son renouvellement a aujourd’hui pour objectif d’approfondir les recherches au sein des laboratoires,  d’informatique en particulier, des écoles, en les élargissant à de nouvelles thématiques dans les systèmes complexes artificiels, liées aux systèmes de contrôle en réseaux, ou systèmes cyber-physiques tels que les drones, les cohortes de véhicules autonomes,… Les moyens de la chaire, ainsi que d’un projet associé à l’IRT SystemX, par ailleurs observateur permanent au sein de la chaire, permettront d’accroître les synergies entre les partenaires académiques, et au sein de l’Université Paris-Saclay, ainsi que de nouer de nouvelles collaborations avec des équipes d’excellence.

Des bourses doctorales et postdoctorales seront financées par la chaire pour répondre à ces nouveaux objectifs et renforcer les équipes existantes.

Soutenir l’enseignement et rayonner à l’international
À travers cette chaire, les mécènes ont également choisi de renouveler leur soutien à une formation spécialisée de master qui leur permet de développer leur vivier de recrutement au cœur d’un cluster d’excellence. La chaire assure ainsi la coordination du master "COnception, Modélisation et Architecture des Systèmes Industriels Complexes" (COMASIC) porté par les écoles et mutualisé dans le cadre de l’Université Paris-Saclay, dans la mention « Informatique » et à partir de la rentrée 2016 également en mention « Ingénierie des Systèmes Industriels Complexes ». Cet enseignement, qui s’appuie sur les expertises respectives des trois écoles partenaires, et des établissements qui forment Paris-Saclay, propose une formation en ingénierie système, sûreté de fonctionnement, modélisation et vérification de systèmes, avec des spécialisations possibles afin de couvrir de multiples d’applications industrielles. La chaire permettra de financer des visites de professeurs invités ainsi que des professeurs vacataires.

La chaire « Ingénierie des Systèmes Complexes » a également pour vocation de développer le rayonnement scientifique de la France en architecture, modélisation et vérification des systèmes cyberphysiques. Les chercheurs et professeurs membres de la chaire participeront et organiseront de nombreux workshops et conférences internationales afin de renforcer les liens avec la communauté académique concernée par ces enjeux, et en particulier au sein de l’université Paris-Saclay et avec les institutions phares du domaine (MIT, GeorgiaTech, Boulder etc.).

Ce renouvellement vise en outre à conclure de nouveaux partenariats scientifiques avec de grandes universités d’envergure internationale afin de favoriser les échanges de connaissances et de nouer de nouvelles collaborations.

La chaire "Ingénierie des systèmes complexes" a été formellement créée en 2003 dans le cadre d’un partenariat liant l’École polytechnique, la Fondation de l’École polytechnique et le groupe Thales. Elle s’est étendue en 2011 en impliquant d’une part l’École polytechnique, l’ENSTA ParisTech et Télécom ParisTech au niveau académique, leurs fondations, Fondation de l’Ecole Polytechnique, Fondation ParisTech et FDO ENSTA ParisTech Alumni, et d’autre part Dassault Aviation, DCNS, la Direction Générale de l’Armement et Thales au niveau industriel et étatique.