En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

20 polytechniciens dans le Top 200 des leaders de demain

Vingt polytechniciennes et polytechniciens font partie des 200 lauréats du classement Choiseul qui établit chaque année la liste des jeunes leaders économiques en France. Dix X figurent parmi les 100 premiers du palmarès.

Ils ont moins de 40 ans et incarnent l’avenir de l'économie française. Vingt polytechniciennes et polytechniciens ont été classés parmi les 200 leaders économiques par l’Institut Choiseul, dont le palmarès fait référence dans le monde économique pour la cinquième année consécutive.
Parmi eux, dix polytechniciens arrivent dans les 100 premières places du classement :
Christophe Maquet (20e), directeur Afrique et Moyen-Orient chez Veolia, Geoffrey Bouquot (31e), directeur de la stratégie et des relations extérieures de Valeo, Jean-Baptiste Bouzige (36e), président-directeur général d’Ekimetrics, Stéphane Zeghib (37e), Directeur de Zaoui & Co, Benjamin Frémaux (38e), associé gérant Messier, Maris & Associés, Franck Lirzin (60e), directeur exécutif du pôle résidentiel Gecina, François Valmage (62e), directeur de la stratégie EDF International, Arnaud Kolb (63e), directeur de la trésorerie et des financements chez Eurofins, Mélanie Jourdain (90e), directrice EMEA gaz fluorés chez Arkema, et Diane Abrahams (91e), directrice de la stratégie, des partenariats transverses et de l’innovation au groupe La Poste.

« L'importance du collectif »

Pour Mélanie Jourdain, faire partie de ce classement représente « une très grande fierté et une reconnaissance du travail accompli par [s]es équipes ». La polytechnicienne souligne l’importance du collectif, « une valeur forte dont [elle a] fait l’expérience grâce à la formation humaine et militaire de l’X ». Mélanie Jourdain, qui a débuté sa carrière chez Arkema en 2005, se dit inspirée par « la révolution numérique qui représente une formidable opportunité pour innover dans les métiers industriels ». Elle transmet aujourd’hui son expérience à travers le mentoring de jeunes femmes diplômées de Polytechnique. Christophe Maquet, directeur Afrique et Moyen-Orient chez Veolia, estime que sa formation à l'X lui a beaucoup appris « tant d’un point de vue humain qu’académique » et qu’il a la chance aujourd’hui de travailler pour « une entreprise inspirante » dans plusieurs zones, en Europe, au Moyen-Orient et en Asie.

Forte représentation des X

Depuis le premier classement de l’Institut Choiseul en 2013, cinquante polytechniciens au total ont été lauréats. Pour établir ce classement, l’institut évalue les profils en fonction des accomplissements, c’est-à-dire les expériences, les réalisations et la progression ; de la situation, estimée en fonction de la position, de la réputation et de l’influence ; et enfin du potentiel qui est apprécié selon la créativité, la vision et l’agilité.

> Voir le classement de l'Institut Choiseul