En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

No(s) Futur(s) : un livre mêlant science et SF autour du changement climatique

Moins d’un an après le lancement du projet, le livre No(s) Futur(s) voit le jour en mêlant les regards de scientifiques et d’auteurs de Science-Fiction sur les implications possibles du changement climatique.

Depuis la création du style littéraire, la Science-Fiction et la Science s’inspirent mutuellement et se répondent. Est-ce que l’homme aurait cherché à aller sur la Lune sans les écrits de Jules Vernes ? A l’inverse, les auteurs de SF s’emparent des nouvelles découvertes scientifiques et en explorent les implications possibles pour la société.

Le projet No(s) Futur(s) s’inscrit dans cet échange de manière originale en associant directement chercheurs et auteurs de SF afin de sensibiliser, informer les lecteurs et à produire des récits autour des enjeux du changement climatique.

Présentation de l’ouvrage

10 textes de science, 10 textes de fiction : 20 regards issus de la rencontre entre scientifiques et créateurs d'imaginaire, pour explorer et expliquer les possibles du changement climatique. Inspiré par les rapports du GIEC, Nos Futurs donne à voir et à penser les innombrables facettes du lien entre le climat et nos sociétés : inégalités, biodiversité, urbanisme, santé, industrie…

Un mélange original, éclairant et inspirant, et plus que jamais nécessaire : car chaque demi-degré compte, chaque année compte, chaque choix compte.

Un projet fédérateur

Valérie Masson Delmotte, co-présidente du groupe 1 du GIEC a réalisé la préface de cet ouvrage qui a rassemblé 13 chercheurs et 10 auteurs :

Côté fiction : Pierre BORDAGE, Estelle FAYE, Chloé CHEVALIER, Claude ECKEN, Catherine DUFOUR, Raphaël GRANIER DE CASSAGNAC, Sylvie LAINÉ, Jeanne-A DEBATS  Jean-Marc LIGNY, Laurent GENEFORT.

Côté Science : Audrey BERRY, Anne BARRE, Philippe BIHOUIX, Vincent VIGUIÉ, François MOUTOU, Véronique MOREIRA, Marie-Jeanne HUSSET, Matthieu AUZANNEAU, Sylvain PELLERIN, Isabelle CZERNICHOWSKI-LAURIOL, Pascal MAUGIS, Jane LECOMTE, Claire CHENU.

Ce projet implique en particulier deux chercheurs de l’École polytechnique :

Daniel Suchet (X2008), féru de vulgarisation scientifique et maître de conférences au sein de l’Institut Photovoltaïque d’Ile-de-France, il est l’un des quatre chefs d’orchestre du projet aux côtés d’Aline Aurias (journaliste scientifique), Roland Lehoucq (astrophysicien au CEA et président du festival de l’imaginaire Les Utopiales) et Jérôme Vincent (directeur de la maison d’édition ActuSF).

Raphaël Granier de Cassagnac, directeur de recherche CNRS au Laboratoire Leprince-Ringuet, intervient quant à lui du côté des auteurs. Ecrivain de science-fiction en parallèle de ses recherches sur la physique des particules, il traite la thématique de l’agriculture aux côtés des chercheurs Claire Chenue et Sylvain Pellerin qui ont rédigé le texte de vulgarisation scientifique associé.

No(s) Futur(s) a été soutenu par la Diagonale Paris Saclay et la Chaire Arts et Sciences de l’École polytechnique, grâce à qui le livre sera offert à toutes les médiathèques de Paris Saclay - ainsi que par la Fondation Elyx et le Collectif Citoyens Pour Le Climat.

> Tous les détails sur No(s) Futur(s)

> Redécouvrez la genèse du projet