En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X
Campus

L’École polytechnique rend hommage à Laurent Schwartz

À l’occasion des 50 ans du Centre de Mathématiques Laurent Schwartz (CMLS), une exposition et des conférences ont été organisées à l’École polytechnique pour rendre hommage à Laurent Schwartz, célèbre mathématicien français du XXe siècle.

Premier Français à avoir obtenu la prestigieuse médaille Fields en 1950 pour ses travaux sur la théorie des distributions, membre de l’Académie des Sciences et citoyen engagé, le mathématicien Laurent Schwartz a profondément marqué l’enseignement et la recherche à l’École polytechnique.

Pour fêter les 50 années d’existence du CMLS, créé par Laurent Schwartz en 1965, deux journées de conférences scientifiques ont été organisées à l'Institut Henri Poincaré et à l’École polytechnique début juin. En parallèle, la bibliothèque de l’École polytechnique accueille depuis le mois de mai, jusqu’à fin juin, une exposition présentant de nombreux témoignages et textes sur la vie et l’œuvre du mathématicien.

L’héritage de Laurent Schwartz au CMLS

Né en 1965, le CMLS a été dirigé par Laurent Schwartz jusqu’en 1983. Malgré la disparition du célèbre mathématicien en 2002, les membres du CMLS s’efforcent aujourd’hui de perpétuer une tradition qui doit tout à son fondateur. Depuis 50 ans, il remplit ainsi trois grandes missions fixées par Laurent Schwartz : répondre aux questions internes des mathématiques, transmettre au plus grand nombre l’idée que les mathématiques sont un instrument indispensable à la formation de l’esprit et à la compréhension du monde, et attirer les étudiants les plus doués vers cette discipline fondamentale. « Les mathématiques sont partout, elles sont la base de toutes les autres sciences. Tout est mathématiques » souligne Yvan Martel, directeur du laboratoire.

Le CMLS : l'un des premiers laboratoires de mathématiques en France

Dans les années 1960, la création du laboratoire de mathématiques de l’École polytechnique, actuel CMLS, ouvre l'enseignement supérieur à la recherche. Elle mènera quelques années plus tard à la création d’une soixantaine d’instituts de recherche en mathématiques en France, en partenariat avec le CNRS et plusieurs universités. Pour les polytechniciens, la naissance du laboratoire est une opportunité unique de poursuivre une carrière de chercheur dès la sortie de l'École. Une évolution majeure qui doit beaucoup à l’esprit réformateur du mathématicien.

Laurent Schwartz, professeur et citoyen engagé

Nommé professeur d’analyse en 1959 à l’École polytechnique, Laurent Schwartz s’est engagé très vite à réformer en profondeur l’enseignement scientifique de l’École. Ce combat mené de front avec le physicien Leprince Ringuet, autre grande figure de la science, permet l’adoption de réformes majeures dans les années 1960 : diversification des enseignements de seconde année, grâce à l’établissement des options, et création des départements d'enseignement qui remplacent les anciennes chaires.

Les lettres, manuscrits et photographies exposées à la bibliothèque montrent que Laurent Schwartz fut aussi un intellectuel engagé et un fervent militant des droits de l’homme.

Orateur hors normes, il a laissé des souvenirs très forts aux polytechniciens qui ont eu la chance de l’avoir comme professeur.