En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Alain Aspect dans La Recherche et sur France Culture

Alain Aspect, directeur de recherche émérite et vice-président du département de physique de l’École polytechnique, a accordé un entretien à la revue La recherche et était l'invité de La méthode scientifique sur France Culture. Il a abordé les enjeux de la seconde révolution quantique actuellement en cours.

La première révolution quantique a été marquée par la compréhension du fait qu’ondes et particules étaient en fait les deux faces d’une même réalité. Elle a donné naissance à des technologies à présent largement répandues comme le laser ou le transistor.

Aujourd’hui, l’exploitation de propriétés telles que l’intrication des particules ou la capacité de manipulation d’objets microscopiques uniques ouvre la voie à des ordinateurs quantiques capables de stocker de gigantesques volumes d’informations.

Les difficultés techniques dont il reste encore à triompher restent cependant considérables. Alain Aspect compare la situation actuelle de l’ordinateur quantique à celle des projets de détection des ondes gravitationnelles il y a 30 ans : « Aucune loi physique fondamentale ne s’oppose à leur développement, mais le saut technologique à franchir est énorme. Pour les ondes gravitationnelles, il a fallu plus de 30 ans pour y arriver. »

L’intégralité de l’entretien, qui aborde de nombreuses autres applications possibles de la deuxième révolution quantique, est à retrouver dans le numéro de mai 2019 de La Recherche.

>Ecoutez également l'interview d'Alain Aspect sur France Culture