En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Onglets principaux

Photo personnelle
Brechenmacher Frédéric
PRESIDENT DEPT HSS, PERSONNEL ENSEIGNANT

Contact

Bureau : 81:20-01
Département/Laboratoire/Service : CA/DER/DEP/HSS
Fonctions complémentaires :
DIRECTEUR ADJOINT DU LINX,

Bibliographie & travail en cours

Mission: 

Professeur d'histoire des sciences

 

 

 Coordination de travaux scientifiques :
  • Directeur du LinX. Laboratoire interdisciplinaire de l’X : humanités et sciences sociales.
  • Coordinateur du séminaire d’histoire des mathématiques de l’Institut Henri Poincaré, Paris (2008-...).
  • Porteur, avec Pamela Smith (Columbia University – Center for science and society), du projet « Objects and Archive in Science, Technology, and Society Studies », laurét du programme Alliance 2015
  • Porteur du portail patrimoine de l’École polytechnique (lauréat de l’appel à projets La Diagonale Paris-Saclay, 2015)

 

 

Responsabilités électives :

  • Conseil académique de l’Université Paris-Saclay (membre élu, 2015-...)
  • Comité directeur de la school SHS de l’Université Paris-Saclay (2016-...)
  • Bureau du GDR "Histoire des mathématiques" du CNRS (2011-...).
  • Comité exécutif du Département humanités et sciences sociales de l’École polytechnique.

 

 

Responsabilités éditoriales :

 

 

Expertises :

  • Responsable de la valorisation scientifique des archives de l'École polytechnique dans le champ de l'histoire des sciences et des techniques.
  • Membre du Comité des acquisitions de la bibliothèque de l’Institut Henri Poincaré, Paris (2010-...).
  • Membre du Comité de culture mathématique de l’Institut Henri Poincaré, Paris (2012-...).
  • Membre du Jury « Ars-Arago » (2014-...)
  • Scientific advisory board de "The European Digital Mathematics Library" (2011-...)
  •  Expertises pour : Agence nationale de la recherche, Conseil National de des Universités, Ville de Paris (Research in Paris), Cofecub, European society for the history of science, Institut Henri Poincaré, Université d’Artois, Ars-Arago, École polytechnique, Appel à projets e-learning de l’Université Paris-Saclay, Appels à projets « patrimoines » de la Diagonale Paris-Saclay.

 

 

Responsabilités  passées :

  • Porteur du projet ANR CaaFÉ: Circulation des savoirs et pratiques algébriques arithmétiques (1870-1945). Sources et échanges : France, Europe, États-Unis (ANR-10-JCJC 0101). (2010-2014).
  • Conseil national des universités (membre élu, section 72; 2011-2015)
  • Conseil scientifique de l’Université d’Artois (2011-2014).
  • Membre du comité éditorial de l'opération « Un jour, une brève » dans le cadre de "2013, année mathématique de la planète terre".
  • Membre élu du conseil du Laboratoire de mathématiques de Lens (2008-2013).

 

 

 

 

Biographie: 
 

 

Parcours professionnel

  • 2012-...    Professeur d’histoire des sciences, École polytechnique
  • 2007-…  Maître de conférences, histoire des sciences et des techniques, Université d’Artois (détaché).
  • 2002-2005. Chargé de cours (histoire et philosophie des sciences). Université de Versailles.
  • 1998-2007. Professeur agrégé (enseignement secondaire et supérieur des mathématiques).
  • 2010-2011. Délégation CNRS. Histoire des sciences mathématiques. Institut de mathématiques de Jussieu.
 

 

Formation

  • 2011. HABILITATION à diriger les recherches. Université Pierre et Marie Curie (Paris). Jury : Tom Archibald, Leo Corry, Catherine Goldstein, Pasquale Mammone, Philippe Nabonnand, Norbert Schappacher.
  • 2006. Doctorat d’histoire, spécialité histoire des sciences. Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Paris). Histoire du théorème de Jordan de la décomposition matricielle.
  • 2001. D.E.A. d’épistémologie et didactique des mathématiques. Université Paris 7.
  • 1998 AGREGATION de mathématiques.
  • 1997. Magistère de mathématiques (DEA : algèbre et théorie des nombres). Université de Strasbourg.
 

 

Enseignement: 

 

 

 

Directions de thèse

  • Yannick Vincent, histoire des mathématiques (LinX)
  • Claire le Renard, histoire et sociologie de l’énergie nucléaire (partenariat LinX- EDF R&D)
  • Ana Rewakowicz, sciences et arts (partenariat LinX-LadhyX)

  
Masters et PA

  • Coresponsable et membre du jury du master « Sciences, techniques, société », Idex Paris-Saclay (2013-...) ; responsabilité de l'axe "Histoire des sciences et des techniques" avec Hélène Gispert (U. Paris-Sud 11) et Philippe Fontaine (ENS Cachan) (2013-2015)
  • Master IES «Innovations-entreprises-sociétés », Université Paris-Saclay & PA innovation de l’École polytechnique. Cours « Innovations et sociétés », 11 heures de cours magistral.

 

Cycle polytechnicien et partenaires

 

 - Première année

  • Cours de tronc commun « Représentations scientifiques du monde »

- Deuxième année

•    Séminaire HSS « Histoire des sciences et des techniques : enjeux, approches et sources »,
•    Responsable des enseignements de MODAL HSS
•    Encadrement de PSC
•    SJTU Paris-Tech, Jiao Tong University, Shanghai, « Histoire des sciences »

- Troisième année

  • Séminaire HSS « Histoire des sciences contemporaines : au delà de Galois et Poincaré »,
  • Cours HSS « Représentations scientifiques du monde », avec Michaël Foessel, 12 heures de cours magistral (2014-2015).
  •  Encadrement de stages de recherches, responsable de l’option « épistémologie et histoire des sciences ».
  • Encadrement d'EA.

 

Voir ci-dessous pour le détail des cours dispensés :

 

 

Recherche: 
Principaux sujets de recherches
  • Histoire des sciences mathématiques.
  • Histoire de l'algèbre linéaire, XVIIIe-XXe siècles
  • Circulation des savoirs  et des pratiques algébriques.
  • Travaux de Camille Jordan (1865-1922).
 

 

 Collaborations à des projets nationaux et internationaux

  • Chercheur associé : Projet histoire des sciences mathématiques, Institut de mathématiques de Jussieu – Paris Rives Gauche (2010-...).
  • Projet ANR CIRMATH sur l’histoire de la presse scientifique (2014-2017). Portée par Hélène Gispert (GHDSO- Université Paris-Sud 11), Jeanne Peiffer (Centre Koyré, CNRS & EHESS) et Philippe Nabonnand (Archives Poincaré, Nancy).
  • Projet « Mathématiciens français et italien des années 1920 », animé par Laurent Mazliak, (UPMC et Institut des Études Avancées d'Aix-Marseille (IMéRA)).
  • Projet « Édition électronique de manuscrits mathématiques de la IIIe république », porté par Scott Walter à la Maison de sciences de l'homme de Lorraine.

 

 

 Organisations de manifestations scientifiques (2012-2016)

 

Séminaires

  • Séminaire d’histoire des mathématiques de l’institut Henri Poincaré, Paris (2008-…) 
  • Séminaire du LinX, École polytechnique. Avec Michaël Foessel (2014-...).

 

 

Colloques internationaux

  • Le centenaire de Laurent Schwartz (1915-2002): analyses et témoignages. Avec Bertrand Rémy (CMLS). École polytechnique, 3/11/2015. Participants: Jespert Lutzen (Copenhague), Michael Barany (Princeton), Anne-Sandrine Paumier (IHES), Pierre Journoud (Montpellier), Alain Chenciner( IMCCE), François Laudenbach (Nantes), Bernard Malgrange (Académie des sciences), Jean-Pierre Bourguignon (IHES), Didier Dacunha-Castelle (Paris-Sud), Claude Viterbo (ENS), Gérard Tronel (UPMC).
  • Atelier interdisciplinaire Matériaux du patrimoine et patrimoine matériel, École Polytechnique, 10 mars 2016 ; co-organisation : IPANEMA (CNRS, ministère de la Culture), l'IECI (Université Versailles–­Saint-Quentin),  LinX (Département Humanités et sciences sociales de l'École polytechnique).
    IPANEMA (CNRS, ministère de la Culture), l'IECI (Université Versailles–­Saint-Quentin), et le LinX (Département Humanités et sciences sociales de l'École polytechnique) - See more at: https://portail.polytechnique.edu/linx/colloques/actualites/atelier-inte...
  • Journée d’étude Jean Cavaillès (1903-1944).  Avec Bertrand Rémy (CMLS). École polytechnique, 21/5/2015. Participants : Christophe Eckes (U. Lorraine), Dominique Pradelle (Paris IV), Hourya Benis-Sinaceur (CNRS), Pierre Yves-Canu (ancien résistant, membre des réseaux Cavaillès et Ravanel).
  • Science et littérature, méthodes et présupposés critiques. Avec Michaël Foessel (LinX) et Anne-Gaëlle Weber (Artois). École polytechniqiue, 3/12/2014.  Participants: Christine Baron (Poitiers), Bertrand Guest (Angers), Laurence-Dahan Gaida (U. Franche-Comté), Laurence Talairach (Toulouse), Nicolas Wanlin (Artois), Claire Barel-Moisan (ENS-Lyon), Hugues Marchal (Bâle), Gisèle Séginger (UPEC), Stéphane Zékian (ENS Lyon).
  • L’École des mathématiciens polonais dans l’Entre-deux-guerres. Avec Pascal Lefevre (Artois), Guillaume Jouve (Artois), Martin Saralegi (Artois), J. Matczuk (Varsovie). Laboratoire de mathématiques de Lens, 21-22/11/2014.  Participants : W. Zelazko (Varsovie), L. Maligranda (Lulea), F. Jaeck (Paris 7), K. Ciesielski (Kracovie), R. Murawski (Poznan), G. Garçon (ICEP), J.P. Kahane (Académie des sciences), P. Guillot (Paris 8).
  • Workshop international - ANR CaaFÉ, Institut Henri Poincaré, Paris, 12-14/9/2014. Participants: Massimiliano Badeo (Barcelonne), Arianna Borrelli (Wuppertal University), Jenny Boucard (U. Nantes), Maarten Bullynck (Université Paris 8, Vincennes- Saint-Denis), Sloan Despeaux (Western Carolina University, U.S.A.), Della Dumbaugh (Richmond University, USA), Caroline Ehrhardt (Service d’histoire de l’éducation, INRP), Sébastien Gauthier (Institut Camille Jordan, Université Claude Bernard - Lyon 1), Catherine Goldstein (CNRS-IMJ), François Lê (UPMC-IMJ),  Laura Rodriguez (Vienne), Martina Schneider (Johannes Gutenberg-Universität Mainz).
  • Sixième colloque franco-italien d'histoire des mathématiques. Université LILLE 1 et Faculté des Sciences Jean Perrin, LILLE & LENS. 18-19/11/2014. "Les mathématiciens français et l’Italie". Participants : Aldo Brigaglia (Palerme), Angelo Guerraggio (Milan), Frédéric Jaëck (SPHERE-CNRS), Laurent Mazliak (UPMC), Antonin Durand (EPHE), Erika Luciano (Turin), Frédéric Brechenmacher (Ecole polytechnique), Pierre Crepel (CNRS Lyon), Rossana Tazzioli (Lille 1), Annalisa Capristo (Rome).
  • (avec Hélène Gispert) Ecole du GDR d’histoire des mathématiques , « Sources », bloc 2 : « construire des collectifs de textes »  Luminy, 4- 8/11/2013.
  • Workshop international - ANR CaaFÉ, Institut Henri Poincaré, Paris, 15-16/9/2013. Participants: Arianna Borrelli (Wuppertal University), Jenny Boucard (U. Nantes), Maarten Bullynck (Université Paris 8, Vincennes- Saint-Denis), Sloan Despeaux (Western Carolina University, U.S.A.), Della Dumbaugh (Richmond University, USA), Caroline Ehrhardt (Service d’histoire de l’éducation, INRP), Sébastien Gauthier (Institut Camille Jordan, Université Claude Bernard - Lyon 1), Catherine Goldstein (CNRS-IMJ), François Lê (UPMC-IMJ), Laura Rodriguez (Vienne), Martina Schneider (Johannes Gutenberg-Universität Mainz).
  • Rencontre internationale "Algèbre et arithmétique au tournant du vingtième siècle", 4-8/6/2012, CIRM, LUMINY (avec Sébastien Gauthier (U. Lyon 1)), 17 participants.
  • Cinquième colloque franco-italien d'histoire des mathématiques. Université LILLE 1 et Faculté des Sciences Jean Perrin, LENS. 22-23/6/2012. "France et Italie dans la presse mathématique". Participants : Liliane Alfonsi (U. Paris-Sud), Jérome Auvinet (Nantes), Antonin Durand (Paris 1), Umberto Bottazzini (Milan), Aldo Brigaglia (Palerme), Hélène Gispert (Paris-Sud), Laurent Mazliak (Paris 6), Philippe Nabonnand (Nancy 2), Clara Roera (Turin),  Laura Turner (Artois)

 

 

Communications à des conférences, congrès et workshops internationaux (2012-2016)

  • International Workshop “Models and visualization in mathematics,” Mathematisches Forschunginstitut Oberwolfach, 25-30/10/2015, “The theory of order a specific 19th century model of mathematization ?”
  • The Eighth Congress of Romanian Mathematicians. 26/6-2/7/2015. Iasi (Roumanie). Session History and philosophy of mathematiques. The 1874 conroversy between Camille Jordan and Leopold Kronecker.
  • Délégation chinoise de la National Development and Reform Commission (NDCR). École polytechnique, 24/6/2015. L’École polytechnique et la science, 1794-1965.  
  • Délégation du Virginia Military Institute. École polytechnique, 24/6/2015.École polytechnique and mathematics in the 19th century.
  • La transversalité de la notion d’ordre au XIXe siècle : sciences, philosophie et art. Université de Nantes, 16-18/6/2015. Camille Jordan et la théorie de l’ordre : pistes institutionnelles.
  • Workshop Philmath Intersem. Notre Dame University, Université Paris 7, Université de Lorraine. 16/6/2015): Naturalness and effectiveness in Leopold Kronecker’s arithmetic theory of algebraic magnitudes.
  • Workshop History of Data ; Data in History Logistics. Columbia University (USA), 17-28/4/2015): Linking Data in the History of Mathematics.
  • Mathematics: place, production, and publication, 1730-1940. Institut Mittag-Leffler (Suède), 17/1--5/2/2015): Galois: individual specificity, collective dynamics.
  • Mathematics: place, production, and publication, 1730-1940. Institut Mittag-Leffler (Suède), 17/1--5/2/2015): Linear algebra in the 19th century: the secular equation.
  • History of Science Society, Chigago (USA) meeting (6-10/11/2014), symposium Defining Mathematical Physics: Concepts, Institutions, Style, « On mathematical practices and cultures of mechanics: the secular equation in the 19th century”
  • Third International Conference on the History and Education of Modern Mathematics, 20~25 September 2014 Hangzhou, CHINA, « on algebraic cultures in the 19th century : a case study based on Henry Poincaré’s works in celestial mechanics ».
  • Journée de rentrée des masters de mathématiques de l’Université Paris Saclay, Institut des hautes études scientifiques, « Jacques Hadamard ».
  • Journées d’études, « Ordre, forme, combinaison » Centre François Viète, Université de Nantes, 1-2/7/2014, « Camille Jordan et la théorie de l’ordre »
  • Circulations / interactions between domains of mathematics in the 19th and 20th centuries, Institut Henry Poincaré, 27-28/6/2014, « algebra and circulations between domains in the 19th century ».
  • Colloque franco-italien, Lille-Lens, 18-19/11/2014, « Les costumes italiens de Camille Jordan »
  • Rencontre mathématique du CIRM.  Ecole du GDR d’histoire des mathématiques , Luminy, 4- 8/11/2013, cours magistral : « constructing networks of texts, a heuristical method for discovering some collective dimensions of mathematics ».
  • Rencontre mathématique du CIRM.  Ecole du GDR d’histoire des mathématiques , Luminy, 4- 8/11/2013, atelier: « constructions based on relations ».
  • Colloque Translittéraires :  Belles lettres, sciences et littérature, Arras, 18-20 septembre 2013, Université d'Artois - ANR HC 19, Usages et idéaux littéraires chez les mathématiciens des XIXe et XXe siècles.
  • Rencontre mathématique du CIRM. « Échanges mathématiques : études de cas  » » (J. Peiffer, H. Gispert et P. Nabonnand), 15-20/9/ 2013, Échanges et cultures mathématiques.
  • International Conference on the History of Sciences, Technology and Medicine, Manchester, 21-28/7/2013, The algebraic cast of Poincaré's Méthodes nouvelles.
  • Symposium on history of mathematics and theoretical physics, Johannes Gutenberg Universität, Mainz, Allemagne, 13-15/6/2013, A History of Galois Fields : Some New Perspectives on the History of Algebra and Number Theory in the 19th century.
  • The Danish Society for the History of Science, Copenhague (Danemark), 9/4/2013. The equation to the secular inequalities in planetary theory.
  • Joint Mathematical Weekend, Aaarhus University (Danemark),  5-7/4/2013.  The 1874 controversy between Camille Jordan and Leopold Kronecker.
  •  Colloque Poincaré (Nancy), 12-14/12/2012, Institut Elie Cartan, Laboratoire de Mathématiques et Application de Metz, Archives Poincaré, Fédération Charles Hermite. La fonte algébrique des méthodes nouvelles de Poincaré.
  •   Coloquio Comemorativo do Centenario da Morte de Henri Poincaré, IMPA (Rio de Janeiro, Brésil), 27-30 novembre 2012. The algebraic cast of Poincaré's Méthodes nouvelles.
  •   Colloque La circulation des mathématiques (des Lumières jusqu'à la Seconde guerre mondiale) : les mathématiques dans et par les journaux", Fondation des Treilles, France.
  •    Workshop "Algèbre et arithmétique au tournant du vingtième siècle," Centre International de Rencontres Mathématiques, Luminy, Algebra in France 1870-1914.
  •   Troisième école d'histoire conceptuelle d'histoire des mathématiques, Ubatuba, Brésil, 2-15/4/2012, A specific algebraic culture : Jordan's linear groups in Galois fields.
  •   Workshop "Mathematics beyond theorems," Lichtenberg-Kolleg in der Historischen Sternwarte, Georg-August-Universität Göttingen, 22-23/3/2012, Beyond Camille Jordan's first theorem (1860) : "generating" the general linear group from 1830 to 1901.
  •   Workshop "Explicit vs Tacit Knowledge in Mathematics," Oberwolfach (organisation : Tom Archibald, Jeanne Peiffer, Norbert Schappacher), 8-14/1/2012, Linear groups in Galois fields. A case study of tacit circulation of explicit knowledge.
  •   Special Session on the History of Mathematics, 2012 AMS-MAA Joint Mathematics Meeting, Boston (U.S.A.), 2-6/1/2012, Linear groups in Galois fields between France and the U.S.A. at the turn of the 20th century.

 

 

Exposés présentés à des séminaires – intervention les médias – actions de diffusion des savoirs  (2012-2016)

  • Fête de la science (École polytechnique, 9/10/2015), Les mathématiques ont-elles une histoire ?
  • Assemblée générale de la Sabix (École polytechnique, 23 juin 2015), L’enseignement de l’histoire à l’École polytechnique.
  • Séminaire d’histoire des mathématiques et de la physique des doctorants du laboratoire SPHERE (Paris 7, 28 mai 2015), Les Méthodes nouvelles de la mécanique céleste d’Henri Poincaré, témoin des intéractions entre mécanique et algèbre au XIXe siècle.
  • Séminaire « histoires de géométries » (Paris, 18 mai 2015), De combien de façons deux coniques peuvent-elles se couper ? Un problème révélateur de différentes cultures mathématiques au XIXe siècle.
  • Séminaire d'histoire des mathématiques de l'IHP (Paris, 13 janvier 2015), Effectivité et généralité dans la construction arithmétique des grandeurs algébriques de Kronecker.
  • Projection – débat du film documentaire Lagrange, festival Paris-sciences, 3/10/2014.
  • Projection – débat du film documentaire Lagrange, cinéma Le grand action, 4/6/2014.
  • Séminaire du LinX, Ecole polytechnique, 6/2/2014, « Les mathématiques et l’histoire culturelle »
  • Emission scientifique « La grande équation », Radio ville Marie (Quebec), « Joseph Louis Lagrange, mort il y a deux cent ans », 6/2/2014.
  • Séminaire du centre François Viète, Université de Nantes, 11/2/2014, « Cultures algébriques au XIXe siècle ».
  • Introduction de la projection (première) du film Lagrange, Institut Henri Poincaré, 6/12/2013.
  • Séminaire d'histoire des mathématiques de l'IHP (Paris, 15 février 2013), Ordre et controrde chez Camille Jordan.
  • Groupe de travail 1750-1850, Institut de mathématiques de Jussieu (Paris,  11 janvier 2013),  L'équation séculaire, culture algébrique et témoin des fragmentations des sciences mathématiques entre 1750 et 1850
  • Séminaire EDU-HM, Université d'Artois-Laboratoire de mathématiques de Lens, 8 décembre 2012, Insérer des perspectives historiques dans l'enseignement des sciences : quelques tensions et dilemmes.
  • Colloquium de l'Institut de recherche mathématiques de Rennes, 23/4/2012, Le traité des substitutions et des équations algébriques de Camille Jordan : une écriture unifiante, des lectures fragmentées.
     

 

 

 

 

 

Publications et Liens

Publications: 

Revues ou recueils de recherche à comité de lecture

  •  "A controversy and the writing of a history: the discussion of 'small oscillations' (1760-1860) from the standpoint of the controversy between Jordan and Kronecker (1874)," Bulletin of the Belgian Mathematical Society 13 (2006), p. 941-944.
  • « La controverse de 1874 entre Camille Jordan et Leopold Kronecker », Revue d’Histoire des Mathématiques, 13 (2007), p. 187-257.
  • « L'identité algébrique d'une pratique portée par la discussion sur l'équation à l'aide de laquelle on détermine les inégalités séculaires des planètes (1766-1874) ». Sciences et Techniques en Perspective, IIe série, fasc. 1 (2007), p. 5-85.
  • “Algebraic generality vs arithmetic generality in the controversy between C. Jordan and L. Kronecker (1874),” 40 pages, accepté le 12/2/2008, à paraître en 201? in Perspectives on generality, Chemla, K., Cambefort, Y., Chorlay, R., Rabouin, D. (éds).
  • « Le 'journal de M. Liouville' sous la direction de Camille Jordan (1885-1922) », Bulletin de la Sabix, 45, p. 65-71.
  • « Une histoire de l’universalité des matrices mathématiques », Revue de Synthèse, Vol 131, n°4 (2010), p. 569-603.
  • "Self-portraits with Évariste Galois (and the shadow of Camille Jordan), " Revue d’histoire des mathématiques, t. 17, fasc. 2, p. 271-369.
  •  "Galois Got his Gun," soumis , 28 000 mots.
  • "On Jordan's measurements," soumis, 26 000 mots.
  • « Autour de pratiques algébriques de Poincaré », 27 000 mots, soumis le 30/8/2011. Accepté avec révision en mars 2012 par Confluentes mathematici.
  •  "A history of Galois fields," Kronos, accepté en 2013, 70 pages (à paraître dans un numéro spécial consacré aux actes avec comité de lecture de la «Troisième École d'histoire conceptuelle des Mathématiques", Brésil, U. Sao Paulo, avril 2012).
  •  "The algebraic cast of Poincaré's Méthodes nouvelles," 50 pages, accepté en 2014 par Historia mathematica.
  • « Lagrange e l'equazione secolare », Lettera Pristem, 2014, p. 80-93, (trad. « Lagrange and the secular equation », Lett. Mat. Inst., 2 (2014), p. 79-91).
  •  « L’équation séculaire : témoin des évolutions des sciences mathématiques de 1750 à 1850 », in C. Gilain et A. Guilbaud (éds.), Les sciences mathématiques, 1750-1850 : ruptures et continuités, CNRS éditions, Paris, 2015, p. 262-287.
  • « Récits de mathématiques : Galois et ses publics », Épistémocritique, décembre 2015, 30 pages.
  • « The 27 Italies of Camille Jordan », accepté pour Mazliak, L. and Tazzioli, R., The Hexagon and the Boot. Images of Italian Mathematics in France (1815-1928), Springer : trends in the history of sciences, 2016, 50p.

 

 

Direction  d'ouvrage

  • Évariste Galois, Numéro spécial de la Revue d'histoire des mathématiques, t.17, fasc.2, 2011.

 

 

Actes

  •  (avec Caroline Ehrhardt) "On the Identities of Algebra in the 19th Century," Oberwolfach Reports, Volume 7, Issue 1 (2010), p. 24-31.
  •  "Linear groups in Galois fields. A case study of tacit circulation of explicit knowledge," Oberwolfach Reports, 4-2012, p. 48-54.
  •  (avec Alain Bernard et Matthieu Husson) « Points cardinaux pour la conception de formations universitaires pluridisciplinaires en épistémologie et histoire des sciences, ou comment s'appuyer sur des dilemmes », in Actes du colloques « Sciences humaines et sciences et techniques », UPEC, 2013, SHS Web of Conferences 13, (2014), 14 p.
  • "The theory of order, a specific 19th century model of scientificity," Oberwolfach Reports, 2015, 6p.

 

 

Articles de synthèse

  •  « Regards croisés sur Camille Jordan », Matapli, 78 (July 2006), pages 57-67.
  •  « Les matrices : formes de représentations et pratiques opératoires (1850-1930) », Site expert des Ecoles Normales Supérieures et du Ministère de l’Education Nationale (Décembre 2006). 65 pages.
  •  « Un portrait kaléidoscopique de Camille Jordan », Image des mathématiques, Aout 2012.
  •  « L'approche d'Henri Poincaré sur le problème des trois corps », L'astronomie, 55 (2012), p. 38-43
  •  « Lagrange, géomètre sans figure ? » Institut de France, La lettre de l’Académie des sciences, 33 (2014), p. 30-34
  • « Être chercheur en humanités et sciences sociales », La jaune et la rouge, 701 (janvier 2015), p. 24-26
  • « L'École polytechnique et la science aux alentours de 1865 », La jaune et la Rouge, 707 (2015), p. 28-32.
  •  « L’exemple d’Évariste Galois ou la question de l’auteur en mathématiques », Archicube, novembre 2015, 5 p.

 

 

Diffusion de la recherche

 

 

Film documentaire

  •  Lagrange, film documentaire de 33mn, 2013, direction scientifique : Frédéric Brechenmacher, réalisation : Quentin Lazzarotto, production Cédric Villani et Jean-Philippe Uzan. Coproduction Institut Henri Poincaré, CNRS Images, Institut Lagrange de Paris, UPMC, Labex Carmin.

 

 

 

 

Publications HAL: 
FALSE

Hal

Publications HAL: 

{{ type="webpage_from_hal" url="http://hal.univ-grenoble-alpes.fr/Public/afficheRequetePubli.php?auteur_exp=boris,morel&CB_auteur=oui&CB_titre=oui&CB_article=oui&langue=Francais&tri_exp=annee_publi&tri_exp2=typdoc&tri_exp3=date_publi&ordre_aff=TA&Fen=Aff&css=../css/VisuRubriqueEncadre.css}}

Enseignement: 

Cours :

HSS415F - Histoire des sciences et des techniques (2018-2019)

Les sciences ont-elles une histoire ? Souvent célébrées pour leur universalité, les sciences peuvent sembler intemporelles. Pourtant les savoirs scientifiques et technologiques sont élaborés par des hommes et des femmes ; ils évoluent dans des temps et des espaces sociaux en interactions avec d'autres activités culturelles, sociales, économiques etc.  Le séminaire a pour objectif de développer un regard réflexif sur les sciences tout en proposant une initiation à la recherche en histoire des sciences. La présentation de grandes thématiques de la recherche contemporaine permettra de découvrir la richesse d'approches fortement interdisciplinaires mêlant notamment histoire, philosophie et sociologie.

 

Les projets de recherches sur les collections historiques de l'École


Afin de permettre à chaque élève d'approfondir ses propres centres d'intérêts (science ou technique particulière, période historique ou thématique spécifique), le séminaire donne l'occasion de développer des projets personnels ou collectifs à partir des très riches collections patrimoniales de l'École polytechnique.

Ce fond, unique en son genre, inclut des instruments, ouvrages rares, manuscrits, photographies, dessins et gravures du XVe siècle à nos jours. Il permet d'élaborer des travaux originaux qui pourront être valorisés sous la forme de publications, de films documentaire ou encore de dispositifs scénographiques pour des expositions. La grande richesse de ces collections  permet également une grande variété de thématiques de recherches tant du point de vue des champs scientifiques que d'objets technologiques ou d'autres domaines comme les arts, la philosophie, la littérature etc.


Lors des deux premières séances, chaque élève sera guidé dans le choix du thème de son projet. Le séminaire alternera alors entre séances de cours en PC et séances de travail collectif au Centre de ressources historiques de la BCX où les collections historiques de l'École seront à la disposition des élèves.

Deux thématiques de recherches seront notamment proposées en 2018-2019 :

  • Histoire de l'enseignement des mathématiques de 1794 à 1830 : à la suite de la création de l'École polytechnique, les premières décennies du XIXe siècle voient l'institutionnalisation d'un enseignement des mathématiques à l'interface entre classes préparatoires et grandes écoles. L'histoire de cette période permet d'étudier les différentes modalités envisagées pour construire cet enseignement (cours magistraux, travaux graphisques, enseignement mutuel, répétitions etc.) ainsi que ses liens avec des valeurs éthiques ainsi que des enjeux politiques, économiques et industriels.
  • Le MusiX (musée de l'X) : les élèves qui le souhaitent pourront participer à la conception de dispositifs de médiation pour le musée qui doit être installé sur l'ensemble de l'étage bas de la BCX. Les élèves intéressés pourront ainsi travailler avec l'équipe de muséographes, scénographes, d'historiens et scientifiques qui oeuvrent à  la création de ce musée dont l'ouverture est prévue au printemps 2018.

HSS512B - Histoire des sciences contemporaines (2018-2019)

Au delà de Galois et de Poincaré : créations individuelles et dynamiques collectives dans les sciences et les techniques des XIXe et XXe siècles

Comment s'opère la création scientifique et technique ? Comment les sciences se constituent-elles de spécificités locales tout en s'inscrivant dans le temps long par des résultats à caractère universel ? La tension entre créativité individuelle et dynamiques collectives pose des problèmes particulièrement riches pour penser les sciences d’hier et d’aujourd’hui.

Ce séminaire a pour objectif de développer un regard réflexif sur les sciences et techniques contemporaines à partir de travaux de recherches récents et novateurs. En tant que champ de recherche, l'histoire des sciences présente un caractère fortement interdisciplinaire, intégrant notamment de nombreuses approches d'histoire générale, de philosophie, de sociologie ou encore des études littéraires et linguistiques. Elle permet ainsi non seulement de penser les dimensions individuelles et collectives des sciences et des techniques mais aussi d'acquérir plus généralement des outils d'analyse des défis sociétaux que posent le monde contemporain et ses évolutions futures (recherche fondamentale / appliquée ; éthique ; énergies ; risques etc.).

Le séminaire s'articulera autour de thématiques communes, d'une part, et de projets personnalisés, d'autre part. Le temps sera ainsi partagé entre travail commun en petite classe et projets de recherches dans les archives de l'École polytechnique, fond unique au monde pour l'histoire des sciences et des techniques.

Les projets personnels ou collectifs.

Lors des premières séances, chaque élève sera guidé dans le choix d'un thème d'histoire des sciences et des techniques qui fera l'objet d'un travail personnel ou par groupes. Ces projets visent à donner l'occasion à chaque élève de mener des travaux correspondant à ses propres intérêts (domaine scientifique particulier, période historique donnée, approche, thématiques, enjeux spécifiques).
La richesse des fonds archives du Centre historique de l'École permet par ailleurs aux élèves d'élaborer des travaux originaux qui pourront être valorisés. En effet, non seulement de nombreux fonds d'archives n'ont encore jamais été étudiés mais ces fonds présentent également une grande variété de thématiques de recherches tant du point de vue des champs scientifiques que d'objets technologiques ou d'autres domaines comme les arts, la philosophie, la littérature etc.

Les projets personnels seront valorisés en donnant lieu à des productions pouvant prendre la forme d'une publication dans une revue consacrée aux études sur les sciences (parmi lesquelles les revues attachées à l'École), d'une exposition ou de dispositifs de médiation pour le musée de l'X, d'un film documentaire, de publications sur internet, etc. Selon le format choisi, les projets pourront être menés de manière individuelle ou en groupes.

Contenu des cours

L'un des objectifs de la partie commune du séminaire sera que les projets individuels puissent être valorisés lors d'activités professionnelles ultérieures. Le programme du séminaire sera par conséquent fixé lors des premières séances en fonction des centres d'intérêts des participants. Le séminaire proposera notamment à chaque élève des problèmes et méthodes s'appuyant sur des travaux novateurs de jeunes chercheuses et jeunes chercheurs avec lesquels des interactions personnelles pourront être développées, ainsi qu'avec certains évènements internationaux prévus à Paris cette année.

  • Les premières séances : au-delà de Galois et Poincaré

    Les premières séances proposeront des études de cas s'appuyant sur des travaux récents menés sur les figure d'Évariste Galois et d'Henri Poincaré . Si Galois et Poincaré ont surtout été célébrés en tant que mathématiciens, nous verrons que ces deux figures interpellent non seulement l'histoire de nombreuses sciences mais aussi l'histoire des ingénieurs, des techniques, de la philosophie, de la littérature etc.

    Nous prendrons ainsi pour point de départ deux personnages souvent présentés comme des individus isolés et incompris en leur temps. Les tensions que présentent la figure de Galois sont nombreuses : universalité de la théorie de Galois contre la vie très brève d'Évariste, révolution dans l'histoire de l'algèbre contre les échecs aux concours de l'École polytechnique, abstraction du monde des idées contre blessure mortelle d'un duel sur un terrain vague très concret. Nous verrons pourtant que ces tensions ne sont qu'apparentes à l'aide de méthodes qui nous permettront de restituer les dynamiques collectives dans lesquelles saisir la dimension individuelle des travaux de Galois. Nous développerons et affinerons ensuite ces méthodes lors d'études de cas centrées sur la figure de Poincaré.
  • La suite du séminaire

    Le séminaire s'orientera alors sur les projets des élèves auxquels il proposera un appui méthodologique et thématique par des études de quelques grands domaines scientifiques envisagés dans leurs contextes intellectuels, sociaux et culturels. Le séminaire tressera ainsi quelques un des fils courant sur les deux derniers siècles d'évolution des concepts scientifiques. Il alternera ainsi perspectives thématique et chronologique afin de concilier analyses et mises en contexte.

    Chaque séance sera centrée sur un thème qui sera développé à partir des textes de références figurant dans un livret fourni en version papier et disponible sur le site. Ce livret proposera également des textes complémentaires ainsi qu'une bibliographie détaillée permettant des lectures différenciées selon leurs intérêts personnels des participants au séminaire. Parmi les thèmes qui seront susceptibles traitées, selon les intérêts et projets personnels des participants du séminaires, citons les thématiques suivantes :

    Les sciences pour le peuple, les sciences pour l'État
  • Entre Lumières et Révolutions
  • La fondation de l'École polytechnique : pourquoi, pour qui enseigner les sciences ?
  • Science, progrès, société : Saint-Simonisme et positivisme
  • Gouverner par la science

    Sciences, industries, sociétés au XIXe siècle
  • De l'artisan à l'ingénieur
  • La notion de système techniques
  • Mythes et réalités de l'invention en histoire des techniques ,
  • Machines à vapeur, théorie de la chaleur, thermodynamique
  • Machines, économie politique et classes sociales
  • L'état, le marché, les statistiques

    Science, rationalité, idéologie
  • Contenu et limites des notions de loi et de théorie : le cercle de Vienne, l'approche de Popper
  • Physique et biologie
  • Idéologie et rationalité : races et eugénisme

    Les controverses scientifiques et la sociologie des sciences
  • Qu'est-ce que prouver veut dire ? Quelques études de cas des "Social Studies of Knowledge"
  • Légitimité sociale et preuve savante : Pasteur et la génération spontanée
  • L'administration des preuves en physique : ; Hertz et la découverte des ondes hertziennes.
  • Sciences et savoir faire techniques : Boyle et la pompe à air ; Joule et les pratiques de brasserie ; Laser TEA & "connaissances tacites"

    Sciences pour l'empire, sciences pour la guerre
  • La problématique de la circulation des savoirs
  • Le cas de la construction de la géographie : les "go-between" entre Inde et Grande Bretagne au XIXe siècle
  • Science, colonisation et impérialisme
  • Crises de confiance : les sciences pour la guerre.

    Big science, technoscience, recherche industrielle
  • Mutations des liens entre sciences et technologies au XXe siècle : l'exemple des procédés Schlumberger
  • Des entrepreneurs d’invention aux bureaux d’études
  • Entre biologie et physique : la biologie moléculaire
  • Biotechnologie et enjeux éthiques
  • La société du risque : quelles sciences pour l'industrie ?
  • Energies et développement durable
  • Numérique, modélisation et climat

    Science, corps, sexe et genre
  • Les sciences et la fabrication du féminin et du masculin
  • Le sexe comme réduction anthropologique et scientifique
  • Les "Gender studies" et les "science studies"


    Bibliographie
  • Anderson, Warwick, Postcolonial Technoscience, Social Studies of Science, 32 (2002), p. 643-658
  • Andrea Albrecht, Anne-Gaëlle Weber, Évariste Galois ou le roman du mathématicien, Revue d’histoire des mathématiques, t. 17, fasc. 2 (2011), p. 401-433.
  • Arvantis, Riga et al., Sciences, savoirs et mondialisations, Science et devenir de l'homme, 57/58 (2008), p. 51-69
  • Atten, Michel et Pestre, Dominique, Heinrich Hertz, De l'administration des preuves en physique, Paris, PUF, 2002
  • Aubin, David, Bigg, Charlotte, Sibum, Otto, The Heavens on Earth: Observatories and Astronomy in Nineteenth-Century Science and Culture, Duke University Press, Durham, 2010, p. 1-32
  • Belhoste, Bruno La formation d’une technocratie. L’École polytechnique et ses élèves de la Révolution au Second Empire, Paris, Belin, 2003
  • Bourdieu, Pierre, "Le champ scientifique", Actes de la recherche en sciences sociales, p. 88-104, 1976
  • Brechenmacher, Frédéric, "Self-portraits with Évariste Galois (and the shadow of Camille Jordan), " Revue d’histoire des mathématiques, t. 17, fasc. 2 (2011), p. 271-369.
  • Brechenmacher, Frédéric, L'approche de Poincaré sur le problème des trois corps, L'astronomie, 2012, 55, p. 38-43
  • Brian, Eric, La mesure de l'État. Administrateurs et géomètres au XVIIIe siècle, Éditions Albin Michel, 1994.
  • Callon, Michel & Law, John & Rip, Arie (eds). Mapping the Dynamics of Science and Technology. Londres : Macmillan.
  • Dahan Dalmedico, Amy, History and Epistemology of Models: Meteorology (1946–1963) as a Case Study, Archive for History of Exact Sciences. 2001, 55, pp 395-422
  • Dahan, Amy et Pestre Dominique, dir., Les sciences pour la guerre, 1940-1960, Éditions de l'École des hautes études en sciences sociales, Paris, 2004.
  • Daston, Lorraine, "Une histoire de l’objectivité scientifique", in Roger Guesnerie et François Hartog, editor, Des sciences et des techniques : un débat, p.115–126. Éditions de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris, 1998.
  • Ehrhardt Caroline, Evariste Galois. La fabrication d'une icône des mathématiques, Paris, Éditions de l'EHESS, 2011.
  • Epple, Moritz, "Knot Invariants in Vienna and Princeton during the 1920s: Epistemic Configurations of Mathematical Research", Science in Context, 131-164, pp. 2004
  • Fressoz, Jean-Baptiste, L'Apocalypse joyeuse: une histoire du risque technologique, Seuil, 2012.
  • Galison, Peter, L'empire du temps : les horloges d'Einstein et les cartes de Poincaré, Paris : Gallimard - Folio-essais, 2005.
  • Gardey, Delphine & Löwy, Ilana, Pour en finir avec la nature, L'Invention du naturel : les sciences et la fabrication du féminin et du masculin, Éditions des archives contemporaines, Paris, 2000, p. 9-28
  • Gayon, Jean, From Measurement to Organization : A Philosophical Scheme for the History of the Concept of Heredity, in The Concept of the Gene in Development and Evolution - Historical and Epistemological Perspectives, Cambridge University Press, 2000
  • Goldstein, Catherine, Schappacher, Norbert & Schwermer, Joaquim (eds.), The Shaping of Arithmetics after C. F. Gauss's Disquisitiones Arithmeticae, Berlin : Springer, 2007, p. 3-66
  • Jarrigue, François, Au temps des "tueuses de bras", Presses universitaires de Rennes, 2009
  • Laugier, Sandra, et Wagner, Pierre, Philosophie des sciences, Vrin, Paris
  • Latour, Bruno, Les “vues” de l’esprit, Réseaux, 5(27) :79–96, 1987.
  • Leroux, Thomas, Le laboratoire des pollutions industrielles, 1770-1830, Paris, Albin Michel, 2011.
  • Martin, Emily, The Egg and the Sperm: How Science has Constructed Romance Based on Stereotypical Male-Female Roles, Signs: Journal of Women in Culture and Society 16 (1991), 485-501.
  • Nye, Mary Jo, National Styles ? French and English Chemistry in the Nineteenth and Early Twentieth Centuries, Osiris, II, 8, 1993, p. 30-49
  • Pestre, Dominique, Pour une histoire sociale et culturelle des sciences. Nouvelles définitions, nouveaux objets, nouvelles pratiques, Annales. Histoire, Sciences Sociales, 50e année, N. 3, 1995. pp. 487-522
  • Rheinberger, Hans-Jörg. Toward a history of epistemic things : Synthesizing proteins in the test tube. Stanford : Stanford Univ. Press
  • Schaffer, Simon, Babbage's Intelligence: Calculating Engines and the Factory System, Critical Inquiry, 21, Autumn 1994, p. 203-227
  • Schiebinger, Londa, The European Colonial Science Complex, Isis, 95 (2005), p. 52-55
  • Silvan Samuel Schweber. Einstein and Oppenheimer : The meaning of genius. Harvard University Press, 2008.
  • Strasser, Bruno, La fabrique d'une nouvelle science. La biologie moléculaire à l'âge atomique, Olschki, 2006
  • Vinck, Dominique, Sciences et société. Sociologie du travail scientifique, A.Colin, Paris, 2007
  • Warwick, Andrew, Masters of Theory. Cambridge ans the Rise of Mathematical Physics, Chicago, The University of Chicago Press, 2003.
  • Witkowski, Nicolas Trop belles pour le Nobel: les femmes et la science, Seuil/science ouverte, Paris, 2005

    Modalités d'évaluation : L'évaluation sera basée sur trois exercices proposés aux élèves.
    - Le premier consiste en une présentation orale sous forme d'exposés au cours des séances. Ces présentations porteront sur des textes d'histoire des sciences qui seront proposés à chaque élève en fonction de son projet personnel. Elles seront suivies d'une discussion avec le groupe qui aura notamment pour objet de structurer l'enseignement en fonction des intérêts et des questionnements des participants au séminaire.
    - Le deuxième prendra la forme d'un court contrôle de connaissances lors de la dernière séance (format mini-quizz).
    - Le troisième consiste en une implication dans un projet (personnel ou collectif) développé à l'aide du fond d'archives de l'Ecole Polytechnique. Ces projets déboucheront sur des productions pouvant prendre la forme d'expositions à la bibliothèque, de publications (internet ou revues imprimées, liées ou non à l'Ecole (X-Passion, Bulletin de la SABIX...)) ou encore de contribution à un colloque international.


  • Langue du cours : Français

    Crédits ECTS : 2

HSS571 - Sciences, Technologies, Sociétés (2018-2019)

Cet enseignement d'approfondissement (EA) propose un projet de recherche en philosophie ou histoire des sciences en lien avec les programmes d'approfondissements suivis par les élèves. Le sujet de ce projet sera défini individuellement avec chaque élève et amènera à pratiquer une véritable démarche de recherche en humanités et sciences sociales : constitution de sources empiriques ainsi que d’un corpus de publications de recherche sur la question, analyse de ce matériau pour proposer des résultats originaux et étayés, lien entre la littérature existante et ces résultats. La possibilité de suivre cet EA est soumise à l'accord des responsables de PA des élèves.

HSS592C - Histoire des sciences et des techniques (2018-2019)

Responsable : Frédéric Brechenmacher (Tél à l'X 3354)
E Mail : Contact

Cette proposition de stages offre le choix entre deux types d'activités distinctes : 1) recherches en histoire des sciences ; 2) travaux d'ingénierie sur les outils informatiques utilisés en sciences sociales.

1) En tant que champ de recherche, l'histoire des sciences présente un caractère fortement interdisciplinaire, intégrant notamment de nombreuses approches d'histoire générale, de philosophie, de sociologie ou encore des études littéraires. Ce champ permet ainsi non seulement de penser les sciences et les techniques mais aussi d'acquérir des outils d'analyse des défis sociétaux que pose le monde contemporain et ses évolutions futures.

Cette offre de stage donne l'occasion à chaque élève de mener des travaux correspondant à ses propres intérêts (domaine scientifique particulier, période historique, enjeux etc.). Ces travaux s'appuieront sur les fonds d'archives de l'École. La richesse de ces fonds d'archives offre une grande variété de thématiques de recherches, tant du point de vue des champs scientifiques et technologiques que d'objets technologiques ou d'autres domaines comme les arts, la philosophie, les entreprises etc.

Afin de valoriser ces productions, le sujet du stage sera élaboré avec chaque élève non seulement en fonction de ses intérêts mais aussi en relation avec des thèmes porteurs de la recherche contemporaine en histoire des sciences (projets jeunes chercheurs, thèses en cours, réseaux internationaux, équipes de recherches régionales etc.)

Le stage aura lieu en partie au Centre historique de l'École pour les travaux d'archives. Selon le sujet choisi, il pourra également s'implanter dans un réseau de recherche thématique international ou dans un laboratoire d'histoire des science (Équipe "histoire des sciences mathématiques" de l'Institut de mathématiques de Jussieu, Centre Koyré de l'EHESS, GHDSO de l'Université Paris-Sud 11, UMR SPHERE de l'Université Paris-7, UMR STL de l'Université Lille 1, Archives Henri Poincaré à Nancy, etc.)

A titre d'exemples de sujets possibles, citons, entre autres :
- Histoire des mathématiques, en relation avec le projet international jeunes chercheurs CaaFÉ (http://caafe.math.cnrs.fr )
- Science et littérature aux XIXe et XXe siècle, en relation avec le projet international jeunes chercheurs "Histoire croisée"
- Constitution d'archives audiovisuelles des acteurs contemporains de l'École (enseignants, chercheurs, élèves, etc.)
– Biographie scientifique
- Le journal de l'École polytechnique, en relation avec le projet international sur l'histoire de la presse scientifique
- Les correspondances scientifiques : étude et numérisation d'un fond d'archive
- Les contributions des polytechniciens à la géométrie, la cristallographie et la cinématique au XIXe siècle, en relation avec trois thèses en cours (Brésil, Canada, France)
- Machines et instruments dans les archives de l'École

Selon le thème choisi, le stage pourra donner lieu à différents types de productions :
- publication (journaux et/ou sites internet)
- exposition
- constitution / valorisation d'archives (en participant notamment au Musée virtuel de l'École)
- film documentaire
- etc.

2) Les élèves qui le souhaitent pourront choisir de mener un projet d'ingénierie sur des outils informatiques utilisés par les chercheurs en histoire des sciences, en lien avec des recherches en cours. Parmi les activités possibles mentionnons :
- interface et contenu du Musée virtuel de l'École
- participation au développement de logiciels pour un projet de numérisation (comme les oeuvres complètes de d'Alembert)
- utilisation de graphes pour la visualisation de réseaux de citations intertextuelles
- problèmes posés par les différents formats bibliographiques
- amélioration des interfaces de programmation des utilisateurs
- développement d'une variante du langage de mysql afin de permettre des requêtes sur les liens entre données et non seulement sur ces données.

Langue du cours : Français

Credits ECTS : 20

HSS472A - Modal d'HSS - Sciences et Sociétés : Approches philosophiques, historiques et sociologiques (2018-2019)

Ce MODAL sera mené au LinX ,  Laboratoire interdiscipline de l’X : recherches en humanités et sciences sociales. Fondé en 2014, ce laboratoire analyse les relations entre sciences, technologies et sociétés en croisant les expertises de différents champs des sciences humaines et sociales.

 

Les interactions entre les sciences et les sociétés contemporaines relèvent plus souvent d’enjeux transversaux qu’elles ne font l’objet d’une discipline bien délimitée. Les débats très vifs que suscitent aujourd’hui l’innovation, l’éthique, le développement durable ou encore la démocratie témoignent bien des limites du modèle disciplinaire qui a structuré l’organisation des savoirs au XXe siècle. Afin de relever  le défi que lance la conception de nouvelles configurations des savoirs à la mesure de ces enjeux, le LinX favorise le décentrement de questionnements provenant de champs aussi différents que les sciences et technologies, la démocratie contemporaine, les mondes des représentations littéraires et de l’art, les relations internationales, le droit, etc.

HSS583 - The European Union in the World (2019-2020)

FERME

HSS472A - Modal d'HSS - Sciences et Sociétés : Approches philosophiques, historiques et sociologiques (2019-2020)

Ce MODAL sera mené au LinX ,  Laboratoire interdiscipline de l’X : recherches en humanités et sciences sociales. Fondé en 2014, ce laboratoire analyse les relations entre sciences, technologies et sociétés en croisant les expertises de différents champs des sciences humaines et sociales.

 

Les interactions entre les sciences et les sociétés contemporaines relèvent plus souvent d’enjeux transversaux qu’elles ne font l’objet d’une discipline bien délimitée. Les débats très vifs que suscitent aujourd’hui l’innovation, l’éthique, le développement durable ou encore la démocratie témoignent bien des limites du modèle disciplinaire qui a structuré l’organisation des savoirs au XXe siècle. Afin de relever  le défi que lance la conception de nouvelles configurations des savoirs à la mesure de ces enjeux, le LinX favorise le décentrement de questionnements provenant de champs aussi différents que les sciences et technologies, la démocratie contemporaine, les mondes des représentations littéraires et de l’art, les relations internationales, le droit, etc.

HSS415F - Histoire des sciences et des techniques (2019-2020)

Les sciences ont-elles une histoire ? Souvent célébrées pour leur universalité, les sciences peuvent sembler intemporelles. Pourtant les savoirs scientifiques et technologiques sont élaborés par des hommes et des femmes ; ils évoluent dans des temps et des espaces sociaux en interactions avec d'autres activités culturelles, sociales, économiques etc.  Le séminaire a pour objectif de développer un regard réflexif sur les sciences tout en proposant une initiation à la recherche en histoire des sciences. La présentation de grandes thématiques de la recherche contemporaine permettra de découvrir la richesse d'approches fortement interdisciplinaires mêlant notamment histoire, philosophie et sociologie.

 

Les projets de recherches sur les collections historiques de l'École


Afin de permettre à chaque élève d'approfondir ses propres centres d'intérêts (science ou technique particulière, période historique ou thématique spécifique), le séminaire donne l'occasion de développer des projets personnels ou collectifs à partir des très riches collections patrimoniales de l'École polytechnique.

Ce fond, unique en son genre, inclut des instruments, ouvrages rares, manuscrits, photographies, dessins et gravures du XVe siècle à nos jours. Il permet d'élaborer des travaux originaux qui pourront être valorisés sous la forme de publications, de films documentaire ou encore de dispositifs scénographiques pour des expositions. La grande richesse de ces collections  permet également une grande variété de thématiques de recherches tant du point de vue des champs scientifiques que d'objets technologiques ou d'autres domaines comme les arts, la philosophie, la littérature etc.


Lors des deux premières séances, chaque élève sera guidé dans le choix du thème de son projet. Le séminaire alternera alors entre séances de cours en PC et séances de travail collectif au Centre de ressources historiques de la BCX où les collections historiques de l'École seront à la disposition des élèves.

Deux thématiques de recherches seront notamment proposées en 2018-2019 :

  • Histoire de l'enseignement des mathématiques de 1794 à 1830 : à la suite de la création de l'École polytechnique, les premières décennies du XIXe siècle voient l'institutionnalisation d'un enseignement des mathématiques à l'interface entre classes préparatoires et grandes écoles. L'histoire de cette période permet d'étudier les différentes modalités envisagées pour construire cet enseignement (cours magistraux, travaux graphisques, enseignement mutuel, répétitions etc.) ainsi que ses liens avec des valeurs éthiques ainsi que des enjeux politiques, économiques et industriels.
  • Le MusiX (musée de l'X) : les élèves qui le souhaitent pourront participer à la conception de dispositifs de médiation pour le musée qui doit être installé sur l'ensemble de l'étage bas de la BCX. Les élèves intéressés pourront ainsi travailler avec l'équipe de muséographes, scénographes, d'historiens et scientifiques qui oeuvrent à  la création de ce musée dont l'ouverture est prévue au printemps 2018.

HSS512B - Histoire des sciences contemporaines (2019-2020)

Au delà de Galois et de Poincaré : créations individuelles et dynamiques collectives dans les sciences et les techniques des XIXe et XXe siècles

Comment s'opère la création scientifique et technique ? Comment les sciences se constituent-elles de spécificités locales tout en s'inscrivant dans le temps long par des résultats à caractère universel ? La tension entre créativité individuelle et dynamiques collectives pose des problèmes particulièrement riches pour penser les sciences d’hier et d’aujourd’hui.

Ce séminaire a pour objectif de développer un regard réflexif sur les sciences et techniques contemporaines à partir de travaux de recherches récents et novateurs. En tant que champ de recherche, l'histoire des sciences présente un caractère fortement interdisciplinaire, intégrant notamment de nombreuses approches d'histoire générale, de philosophie, de sociologie ou encore des études littéraires et linguistiques. Elle permet ainsi non seulement de penser les dimensions individuelles et collectives des sciences et des techniques mais aussi d'acquérir plus généralement des outils d'analyse des défis sociétaux que posent le monde contemporain et ses évolutions futures (recherche fondamentale / appliquée ; éthique ; énergies ; risques etc.).

Le séminaire s'articulera autour de thématiques communes, d'une part, et de projets personnalisés, d'autre part. Le temps sera ainsi partagé entre travail commun en petite classe et projets de recherches dans les archives de l'École polytechnique, fond unique au monde pour l'histoire des sciences et des techniques.

Les projets personnels ou collectifs.

Lors des premières séances, chaque élève sera guidé dans le choix d'un thème d'histoire des sciences et des techniques qui fera l'objet d'un travail personnel ou par groupes. Ces projets visent à donner l'occasion à chaque élève de mener des travaux correspondant à ses propres intérêts (domaine scientifique particulier, période historique donnée, approche, thématiques, enjeux spécifiques).
La richesse des fonds archives du Centre historique de l'École permet par ailleurs aux élèves d'élaborer des travaux originaux qui pourront être valorisés. En effet, non seulement de nombreux fonds d'archives n'ont encore jamais été étudiés mais ces fonds présentent également une grande variété de thématiques de recherches tant du point de vue des champs scientifiques que d'objets technologiques ou d'autres domaines comme les arts, la philosophie, la littérature etc.

Les projets personnels seront valorisés en donnant lieu à des productions pouvant prendre la forme d'une publication dans une revue consacrée aux études sur les sciences (parmi lesquelles les revues attachées à l'École), d'une exposition ou de dispositifs de médiation pour le musée de l'X, d'un film documentaire, de publications sur internet, etc. Selon le format choisi, les projets pourront être menés de manière individuelle ou en groupes.

Contenu des cours

L'un des objectifs de la partie commune du séminaire sera que les projets individuels puissent être valorisés lors d'activités professionnelles ultérieures. Le programme du séminaire sera par conséquent fixé lors des premières séances en fonction des centres d'intérêts des participants. Le séminaire proposera notamment à chaque élève des problèmes et méthodes s'appuyant sur des travaux novateurs de jeunes chercheuses et jeunes chercheurs avec lesquels des interactions personnelles pourront être développées, ainsi qu'avec certains évènements internationaux prévus à Paris cette année.

  • Les premières séances : au-delà de Galois et Poincaré

    Les premières séances proposeront des études de cas s'appuyant sur des travaux récents menés sur les figure d'Évariste Galois et d'Henri Poincaré . Si Galois et Poincaré ont surtout été célébrés en tant que mathématiciens, nous verrons que ces deux figures interpellent non seulement l'histoire de nombreuses sciences mais aussi l'histoire des ingénieurs, des techniques, de la philosophie, de la littérature etc.

    Nous prendrons ainsi pour point de départ deux personnages souvent présentés comme des individus isolés et incompris en leur temps. Les tensions que présentent la figure de Galois sont nombreuses : universalité de la théorie de Galois contre la vie très brève d'Évariste, révolution dans l'histoire de l'algèbre contre les échecs aux concours de l'École polytechnique, abstraction du monde des idées contre blessure mortelle d'un duel sur un terrain vague très concret. Nous verrons pourtant que ces tensions ne sont qu'apparentes à l'aide de méthodes qui nous permettront de restituer les dynamiques collectives dans lesquelles saisir la dimension individuelle des travaux de Galois. Nous développerons et affinerons ensuite ces méthodes lors d'études de cas centrées sur la figure de Poincaré.
  • La suite du séminaire

    Le séminaire s'orientera alors sur les projets des élèves auxquels il proposera un appui méthodologique et thématique par des études de quelques grands domaines scientifiques envisagés dans leurs contextes intellectuels, sociaux et culturels. Le séminaire tressera ainsi quelques un des fils courant sur les deux derniers siècles d'évolution des concepts scientifiques. Il alternera ainsi perspectives thématique et chronologique afin de concilier analyses et mises en contexte.

    Chaque séance sera centrée sur un thème qui sera développé à partir des textes de références figurant dans un livret fourni en version papier et disponible sur le site. Ce livret proposera également des textes complémentaires ainsi qu'une bibliographie détaillée permettant des lectures différenciées selon leurs intérêts personnels des participants au séminaire. Parmi les thèmes qui seront susceptibles traitées, selon les intérêts et projets personnels des participants du séminaires, citons les thématiques suivantes :

    Les sciences pour le peuple, les sciences pour l'État
  • Entre Lumières et Révolutions
  • La fondation de l'École polytechnique : pourquoi, pour qui enseigner les sciences ?
  • Science, progrès, société : Saint-Simonisme et positivisme
  • Gouverner par la science

    Sciences, industries, sociétés au XIXe siècle
  • De l'artisan à l'ingénieur
  • La notion de système techniques
  • Mythes et réalités de l'invention en histoire des techniques ,
  • Machines à vapeur, théorie de la chaleur, thermodynamique
  • Machines, économie politique et classes sociales
  • L'état, le marché, les statistiques

    Science, rationalité, idéologie
  • Contenu et limites des notions de loi et de théorie : le cercle de Vienne, l'approche de Popper
  • Physique et biologie
  • Idéologie et rationalité : races et eugénisme

    Les controverses scientifiques et la sociologie des sciences
  • Qu'est-ce que prouver veut dire ? Quelques études de cas des "Social Studies of Knowledge"
  • Légitimité sociale et preuve savante : Pasteur et la génération spontanée
  • L'administration des preuves en physique : ; Hertz et la découverte des ondes hertziennes.
  • Sciences et savoir faire techniques : Boyle et la pompe à air ; Joule et les pratiques de brasserie ; Laser TEA & "connaissances tacites"

    Sciences pour l'empire, sciences pour la guerre
  • La problématique de la circulation des savoirs
  • Le cas de la construction de la géographie : les "go-between" entre Inde et Grande Bretagne au XIXe siècle
  • Science, colonisation et impérialisme
  • Crises de confiance : les sciences pour la guerre.

    Big science, technoscience, recherche industrielle
  • Mutations des liens entre sciences et technologies au XXe siècle : l'exemple des procédés Schlumberger
  • Des entrepreneurs d’invention aux bureaux d’études
  • Entre biologie et physique : la biologie moléculaire
  • Biotechnologie et enjeux éthiques
  • La société du risque : quelles sciences pour l'industrie ?
  • Energies et développement durable
  • Numérique, modélisation et climat

    Science, corps, sexe et genre
  • Les sciences et la fabrication du féminin et du masculin
  • Le sexe comme réduction anthropologique et scientifique
  • Les "Gender studies" et les "science studies"


    Bibliographie
  • Anderson, Warwick, Postcolonial Technoscience, Social Studies of Science, 32 (2002), p. 643-658
  • Andrea Albrecht, Anne-Gaëlle Weber, Évariste Galois ou le roman du mathématicien, Revue d’histoire des mathématiques, t. 17, fasc. 2 (2011), p. 401-433.
  • Arvantis, Riga et al., Sciences, savoirs et mondialisations, Science et devenir de l'homme, 57/58 (2008), p. 51-69
  • Atten, Michel et Pestre, Dominique, Heinrich Hertz, De l'administration des preuves en physique, Paris, PUF, 2002
  • Aubin, David, Bigg, Charlotte, Sibum, Otto, The Heavens on Earth: Observatories and Astronomy in Nineteenth-Century Science and Culture, Duke University Press, Durham, 2010, p. 1-32
  • Belhoste, Bruno La formation d’une technocratie. L’École polytechnique et ses élèves de la Révolution au Second Empire, Paris, Belin, 2003
  • Bourdieu, Pierre, "Le champ scientifique", Actes de la recherche en sciences sociales, p. 88-104, 1976
  • Brechenmacher, Frédéric, "Self-portraits with Évariste Galois (and the shadow of Camille Jordan), " Revue d’histoire des mathématiques, t. 17, fasc. 2 (2011), p. 271-369.
  • Brechenmacher, Frédéric, L'approche de Poincaré sur le problème des trois corps, L'astronomie, 2012, 55, p. 38-43
  • Brian, Eric, La mesure de l'État. Administrateurs et géomètres au XVIIIe siècle, Éditions Albin Michel, 1994.
  • Callon, Michel & Law, John & Rip, Arie (eds). Mapping the Dynamics of Science and Technology. Londres : Macmillan.
  • Dahan Dalmedico, Amy, History and Epistemology of Models: Meteorology (1946–1963) as a Case Study, Archive for History of Exact Sciences. 2001, 55, pp 395-422
  • Dahan, Amy et Pestre Dominique, dir., Les sciences pour la guerre, 1940-1960, Éditions de l'École des hautes études en sciences sociales, Paris, 2004.
  • Daston, Lorraine, "Une histoire de l’objectivité scientifique", in Roger Guesnerie et François Hartog, editor, Des sciences et des techniques : un débat, p.115–126. Éditions de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris, 1998.
  • Ehrhardt Caroline, Evariste Galois. La fabrication d'une icône des mathématiques, Paris, Éditions de l'EHESS, 2011.
  • Epple, Moritz, "Knot Invariants in Vienna and Princeton during the 1920s: Epistemic Configurations of Mathematical Research", Science in Context, 131-164, pp. 2004
  • Fressoz, Jean-Baptiste, L'Apocalypse joyeuse: une histoire du risque technologique, Seuil, 2012.
  • Galison, Peter, L'empire du temps : les horloges d'Einstein et les cartes de Poincaré, Paris : Gallimard - Folio-essais, 2005.
  • Gardey, Delphine & Löwy, Ilana, Pour en finir avec la nature, L'Invention du naturel : les sciences et la fabrication du féminin et du masculin, Éditions des archives contemporaines, Paris, 2000, p. 9-28
  • Gayon, Jean, From Measurement to Organization : A Philosophical Scheme for the History of the Concept of Heredity, in The Concept of the Gene in Development and Evolution - Historical and Epistemological Perspectives, Cambridge University Press, 2000
  • Goldstein, Catherine, Schappacher, Norbert & Schwermer, Joaquim (eds.), The Shaping of Arithmetics after C. F. Gauss's Disquisitiones Arithmeticae, Berlin : Springer, 2007, p. 3-66
  • Jarrigue, François, Au temps des "tueuses de bras", Presses universitaires de Rennes, 2009
  • Laugier, Sandra, et Wagner, Pierre, Philosophie des sciences, Vrin, Paris
  • Latour, Bruno, Les “vues” de l’esprit, Réseaux, 5(27) :79–96, 1987.
  • Leroux, Thomas, Le laboratoire des pollutions industrielles, 1770-1830, Paris, Albin Michel, 2011.
  • Martin, Emily, The Egg and the Sperm: How Science has Constructed Romance Based on Stereotypical Male-Female Roles, Signs: Journal of Women in Culture and Society 16 (1991), 485-501.
  • Nye, Mary Jo, National Styles ? French and English Chemistry in the Nineteenth and Early Twentieth Centuries, Osiris, II, 8, 1993, p. 30-49
  • Pestre, Dominique, Pour une histoire sociale et culturelle des sciences. Nouvelles définitions, nouveaux objets, nouvelles pratiques, Annales. Histoire, Sciences Sociales, 50e année, N. 3, 1995. pp. 487-522
  • Rheinberger, Hans-Jörg. Toward a history of epistemic things : Synthesizing proteins in the test tube. Stanford : Stanford Univ. Press
  • Schaffer, Simon, Babbage's Intelligence: Calculating Engines and the Factory System, Critical Inquiry, 21, Autumn 1994, p. 203-227
  • Schiebinger, Londa, The European Colonial Science Complex, Isis, 95 (2005), p. 52-55
  • Silvan Samuel Schweber. Einstein and Oppenheimer : The meaning of genius. Harvard University Press, 2008.
  • Strasser, Bruno, La fabrique d'une nouvelle science. La biologie moléculaire à l'âge atomique, Olschki, 2006
  • Vinck, Dominique, Sciences et société. Sociologie du travail scientifique, A.Colin, Paris, 2007
  • Warwick, Andrew, Masters of Theory. Cambridge ans the Rise of Mathematical Physics, Chicago, The University of Chicago Press, 2003.
  • Witkowski, Nicolas Trop belles pour le Nobel: les femmes et la science, Seuil/science ouverte, Paris, 2005

    Modalités d'évaluation : L'évaluation sera basée sur trois exercices proposés aux élèves.
    - Le premier consiste en une présentation orale sous forme d'exposés au cours des séances. Ces présentations porteront sur des textes d'histoire des sciences qui seront proposés à chaque élève en fonction de son projet personnel. Elles seront suivies d'une discussion avec le groupe qui aura notamment pour objet de structurer l'enseignement en fonction des intérêts et des questionnements des participants au séminaire.
    - Le deuxième prendra la forme d'un court contrôle de connaissances lors de la dernière séance (format mini-quizz).
    - Le troisième consiste en une implication dans un projet (personnel ou collectif) développé à l'aide du fond d'archives de l'Ecole Polytechnique. Ces projets déboucheront sur des productions pouvant prendre la forme d'expositions à la bibliothèque, de publications (internet ou revues imprimées, liées ou non à l'Ecole (X-Passion, Bulletin de la SABIX...)) ou encore de contribution à un colloque international.


  • Langue du cours : Français

    Crédits ECTS : 2

HSS592C - Histoire des sciences et des techniques (2019-2020)

Responsable : Frédéric Brechenmacher (Tél à l'X 3354)
E Mail : Contact

Cette proposition de stages offre le choix entre deux types d'activités distinctes : 1) recherches en histoire des sciences ; 2) travaux d'ingénierie sur les outils informatiques utilisés en sciences sociales.

1) En tant que champ de recherche, l'histoire des sciences présente un caractère fortement interdisciplinaire, intégrant notamment de nombreuses approches d'histoire générale, de philosophie, de sociologie ou encore des études littéraires. Ce champ permet ainsi non seulement de penser les sciences et les techniques mais aussi d'acquérir des outils d'analyse des défis sociétaux que pose le monde contemporain et ses évolutions futures.

Cette offre de stage donne l'occasion à chaque élève de mener des travaux correspondant à ses propres intérêts (domaine scientifique particulier, période historique, enjeux etc.). Ces travaux s'appuieront sur les fonds d'archives de l'École. La richesse de ces fonds d'archives offre une grande variété de thématiques de recherches, tant du point de vue des champs scientifiques et technologiques que d'objets technologiques ou d'autres domaines comme les arts, la philosophie, les entreprises etc.

Afin de valoriser ces productions, le sujet du stage sera élaboré avec chaque élève non seulement en fonction de ses intérêts mais aussi en relation avec des thèmes porteurs de la recherche contemporaine en histoire des sciences (projets jeunes chercheurs, thèses en cours, réseaux internationaux, équipes de recherches régionales etc.)

Le stage aura lieu en partie au Centre historique de l'École pour les travaux d'archives. Selon le sujet choisi, il pourra également s'implanter dans un réseau de recherche thématique international ou dans un laboratoire d'histoire des science (Équipe "histoire des sciences mathématiques" de l'Institut de mathématiques de Jussieu, Centre Koyré de l'EHESS, GHDSO de l'Université Paris-Sud 11, UMR SPHERE de l'Université Paris-7, UMR STL de l'Université Lille 1, Archives Henri Poincaré à Nancy, etc.)

A titre d'exemples de sujets possibles, citons, entre autres :
- Histoire des mathématiques, en relation avec le projet international jeunes chercheurs CaaFÉ (http://caafe.math.cnrs.fr )
- Science et littérature aux XIXe et XXe siècle, en relation avec le projet international jeunes chercheurs "Histoire croisée"
- Constitution d'archives audiovisuelles des acteurs contemporains de l'École (enseignants, chercheurs, élèves, etc.)
– Biographie scientifique
- Le journal de l'École polytechnique, en relation avec le projet international sur l'histoire de la presse scientifique
- Les correspondances scientifiques : étude et numérisation d'un fond d'archive
- Les contributions des polytechniciens à la géométrie, la cristallographie et la cinématique au XIXe siècle, en relation avec trois thèses en cours (Brésil, Canada, France)
- Machines et instruments dans les archives de l'École

Selon le thème choisi, le stage pourra donner lieu à différents types de productions :
- publication (journaux et/ou sites internet)
- exposition
- constitution / valorisation d'archives (en participant notamment au Musée virtuel de l'École)
- film documentaire
- etc.

2) Les élèves qui le souhaitent pourront choisir de mener un projet d'ingénierie sur des outils informatiques utilisés par les chercheurs en histoire des sciences, en lien avec des recherches en cours. Parmi les activités possibles mentionnons :
- interface et contenu du Musée virtuel de l'École
- participation au développement de logiciels pour un projet de numérisation (comme les oeuvres complètes de d'Alembert)
- utilisation de graphes pour la visualisation de réseaux de citations intertextuelles
- problèmes posés par les différents formats bibliographiques
- amélioration des interfaces de programmation des utilisateurs
- développement d'une variante du langage de mysql afin de permettre des requêtes sur les liens entre données et non seulement sur ces données.

Langue du cours : Français

Credits ECTS : 20

Groupe de Travail Pédagogie

Exemple d'un cours

Plan de continuité d'activité d'enseignement

HSS583 - The European Union in the World (2020-2021)

FERME

HSS/BIO361 - Sciences cognitives (2018-2019)

 

1. Introduction aux questions et aux méthodes des sciences cognitives : l’exemple de la prise de décision

2. Le bébé statisticien : développement cérébral et intuitions précoces

3. Mécanismes cérébraux de l’acquisition de la lecture

4. Mécanismes cérébraux des opérations mathématiques

5. L’analyse contemporaine du problème de la conscience

6. Les grands principes de l’apprentissage

 

Évaluation :

Le cours sera évalué sous la forme d'un examen de 2H.

Langue du cours : Français

Credits ECTS : 2

 

Evaluation :

Le cours sera évalué sous la forme d'un examen de 2H.

 

Langue du cours : Français

Credits ECTS : 2

 

 

HSS/BIO361 - Sciences cognitives (2019-2020)

 

1. Introduction aux questions et aux méthodes des sciences cognitives : l’exemple de la prise de décision

2. Le bébé statisticien : développement cérébral et intuitions précoces

3. Mécanismes cérébraux de l’acquisition de la lecture

4. Mécanismes cérébraux des opérations mathématiques

5. L’analyse contemporaine du problème de la conscience

6. Les grands principes de l’apprentissage

 

Évaluation :

l’évaluation prendra la forme d'une série de QCM organisée après chaque séance

date limite à laquelle tous les QCM doivent avoir été passés est le 30 juin.

Langue du cours : Français

Credits ECTS : 2

 

Evaluation :

Le cours sera évalué sous la forme d'un examen de 2H.

 

Langue du cours : Français

Credits ECTS : 2

 

 

HSS512B - Histoire des sciences contemporaines (2020-2021)

Au delà de Galois et de Poincaré : créations individuelles et dynamiques collectives dans les sciences et les techniques des XIXe et XXe siècles

Comment s'opère la création scientifique et technique ? Comment les sciences se constituent-elles de spécificités locales tout en s'inscrivant dans le temps long par des résultats à caractère universel ? La tension entre créativité individuelle et dynamiques collectives pose des problèmes particulièrement riches pour penser les sciences d’hier et d’aujourd’hui.

Ce séminaire a pour objectif de développer un regard réflexif sur les sciences et techniques contemporaines à partir de travaux de recherches récents et novateurs. En tant que champ de recherche, l'histoire des sciences présente un caractère fortement interdisciplinaire, intégrant notamment de nombreuses approches d'histoire générale, de philosophie, de sociologie ou encore des études littéraires et linguistiques. Elle permet ainsi non seulement de penser les dimensions individuelles et collectives des sciences et des techniques mais aussi d'acquérir plus généralement des outils d'analyse des défis sociétaux que posent le monde contemporain et ses évolutions futures (recherche fondamentale / appliquée ; éthique ; énergies ; risques etc.).

Le séminaire s'articulera autour de thématiques communes, d'une part, et de projets personnalisés, d'autre part. Le temps sera ainsi partagé entre travail commun en petite classe et projets de recherches dans les archives de l'École polytechnique, fond unique au monde pour l'histoire des sciences et des techniques.

Les projets personnels ou collectifs.

Lors des premières séances, chaque élève sera guidé dans le choix d'un thème d'histoire des sciences et des techniques qui fera l'objet d'un travail personnel ou par groupes. Ces projets visent à donner l'occasion à chaque élève de mener des travaux correspondant à ses propres intérêts (domaine scientifique particulier, période historique donnée, approche, thématiques, enjeux spécifiques).
La richesse des fonds archives du Centre historique de l'École permet par ailleurs aux élèves d'élaborer des travaux originaux qui pourront être valorisés. En effet, non seulement de nombreux fonds d'archives n'ont encore jamais été étudiés mais ces fonds présentent également une grande variété de thématiques de recherches tant du point de vue des champs scientifiques que d'objets technologiques ou d'autres domaines comme les arts, la philosophie, la littérature etc.

Les projets personnels seront valorisés en donnant lieu à des productions pouvant prendre la forme d'une publication dans une revue consacrée aux études sur les sciences (parmi lesquelles les revues attachées à l'École), d'une exposition ou de dispositifs de médiation pour le musée de l'X, d'un film documentaire, de publications sur internet, etc. Selon le format choisi, les projets pourront être menés de manière individuelle ou en groupes.

Contenu des cours

L'un des objectifs de la partie commune du séminaire sera que les projets individuels puissent être valorisés lors d'activités professionnelles ultérieures. Le programme du séminaire sera par conséquent fixé lors des premières séances en fonction des centres d'intérêts des participants. Le séminaire proposera notamment à chaque élève des problèmes et méthodes s'appuyant sur des travaux novateurs de jeunes chercheuses et jeunes chercheurs avec lesquels des interactions personnelles pourront être développées, ainsi qu'avec certains évènements internationaux prévus à Paris cette année.

  • Les premières séances : au-delà de Galois et Poincaré

    Les premières séances proposeront des études de cas s'appuyant sur des travaux récents menés sur les figure d'Évariste Galois et d'Henri Poincaré . Si Galois et Poincaré ont surtout été célébrés en tant que mathématiciens, nous verrons que ces deux figures interpellent non seulement l'histoire de nombreuses sciences mais aussi l'histoire des ingénieurs, des techniques, de la philosophie, de la littérature etc.

    Nous prendrons ainsi pour point de départ deux personnages souvent présentés comme des individus isolés et incompris en leur temps. Les tensions que présentent la figure de Galois sont nombreuses : universalité de la théorie de Galois contre la vie très brève d'Évariste, révolution dans l'histoire de l'algèbre contre les échecs aux concours de l'École polytechnique, abstraction du monde des idées contre blessure mortelle d'un duel sur un terrain vague très concret. Nous verrons pourtant que ces tensions ne sont qu'apparentes à l'aide de méthodes qui nous permettront de restituer les dynamiques collectives dans lesquelles saisir la dimension individuelle des travaux de Galois. Nous développerons et affinerons ensuite ces méthodes lors d'études de cas centrées sur la figure de Poincaré.
  • La suite du séminaire

    Le séminaire s'orientera alors sur les projets des élèves auxquels il proposera un appui méthodologique et thématique par des études de quelques grands domaines scientifiques envisagés dans leurs contextes intellectuels, sociaux et culturels. Le séminaire tressera ainsi quelques un des fils courant sur les deux derniers siècles d'évolution des concepts scientifiques. Il alternera ainsi perspectives thématique et chronologique afin de concilier analyses et mises en contexte.

    Chaque séance sera centrée sur un thème qui sera développé à partir des textes de références figurant dans un livret fourni en version papier et disponible sur le site. Ce livret proposera également des textes complémentaires ainsi qu'une bibliographie détaillée permettant des lectures différenciées selon leurs intérêts personnels des participants au séminaire. Parmi les thèmes qui seront susceptibles traitées, selon les intérêts et projets personnels des participants du séminaires, citons les thématiques suivantes :

    Les sciences pour le peuple, les sciences pour l'État
  • Entre Lumières et Révolutions
  • La fondation de l'École polytechnique : pourquoi, pour qui enseigner les sciences ?
  • Science, progrès, société : Saint-Simonisme et positivisme
  • Gouverner par la science

    Sciences, industries, sociétés au XIXe siècle
  • De l'artisan à l'ingénieur
  • La notion de système techniques
  • Mythes et réalités de l'invention en histoire des techniques ,
  • Machines à vapeur, théorie de la chaleur, thermodynamique
  • Machines, économie politique et classes sociales
  • L'état, le marché, les statistiques

    Science, rationalité, idéologie
  • Contenu et limites des notions de loi et de théorie : le cercle de Vienne, l'approche de Popper
  • Physique et biologie
  • Idéologie et rationalité : races et eugénisme

    Les controverses scientifiques et la sociologie des sciences
  • Qu'est-ce que prouver veut dire ? Quelques études de cas des "Social Studies of Knowledge"
  • Légitimité sociale et preuve savante : Pasteur et la génération spontanée
  • L'administration des preuves en physique : ; Hertz et la découverte des ondes hertziennes.
  • Sciences et savoir faire techniques : Boyle et la pompe à air ; Joule et les pratiques de brasserie ; Laser TEA & "connaissances tacites"

    Sciences pour l'empire, sciences pour la guerre
  • La problématique de la circulation des savoirs
  • Le cas de la construction de la géographie : les "go-between" entre Inde et Grande Bretagne au XIXe siècle
  • Science, colonisation et impérialisme
  • Crises de confiance : les sciences pour la guerre.

    Big science, technoscience, recherche industrielle
  • Mutations des liens entre sciences et technologies au XXe siècle : l'exemple des procédés Schlumberger
  • Des entrepreneurs d’invention aux bureaux d’études
  • Entre biologie et physique : la biologie moléculaire
  • Biotechnologie et enjeux éthiques
  • La société du risque : quelles sciences pour l'industrie ?
  • Energies et développement durable
  • Numérique, modélisation et climat

    Science, corps, sexe et genre
  • Les sciences et la fabrication du féminin et du masculin
  • Le sexe comme réduction anthropologique et scientifique
  • Les "Gender studies" et les "science studies"


    Bibliographie
  • Anderson, Warwick, Postcolonial Technoscience, Social Studies of Science, 32 (2002), p. 643-658
  • Andrea Albrecht, Anne-Gaëlle Weber, Évariste Galois ou le roman du mathématicien, Revue d’histoire des mathématiques, t. 17, fasc. 2 (2011), p. 401-433.
  • Arvantis, Riga et al., Sciences, savoirs et mondialisations, Science et devenir de l'homme, 57/58 (2008), p. 51-69
  • Atten, Michel et Pestre, Dominique, Heinrich Hertz, De l'administration des preuves en physique, Paris, PUF, 2002
  • Aubin, David, Bigg, Charlotte, Sibum, Otto, The Heavens on Earth: Observatories and Astronomy in Nineteenth-Century Science and Culture, Duke University Press, Durham, 2010, p. 1-32
  • Belhoste, Bruno La formation d’une technocratie. L’École polytechnique et ses élèves de la Révolution au Second Empire, Paris, Belin, 2003
  • Bourdieu, Pierre, "Le champ scientifique", Actes de la recherche en sciences sociales, p. 88-104, 1976
  • Brechenmacher, Frédéric, "Self-portraits with Évariste Galois (and the shadow of Camille Jordan), " Revue d’histoire des mathématiques, t. 17, fasc. 2 (2011), p. 271-369.
  • Brechenmacher, Frédéric, L'approche de Poincaré sur le problème des trois corps, L'astronomie, 2012, 55, p. 38-43
  • Brian, Eric, La mesure de l'État. Administrateurs et géomètres au XVIIIe siècle, Éditions Albin Michel, 1994.
  • Callon, Michel & Law, John & Rip, Arie (eds). Mapping the Dynamics of Science and Technology. Londres : Macmillan.
  • Dahan Dalmedico, Amy, History and Epistemology of Models: Meteorology (1946–1963) as a Case Study, Archive for History of Exact Sciences. 2001, 55, pp 395-422
  • Dahan, Amy et Pestre Dominique, dir., Les sciences pour la guerre, 1940-1960, Éditions de l'École des hautes études en sciences sociales, Paris, 2004.
  • Daston, Lorraine, "Une histoire de l’objectivité scientifique", in Roger Guesnerie et François Hartog, editor, Des sciences et des techniques : un débat, p.115–126. Éditions de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris, 1998.
  • Ehrhardt Caroline, Evariste Galois. La fabrication d'une icône des mathématiques, Paris, Éditions de l'EHESS, 2011.
  • Epple, Moritz, "Knot Invariants in Vienna and Princeton during the 1920s: Epistemic Configurations of Mathematical Research", Science in Context, 131-164, pp. 2004
  • Fressoz, Jean-Baptiste, L'Apocalypse joyeuse: une histoire du risque technologique, Seuil, 2012.
  • Galison, Peter, L'empire du temps : les horloges d'Einstein et les cartes de Poincaré, Paris : Gallimard - Folio-essais, 2005.
  • Gardey, Delphine & Löwy, Ilana, Pour en finir avec la nature, L'Invention du naturel : les sciences et la fabrication du féminin et du masculin, Éditions des archives contemporaines, Paris, 2000, p. 9-28
  • Gayon, Jean, From Measurement to Organization : A Philosophical Scheme for the History of the Concept of Heredity, in The Concept of the Gene in Development and Evolution - Historical and Epistemological Perspectives, Cambridge University Press, 2000
  • Goldstein, Catherine, Schappacher, Norbert & Schwermer, Joaquim (eds.), The Shaping of Arithmetics after C. F. Gauss's Disquisitiones Arithmeticae, Berlin : Springer, 2007, p. 3-66
  • Jarrigue, François, Au temps des "tueuses de bras", Presses universitaires de Rennes, 2009
  • Laugier, Sandra, et Wagner, Pierre, Philosophie des sciences, Vrin, Paris
  • Latour, Bruno, Les “vues” de l’esprit, Réseaux, 5(27) :79–96, 1987.
  • Leroux, Thomas, Le laboratoire des pollutions industrielles, 1770-1830, Paris, Albin Michel, 2011.
  • Martin, Emily, The Egg and the Sperm: How Science has Constructed Romance Based on Stereotypical Male-Female Roles, Signs: Journal of Women in Culture and Society 16 (1991), 485-501.
  • Nye, Mary Jo, National Styles ? French and English Chemistry in the Nineteenth and Early Twentieth Centuries, Osiris, II, 8, 1993, p. 30-49
  • Pestre, Dominique, Pour une histoire sociale et culturelle des sciences. Nouvelles définitions, nouveaux objets, nouvelles pratiques, Annales. Histoire, Sciences Sociales, 50e année, N. 3, 1995. pp. 487-522
  • Rheinberger, Hans-Jörg. Toward a history of epistemic things : Synthesizing proteins in the test tube. Stanford : Stanford Univ. Press
  • Schaffer, Simon, Babbage's Intelligence: Calculating Engines and the Factory System, Critical Inquiry, 21, Autumn 1994, p. 203-227
  • Schiebinger, Londa, The European Colonial Science Complex, Isis, 95 (2005), p. 52-55
  • Silvan Samuel Schweber. Einstein and Oppenheimer : The meaning of genius. Harvard University Press, 2008.
  • Strasser, Bruno, La fabrique d'une nouvelle science. La biologie moléculaire à l'âge atomique, Olschki, 2006
  • Vinck, Dominique, Sciences et société. Sociologie du travail scientifique, A.Colin, Paris, 2007
  • Warwick, Andrew, Masters of Theory. Cambridge ans the Rise of Mathematical Physics, Chicago, The University of Chicago Press, 2003.
  • Witkowski, Nicolas Trop belles pour le Nobel: les femmes et la science, Seuil/science ouverte, Paris, 2005

    Modalités d'évaluation : L'évaluation sera basée sur trois exercices proposés aux élèves.
    - Le premier consiste en une présentation orale sous forme d'exposés au cours des séances. Ces présentations porteront sur des textes d'histoire des sciences qui seront proposés à chaque élève en fonction de son projet personnel. Elles seront suivies d'une discussion avec le groupe qui aura notamment pour objet de structurer l'enseignement en fonction des intérêts et des questionnements des participants au séminaire.
    - Le deuxième prendra la forme d'un court contrôle de connaissances lors de la dernière séance (format mini-quizz).
    - Le troisième consiste en une implication dans un projet (personnel ou collectif) développé à l'aide du fond d'archives de l'Ecole Polytechnique. Ces projets déboucheront sur des productions pouvant prendre la forme d'expositions à la bibliothèque, de publications (internet ou revues imprimées, liées ou non à l'Ecole (X-Passion, Bulletin de la SABIX...)) ou encore de contribution à un colloque international.


  • Langue du cours : Français

    Crédits ECTS : 2

GEN361 - Espace départements (2019-2020)

GEN411 - Présentations et Evénements (2019-2020)

Modalités pédagogiques - RENTREE 2020

HSS472A - Modal d'HSS - Sciences et Sociétés : Approches philosophiques, historiques et sociologiques (2020-2021)

Ce MODAL sera mené au LinX ,  Laboratoire interdiscipline de l’X : recherches en humanités et sciences sociales. Fondé en 2014, ce laboratoire analyse les relations entre sciences, technologies et sociétés en croisant les expertises de différents champs des sciences humaines et sociales.

 

Les interactions entre les sciences et les sociétés contemporaines relèvent plus souvent d’enjeux transversaux qu’elles ne font l’objet d’une discipline bien délimitée. Les débats très vifs que suscitent aujourd’hui l’innovation, l’éthique, le développement durable ou encore la démocratie témoignent bien des limites du modèle disciplinaire qui a structuré l’organisation des savoirs au XXe siècle. Afin de relever  le défi que lance la conception de nouvelles configurations des savoirs à la mesure de ces enjeux, le LinX favorise le décentrement de questionnements provenant de champs aussi différents que les sciences et technologies, la démocratie contemporaine, les mondes des représentations littéraires et de l’art, les relations internationales, le droit, etc.

HSS415F - Histoire des sciences et des techniques (2020-2021)

Les sciences ont-elles une histoire ? Souvent célébrées pour leur universalité, les sciences peuvent sembler intemporelles. Pourtant les savoirs scientifiques et technologiques sont élaborés par des hommes et des femmes ; ils évoluent dans des temps et des espaces sociaux en interactions avec d'autres activités culturelles, sociales, économiques etc.  Le séminaire a pour objectif de développer un regard réflexif sur les sciences tout en proposant une initiation à la recherche en histoire des sciences. La présentation de grandes thématiques de la recherche contemporaine permettra de découvrir la richesse d'approches fortement interdisciplinaires mêlant notamment histoire, philosophie et sociologie.

 

Les projets de recherches sur les collections historiques de l'École


Afin de permettre à chaque élève d'approfondir ses propres centres d'intérêts (science ou technique particulière, période historique ou thématique spécifique), le séminaire donne l'occasion de développer des projets personnels ou collectifs à partir des très riches collections patrimoniales de l'École polytechnique.

Ce fond, unique en son genre, inclut des instruments, ouvrages rares, manuscrits, photographies, dessins et gravures du XVe siècle à nos jours. Il permet d'élaborer des travaux originaux qui pourront être valorisés sous la forme de publications, de films documentaire ou encore de dispositifs scénographiques pour des expositions. La grande richesse de ces collections  permet également une grande variété de thématiques de recherches tant du point de vue des champs scientifiques que d'objets technologiques ou d'autres domaines comme les arts, la philosophie, la littérature etc.


Lors des deux premières séances, chaque élève sera guidé dans le choix du thème de son projet. Le séminaire alternera alors entre séances de cours en PC et séances de travail collectif au Centre de ressources historiques de la BCX où les collections historiques de l'École seront à la disposition des élèves.

Deux thématiques de recherches seront notamment proposées en 2018-2019 :

  • Histoire de l'enseignement des mathématiques de 1794 à 1830 : à la suite de la création de l'École polytechnique, les premières décennies du XIXe siècle voient l'institutionnalisation d'un enseignement des mathématiques à l'interface entre classes préparatoires et grandes écoles. L'histoire de cette période permet d'étudier les différentes modalités envisagées pour construire cet enseignement (cours magistraux, travaux graphisques, enseignement mutuel, répétitions etc.) ainsi que ses liens avec des valeurs éthiques ainsi que des enjeux politiques, économiques et industriels.
  • Le MusiX (musée de l'X) : les élèves qui le souhaitent pourront participer à la conception de dispositifs de médiation pour le musée qui doit être installé sur l'ensemble de l'étage bas de la BCX. Les élèves intéressés pourront ainsi travailler avec l'équipe de muséographes, scénographes, d'historiens et scientifiques qui oeuvrent à  la création de ce musée dont l'ouverture est prévue au printemps 2018.

HSS592C - Histoire des sciences et des techniques (2020-2021)

Responsable : Frédéric Brechenmacher (Tél à l'X 3354)
E Mail : Contact

Cette proposition de stages offre le choix entre deux types d'activités distinctes : 1) recherches en histoire des sciences ; 2) travaux d'ingénierie sur les outils informatiques utilisés en sciences sociales.

1) En tant que champ de recherche, l'histoire des sciences présente un caractère fortement interdisciplinaire, intégrant notamment de nombreuses approches d'histoire générale, de philosophie, de sociologie ou encore des études littéraires. Ce champ permet ainsi non seulement de penser les sciences et les techniques mais aussi d'acquérir des outils d'analyse des défis sociétaux que pose le monde contemporain et ses évolutions futures.

Cette offre de stage donne l'occasion à chaque élève de mener des travaux correspondant à ses propres intérêts (domaine scientifique particulier, période historique, enjeux etc.). Ces travaux s'appuieront sur les fonds d'archives de l'École. La richesse de ces fonds d'archives offre une grande variété de thématiques de recherches, tant du point de vue des champs scientifiques et technologiques que d'objets technologiques ou d'autres domaines comme les arts, la philosophie, les entreprises etc.

Afin de valoriser ces productions, le sujet du stage sera élaboré avec chaque élève non seulement en fonction de ses intérêts mais aussi en relation avec des thèmes porteurs de la recherche contemporaine en histoire des sciences (projets jeunes chercheurs, thèses en cours, réseaux internationaux, équipes de recherches régionales etc.)

Le stage aura lieu en partie au Centre historique de l'École pour les travaux d'archives. Selon le sujet choisi, il pourra également s'implanter dans un réseau de recherche thématique international ou dans un laboratoire d'histoire des science (Équipe "histoire des sciences mathématiques" de l'Institut de mathématiques de Jussieu, Centre Koyré de l'EHESS, GHDSO de l'Université Paris-Sud 11, UMR SPHERE de l'Université Paris-7, UMR STL de l'Université Lille 1, Archives Henri Poincaré à Nancy, etc.)

A titre d'exemples de sujets possibles, citons, entre autres :
- Histoire des mathématiques, en relation avec le projet international jeunes chercheurs CaaFÉ (http://caafe.math.cnrs.fr )
- Science et littérature aux XIXe et XXe siècle, en relation avec le projet international jeunes chercheurs "Histoire croisée"
- Constitution d'archives audiovisuelles des acteurs contemporains de l'École (enseignants, chercheurs, élèves, etc.)
– Biographie scientifique
- Le journal de l'École polytechnique, en relation avec le projet international sur l'histoire de la presse scientifique
- Les correspondances scientifiques : étude et numérisation d'un fond d'archive
- Les contributions des polytechniciens à la géométrie, la cristallographie et la cinématique au XIXe siècle, en relation avec trois thèses en cours (Brésil, Canada, France)
- Machines et instruments dans les archives de l'École

Selon le thème choisi, le stage pourra donner lieu à différents types de productions :
- publication (journaux et/ou sites internet)
- exposition
- constitution / valorisation d'archives (en participant notamment au Musée virtuel de l'École)
- film documentaire
- etc.

2) Les élèves qui le souhaitent pourront choisir de mener un projet d'ingénierie sur des outils informatiques utilisés par les chercheurs en histoire des sciences, en lien avec des recherches en cours. Parmi les activités possibles mentionnons :
- interface et contenu du Musée virtuel de l'École
- participation au développement de logiciels pour un projet de numérisation (comme les oeuvres complètes de d'Alembert)
- utilisation de graphes pour la visualisation de réseaux de citations intertextuelles
- problèmes posés par les différents formats bibliographiques
- amélioration des interfaces de programmation des utilisateurs
- développement d'une variante du langage de mysql afin de permettre des requêtes sur les liens entre données et non seulement sur ces données.

Langue du cours : Français

Credits ECTS : 20