En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Cinq alumni de l’X récompensés par un prix de thèse de la Chancellerie de Paris

Cinq polytechniciens ont été récompensés par un prix solennel de thèse de la Chancellerie des Universités de Paris dans la catégorie Sciences « toutes spécialités » pour leurs travaux conduits au sein de Sorbonne Université.

Un tableau noir

Cinq ingénieurs diplômés de l’Ecole polytechnique se sont vu décerner un prix solennel de thèse par la Chancellerie des Universités de Paris pour leurs travaux réalisés au sein de Sorbonne Université.

Chaque année depuis plus de 30 ans, la Chancellerie des universités de Paris remet à de jeunes docteurs de toutes nationalités, issus des 15 universités et de 6 grands établissements d’enseignement supérieur d’Île-de-France, des prix – d’un montant allant de 1000 à 10 000€ – en récompense de l’excellence de leur recherche, dans des champs disciplinaires aussi variés que le droit, les sciences politiques, la médecine, la pharmacie, les sciences économiques et la gestion, les lettres et les sciences.

Au-delà de leurs récipiendaires, ces prix viennent aussi récompenser des équipes de recherche, des laboratoires d’accueil, des professeurs directeurs de thèse, des universités et des grandes écoles, dont l’excellence et le prestige assurent le renom de l’enseignement supérieur français à l’international.

La situation sanitaire liée à la pandémie de la COVID 19 n’a toutefois pas permis la tenue de la traditionnelle cérémonie de remise des prix, dans le Grand Amphithéâtre en Sorbonne.

L’enquête Premier Emploi dédié aux diplômés du cycle ingénieur de l’Ecole polytechnique la plus récente, l’enquête premier emploi 2020, réalisée auprès des X2013, montrait que près d’un tiers d’entre eux poursuivent un cursus doctoral. Parmi ces doctorants, 11% ont fait le choix de poursuivre un doctorat au sein d’un Corps de l’État tandis que les autres bénéficient d’un financement européen, d’une bourse, de l’allocation du MESRI, du Cifre ou d’une allocation spécifique pour polytechnicien (AMX). Les domaines d’études de prédilection demeurent les mathématiques appliquées (24%), l’informatique (20%) et la physique (19%).

Les cinq polytechniciens lauréats du prix de thèse solennel de la Chancellerie des Universités de Paris 2020 sont Claire Guépin pour son travail consacré « A la poursuite des accélérateurs cosmiques à l’aide des particules de haute énergie », Joachim Delannoy  («Les surprises de la montée capillaire ») , Augustin Guibaud (Propagation des flammes en micropesanteur : rôle des conditions »), Thibault Lefeuvre («Sur la rigidité des variétés riemanniennes »)  et Amaury Hayat (« Stabilisation de systèmes hyperboliques non-linéaires en dimension un d’espace »).

Amaury Hayat est aussi récipiendaire du EECI PhD Award 2019, qui distingue la meilleure thèse européenne dans le domaine du Contrôle des systèmes complexes et hétérogènes. Ce prix est remis chaque année depuis 2007 par le European Embedded Control Institute pour récompenser la meilleure thèse européenne en théorie du contrôle pour les systèmes.