En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X
International

Cinq professeurs de Côte d’Ivoire accueillis à l’X

L’École polytechnique a reçu cinq professeurs de l’Institut National Polytechnique Félix Houphouët Boigny (INP-HB) en Côte d'Ivoire, venus assister à des formations en physique et mathématiques destinées aux enseignants de classes préparatoires.


Augustin Kidjegbo Toure, Florence Niamke Bobele et Albert Okon Alle, venus assister à la formation de mathématiques © École polytechnique, J. Barande

Après la signature le 13 avril 2015 d’un accord de coopération avec l’INP-HB, cinq professeurs de l’Institut de Yamoussoukro se sont rendus à l’École polytechnique pour des courts séjours. Ils sont venus assister aux formations en physique et mathématiques organisées par l’École normale supérieure (ENS Ulm), l’X et l’Union des Professeurs de Spéciales à destination des enseignants de classes préparatoires. La formation en physique portait cette année sur l’imagerie optique et celle de mathématiques permettait de rapprocher différentes spécialités scientifiques, en montrant également comment des découvertes faites il y a 50 ou 100 ans peuvent être réexploitées dans le contexte d’aujourd’hui.

L’INP-HB  accueille chaque année environ 700 bacheliers dont approximativement 350 élèves en classes préparatoires. Parmi eux, environ un tiers intègre la filière MPSI (mathématiques-physique-sciences de l’ingénieur) et prépare à la fois les concours nationaux et internationaux. Ces élèves suivent le même programme que les classes préparatoires scientifiques françaises. Les professeurs de l’INP-HB sont donc déjà très familiers avec l’enseignement supérieur français, d’autant que plusieurs ont eux-mêmes effectué  leur parcours universitaire en France, mais ils souhaiteraient pouvoir présenter plus de candidats aux concours des grandes écoles d’ingénieurs françaises. Depuis l’année dernière, l’École polytechnique contribue à cet objectif en envoyant des élèves du cycle ingénieur polytechnicien œuvrer pendant six mois en qualité d’assistants pédagogiques à l’INP-HB, dans le cadre de leur stage de formation humaine de première année. « Nous avons été très satisfaits de l’expérience menée avec Nicolas Donati, X2014, qui a aidé nos élèves à trouver les bonnes techniques pour se préparer aux concours : nous souhaitons accueillir ainsi de nombreux autres élèves polytechniciens ! » s’enthousiasme Albert Okon Alle, Directeur des Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles à l’INP-HB et Enseignant en chimie.


Michel Abaka Kouacou et Janvier Sylvestre N’Cho, venus assister à la formation de physique © École polytechnique, J. Barande

Cette visite était aussi pour les professeurs de l’INP-HB l’occasion de mieux découvrir l’École polytechnique, qu’ils connaissaient jusqu’ici surtout par réputation. « Je savais que l’École polytechnique était la première école de France, confie Janvier Sylvestre N’Cho, Directeur des études des classes préparatoires et enseignant-chercheur au Département Génie Électrique et  Électronique de l’INP-HB. Quand Tidjane Thiam a été admis à l’X, c’était un véritable événement en Côte d'Ivoire ! Mais au-delà de la notoriété de cette institution, connue pour la qualité de son enseignement et de sa recherche, il est intéressant de la découvrir de l’intérieur. » Hébergés directement sur le campus, les professeurs de l’INP-HB ont pu mieux se rendre compte de l’environnement dans lequel baignent les élèves des cycles Ingénieur Polytechnicien, Master et Doctorat, des infrastructures qui sont mises à leur disposition et de l’importance du centre de recherche.

Leur visite a été aussi l’occasion d’aborder un sujet de réflexion qui touche tous les établissements : la place de l’e-learning et des MOOCs dans les dispositifs pédagogiques. Comment exploiter au mieux ces nouvelles ressources en ligne ? Certains MOOCs peuvent-ils être utilisés en complément de certains cours ?