En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X
Relations Entreprises

Les étudiants et doctorants de l’X coachés pour les entretiens d’embauche

Quatre fois par an, les étudiants et les doctorants de Polytechnique ont la possibilité de participer à des ateliers de simulation d’entretien d’embauche. Ces séances, animées par des sociétés partenaires de l'X, ont pour objectif d’accompagner les élèves vers le monde professionnel et de leur donner une vision claire des métiers de l’entreprise.


Entretien d'un élève de l'École polytechnique lors du Forum étudiants-entreprises, X-Forum, organisé chaque année sur le campus de l'X

Ce jeudi 4 février, le costume-cravate est de rigueur. Charles Riou, élève en 2e année du cycle ingénieur à l’École polytechnique, participe à son premier atelier de simulation d’embauche. Pour cet entretien, l’élève a choisi le groupe Société Générale parmi les nombreuses entreprises partenaires de l’X.
Dans la salle de classe transformée en bureau, l’élève ingénieur polytechnicien s’installe en face d’Amélie Fleury, Campus manager à Société Générale. Après une brève présentation, Charles Riou détaille ses motivations pour effectuer son stage de fin d’année au sein du groupe bancaire. « Je m’intéresse aux mathématiques et à l’informatique et notamment à l’impact concret et direct de ces disciplines dans le domaine de la finance », explique l’élève attiré par ce milieu depuis son entrée à l’École. Viennent ensuite les questions de personnalité. « Inciter l’élève à s’interroger sur ses motivations et centres d’intérêt, ses points forts et axes d’amélioration, nous permet de l’accompagner dans la construction de son projet professionnel », précise la Campus Manager.

Bâtir son projet professionnel en cohérence avec ses aspirations

« Grâce à ces simulations d’entretiens, nous aidons les élèves ingénieurs, les étudiants et les doctorants à s’interroger sur les secteurs et les métiers qui les intéressent vraiment, et cela en fonction de leurs appétences et de leur profil », explique Laurence Redoutez, chargée des relations entreprises au Service d’orientation et d’insertion professionnelle de l’École et à l’origine de ce dispositif.
« Ainsi, ils commencent à construire leur projet professionnel et cela permet d’éviter des erreurs d’orientation », poursuit-elle avant d’ajouter « cet exercice est proposé à tous nos étudiants mais il intéresse également beaucoup nos doctorants ».

Après trente minutes d’entretien, place au débriefing. « Les premières impressions sont cruciales », explique Amélie Fleury du groupe Société Générale. Comportement, élocution, posture, pertinence des réponses, tous les détails de l’entretien sont analysés par la professionnelle du recrutement pour aider l’élève polytechnicien à s’améliorer. « Vous avez réussi à valoriser vos compétences par des exemples précis, relève la Campus Manager en s’adressant à Charles. Vous avez montré certaines aptitudes comme la rigueur, l’esprit d’équipe et de leadership pouvant être valorisés au sein de notre Groupe ». L’entretien se poursuit par une présentation des métiers de l’entreprise en lien avec le profil de l’élève. Les choix sont larges : data scientist, modélisateur, développeur ou encore inspecteur général sont autant d'opportunités proposées par le Groupe. Cette présentation est d’ailleurs une étape essentielle pour les élèves. « Les étudiants ont une bonne connaissance des secteurs d’activités mais ils manquent souvent d’une vision claire de l’ensemble des métiers et des évolutions possibles au sein des différentes structures », constate Laurence Redoutez. Au-delà des grandes entreprises, l’École polytechnique s’attache à développer des partenariats forts avec les ETI, les PME et les start-ups dont les cadres collaborent également à ces séances de coaching.

Développer son réseau et obtenir un stage

Pour les entreprises, participer à cet atelier leur permet de repérer les talents de demain qui disposent de compétences techniques poussées et pluridisciplinaires en lien avec leurs activités. Pour les étudiants, cet entretien les familiarise avec les attentes du monde professionnel. Plus encore, c’est l’occasion pour eux de nouer des contacts avec les entreprises et, souvent, d’obtenir un stage à l’issue de l’entretien. Ainsi, une semaine après son entretien, Charles Riou peut se féliciter d’avoir été retenu pour un poste de stagiaire en stratégie de trading au sein du groupe Société Générale pour l’été prochain.